"Hortense" de Jacques Expert

Genre : Roman, Suspense, Thriller

Résumé :
1993 : Sophie Delalande est folle d'amour pour sa fille, Hortense, presque trois ans, qu'elle élève seule. Son ex-compagnon est un homme violent, auquel elle refuse le droit de visite. Un jour, il fait irruption chez elle et lui enlève Hortense.
2015 : Sophie mène une vie morne, solitaire. Un dimanche pluvieux, elle se fait bousculer par une jeune femme dans la rue. Persuadée qu'il s'agit d'Hortense, elle la suit. Sans rien lui dévoiler, elle sympathise avec elle. La relation qui se noue alors est pleine de mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d'un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et cette jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?

Extrait :
"Que dire ? Que je sais que c'est elle ? Que je l'ai reconnue ? Que, sans aucun doute possible, elle, cette jeune femme, est ma fille. Celle qui m'a été enlevée il y a vingt deux ans."

Mon avis :
Sophie a perdu sa fille voilà des années, elle vit depuis une vie terne, sans intérêt, triste. Elle n'a plus goût à rien, et est encrée dans une routine automatique. Un jour pourtant, dans la rue, elle se fait bousculer par une jeune fille. Elle n'en revient pas : c'est Hortense, sa fille disparue ! Dès lors, elle reprend sa vie en main pour elle. Elle sort, suit la jeune femme pour pouvoir l'aborder et la connaître petit à petit. Elle va jusqu'à s'en faire une amie, avant de lui faire part de son secret, de leur secret. Mais tout n'ira pas comme elle le souhaite.

L'action se déroule à Paris. Dans le récit, on alterne le point de vue de Sophie avec les extraits des dépositions faites suite à la disparition d'Hortense. On remonte ainsi le cours de l'histoire. On se plonge facilement dans l'intrigue et dans le mystère de la disparition de Hortense.
On est très investi aux côtés de Sophie : sa peine est touchante. Son quotidien est désolant, on sent qu'elle ne s'est jamais remise de ce drame. On déplore sa solitude et sa routine minutée. C'est très compliqué pour elle, on éprouve de la pitié pour cette femme. Même lorsqu'on se rend compte que Sophie s'est peut-être trompée sur la jeune fille, on n'arrive pas à lui en vouloir car cela montre que son esprit est atteint au point qu'elle a basculé dans la folie.

Ce livre aurait pu être parfait : je n'ai pas bien saisi la fin. Cela arrive très soudainement, et c'est peu développé. Le livre partait de quelque chose d'assez rationnel pour un dénouement qui est très surprenant. J'ai adoré l'idée du final : c'est fou, c'est génial !
Cependant, j'ai repris les éléments du livre : en imaginant une version et puis l'autre, j'ai eu l'impression que ça ne collait pas. Ca m'a beaucoup dérangée car je suis restée sur un sentiment d'inachevé.

Le livre est agréable à lire; la plume est fluide, soignée.


Ma note : 3,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2OMvwQe

"L'instant présent" de Guillaume Musso

Genre : Roman, Thriller, Suspense

Résumé :
Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d'’art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d’'Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n'’offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n'’est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l'’aimer :"Ce qui m'’arrive est inimaginable, et pourtant bien réel…". Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.


Extrait :
"Et si tu acceptes cet héritage, tu t'engages à respecter deux conditions. [...] D'abord, tu dois t'engager à ne jamais vendre le bien.[...] Le phare doit rester dans la famille. Pour toujours. [...] C'est la deuxième condition, Arhtur, dit-il en reprenant son souffle. Tu ne dois jamais chercher à ouvrir cette porte."

Mon avis :
Arthur et son père se retrouve pour discuter. Son père veut lui confier son héritage : un phare qui est dans la famille depuis toujours. Mais avant de l'accepter, il a dû répondre à des conditions particulières et énigmatiques. L'une de ses clauses est de ne jamais ouvrir une des portes du phare, qui a été scellée par son père. Arthur n'a aucune explication, mais il accepte le deal. Evidemment, sa curiosité est piquée et  il finira par ouvrir cette mystérieuse porte. La conséquence sera lourde et irréversible. La vie d'Arthur va alors être bouleversée du jour au lendemain, sans qu'il ne comprenne quoique ce soit. Il entrainera son amie Lisa dans cette drôle de vie. Comment tout cela se finira-t-il ?

On se plonge dans un univers un peu décalé et déconnecté de la réalité. Dans ce livre, on frôle le fantastique. J'ai été assez étonnée car habituellement, ce sont des récits plutôt réalistes. Ainsi intriguée, je me suis questionnée pour tenter de trouver une explication. De ce fait, je me suis laissée emporter dans ce roman. Le rythme est dynamique et prenant.
Les personnages sont touchants, leur situation n'est pas facile et on arrive à ressentir les émotions qu'ils peuvent éprouver.

La fin du livre trouvera finalement une explication réelle et surprenante, car les apparences sont souvent trompeuses. J'ai été bluffée car je n'avais pas envisager cela.

Le roman est agréable à lire, j'aime toujours autant la plume de l'auteur et sa fluidité. 

Ma note : 3,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2DvHpJd

"Le bébé, c'est pour quand ?" de Laëtitia Milot

Genre : Témoignage

Résumé :
Avec ses yeux de chat et son sourire lumineux, Laëtitia Milot, la célèbre Mélanie de la très populaire série Plus belle la vie, a conquis le cœur de tous les Français. Énergique, enthousiaste, elle multiplie les tournages. Heureuse en amour avec son mari Badri, elle pourrait parler d'un bonheur parfait s'il n'y avait cette maladie au nom étrange qu'on lui a diagnostiquée il y a quelques années : l'endométriose. Cette affection gynécologique extrêmement douloureuse qui touche une femme sur dix et qui est l'une des premières causes d'infertilité féminine, Laëtitia a décidé d'en parler. Et aussi de donner la parole à d'autres femmes qui, comme elle, ont appris à être heureuses malgré cette affection.

Extrait :
"J'étais à la maison avec Badri, mon mari, en train d'apprendre mes textes de la semaine pour Plus Belle La Vie, quand la douleur m'a envahie".

Mon avis :
Ce livre retrace une partie de la vie de l'actrice Laetitia Milot et plus particulièrement, des moments liés à la découverte de sa maladie, l'endométriose. Elle nous explique les conséquences de celle-ci sur son quotidien, mais aussi ce qui la préoccupe avec son conjoint : avoir un bébé. En effet, l'endométriose endommage la fertilité des femmes qui en sont atteintes. C'est alors un vrai combat pour avoir ce bébé tant désiré...
Cette maladie est peu connue et reconnue, non seulement par la population, mais également par certains médecins. Il est donc encore plus dur pour les femmes d'être diagnostiquées et de se faire entendre.

Pour connaître quelques personnes atteintes, j'ai retrouvé le discours de mes copines dans ce témoignage très touchant : les douleurs qui ne semblent pas normales, mais qui ne sont pas prises au sérieux par les médecins ("c'est normal"...), les essais bébé qui durent, avoir l'impression de se plaindre malgré des douleurs peu supportables,... Vivre avec cette maladie est difficile, elle peut être plus ou moins grave d'une femme à l'autre. C'est ainsi que l'on se rend compte à quel point cela peut être un handicap dans la vie de tous les jours. Laetita Milot l'explique très bien dans son récit : sur les tournages, serrer les dents, être clouée au lit plusieurs jours, etc.

Ce que j'ai particulièrement apprécié dans cette lecture, c'est que l'auteure n'est pas centrée uniquement sur elle. En effet, elle a retranscrit des témoignages d'anonymes qui vivent la même chose. Cela permet de visualiser les différentes atteintes de la maladie; mais aussi de voir l'évolution de la prise en charge de l'endométriose. Ce livre est instructif et agréable à lire.

NB : l'association EndoFrance a été créée il y a 17 ans; elle a pour but d'aider les femmes atteintes de cette maladie. Laetitia Milot est leur marraine. Vous pouvez retrouver des informations sur leur site Internet : http://www.endofrance.org/ .

Ma note : 4/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2NDnlcB

"Demain" de Guillaume Musso

Genre :  Roman, Thriller, Suspense

Résumé :
Elle est son passé... il est son avenir.
Emma vit à New York. À 32 ans, elle continue à chercher l'homme de sa vie. Matthew habite à Boston. Il a perdu sa femme dans un terrible accident et élève seul sa petite fille. Ils font connaissance grâce à Internet et, désireux de se rencontrer, se donnent bientôt rendez-vous dans un restaurant de Manhattan. Le même jour à la même heure, ils poussent chacun à leur tour la porte de l'établissement, sont conduits à la même table et pourtant... ils ne se croiseront jamais.
Jeu de mensonges ? Fantasme de l'un ? Manipulation de l'autre ? Victimes d'une réalité qui les dépasse, Matthew et Emma vont rapidement se rendre compte qu'il ne s'agit pas d'un simple rendez-vous manqué...

Extrait :
"- C'est ça, foutez-vous de moi ! A quoi vous jouez, là ? Prenez au moins la peine d'inventer une excuse bidon : le froid, la neige. Vous avez le choix...
- La neige ? Je ne comprends pas ce que vous me reprochez, Emma. C'est quand même vous qui m'avez posé un lapin !"

Mon avis :
Emma et Matthew vivent tous les deux aux Etats-Unis. Ils font connaissance par Internet. Après quelques échanges, ils préfèrent se rencontrer in real life plutôt que par écrans interposés. Ainsi, ils se donnent rendez-vous dans un restaurant. Ils attendent ce moment avec impatience, se préparent, et se rendent sur place... Puis, ils patientent... De longues minutes... Mais il ne se verront pas. Pourtant, ils sont bel et bien là, tous les deux, dans ce restaurant... Que se passe-t-il ? L'un d'eux a-t-il menti ? Dans quel but ? Et quelle autre explication y aurait-il ?

Le résumé du livre attire et intrigue avant même d'avoir ouvert le livre. Les chapitres sont racontés tour à tour par les personnages principaux. On fait leur connaissance, impatient d'arriver au moment du fameux rendez-vous ! Lorsqu'on y arrive, nous restons nous-même sans voix : comment est-ce possible ? Emma et Matthew nous raconte leur quotidien, nous avons la date et l'heure à chaque début de chapitre : le lecteur ne peut donc pas être manipulé ? C'est l'incompréhension la plus totale pour tout le monde (Emma, Matthew et lecteur !).

Au delà de cet immense mystère, nous nous attachons également aux protagonistes qui sont sensibles et émouvants. Ils sont sincères dans leur démarche et on aimerait tellement simplifier les choses pour eux, pour leur bouleversante histoire d'amour.

Evidemment, nous comprenons assez rapidement ensuite pourquoi ils ne se sont pas rencontrés (je n'en dirai pas plus, pas de spoil). J'ai trouvé que c'était très original et très bien imaginé. L'histoire se poursuit avec une intrigue captivante.

La plume de l'auteur est toujours aussi agréable à lire. Le récit est dynamique et rythmé : c'est très prenant. J'ai adoré !

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2OM4UPb

"Cadran" de Sébastien Bouchery

Genre : Roman, Thriller, Suspense

Résumé :
Imaginez : du jour au lendemain, votre femme, vos parents, vos collègues voient en vous un parfait inconnu... Et pourtant leur vie est entre vos mains. Bienvenue en enfer. Alors qu'il assiste aux funérailles de son frère, Tony Stovac, assureur sans histoires, reçoit le coup de fil d'un client important qui lui réclame un dossier. Il accepte de faire un crochet jusqu'à son agence... Si ce n'est que sur place, aucun de ses collègues ne semble le reconnaître. Pire, il est violemment expulsé par la sécurité. Ses parents, son meilleur ami, sa femme... il n'existe plus pour personne. Chez lui, c'est un parfait inconnu qui répond au nom de Tony Stovac. Plongé dans ce cauchemar absurde, il reçoit l'appel d'un mystérieux interlocuteur. Tony a en sa possession quelque chose que celui-ci convoite. Il a 24 heures pour lui remettre cet objet dont il ne sait rien, avant que l'homme ne s'en prenne à ses proches.

Extrait : 
"Que s'est-il passé ? Comment en est-on arrivé là ? Je suis en train de nager dans l'écume d'un mauvais rêve. Je vais me réveiller, je dois me réveiller. Je redresse mon poignet gauche. Le verre de ma montre est cassé. Il est quatorze heure quinze. [...] Que s'est-il passé pendant ces six putains d'heures ?"

Mon avis :
Tony est un homme d'une trentaine d'année. Il est marié et a des enfants. Il perd accidentellement son frère. Le jour de l'enterrement, il repasse par son bureau avant de rentrer chez lui. Mais là, il est devenu un inconnu pour tous. Il est mis dehors par la sécurité. Complètement déboussolé, il rentre chez lui. Mais de nouveau, c'est l'incompréhension : il est rejeté par sa femme. Elle est avec un autre homme, qui prétend être son mari ! Tony se fait chasser de sa propre maison. Il essaye de trouver une explication rationnelle, puis se demande s'il n'est pas fou. C'est alors qu'arrivent de mystérieux appels : il doit remettre une clef USB à quelqu'un qu'il ne connaît pas. Les personnes le menacent de s'en prendre à son entourage, et n'hésitent pas à le prouver. Il va devoir entrer dans le jeu, tout en tentant de comprendre ce qui lui arrive.

J'ai beaucoup apprécié la première partie du livre, où l'on entre tout de suite dan le vif du sujet : Tony est à l'enterrement, il doit s'absenter quelques heures. Et là, tout s'enchaine : le début du mystère personne ne me reconnaît. On se sent tout autant perdu que Tony, c'est inexplicable ! Captivé, on imagine des scénarios, on fait des hypothèses, on se questionne... Tony raconte l'histoire, on est donc à ses côtés, on ressent ses émotions et on vit toutes ces péripéties en même temps que lui. Il est assez touchant, surtout quand il est perdu face à un quotidien devenu hostile à son égard. On n'imagine pas ce que l'on pourrait faire à sa place. Cet homme se montre courageux pour affronter une situation qui le dépasse totalement. Ses proches ne font que subir ce qu'il se passe, ils sont plus secondaires mais on tremble pour eux.
L'explication arrive après une bonne moitié du roman, mais j'ai été déçue car je pensais à quelque chose de plus hallucinant. Je n'ai pas eu la surprise que j'attendais, je suis restée sur ma faim. De ce fait, la lecture de la fin du livre s'est faite avec moins d'entrain qu'au début.

Ce livre est assez prenant globalement, même s'il n'a pas su me satisfaire dans le dénouement. Le récit est rythmé et dynamique. La lecture est agréable.

Ma note : 3/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2DwkoG8

"Central Park" de Guillaume Musso

Genre : Roman, Thriller, Suspense

Résumé :
Alice et Gabriel n'ont aucun souvenir de la nuit dernière ... pourtant, ils ne sont pas près de l'oublier.
New York, huit heures du matin ... Alice, jeune flic parisien, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l'un à l'autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n'ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin. Impossible ? Et pourtant...
Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D'où provient le sang qui tache le chemisier d'Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ? Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n'ont pas d'autre choix que de faire équipe. La vérité qu'ils vont découvrir va bouleverser leur existence...

Extrait :
"Lorsqu'elle se redressa, elle prit conscience qu'elle était allongée sur un banc rustique en bois brut. Stupéfaite, elle découvrit soudain qu'un corps d'homme massif et robuste, était recroquevillé contre son flanc et pesait lourdement sur elle."

Mon avis :
Nous faisons la connaissance des deux personnages principaux, dès les premières pages. Tour à tour, Alice et Gabriel nous parle de leur environnement (elle en France, lui en Amérique) et de leurs occupations. Brutalement, c'est l'incompréhension : ils se retrouvent ensemble, attachés l'un à l'autre à Central Park. Ils n'ont aucun souvenir de ce qui les a amené là, dans ce parc. Alice ne se souvient pas d'avoir pris l'avion, ni même de sa soirée. Il en est de même pour Gabriel. En prime, Alice est couverte de sang... Passé l'effet de surprise, ils vont chercher à comprendre toute cette histoire abracadabrante.

Nous sommes captivés dès les premières lignes de ce roman (peut-être même rien qu'en lisant le résumé !) : il présente succinctement les personnages principaux puis, à la suite d'une soirée banale pour les deux, nous les retrouvons donc enchainés l'un à l'autre à New York. Comment est-ce possible ? Dans quelle histoire sont-ils embarqués ? Y'a-t-il même une raison plausible ?
Pour répondre à nos multiples interrogations, le lecteur devra se plonger dans une lecture intense et impossible à lâcher, comme souvent avec les livres de cet auteur. On en devient addict très rapidement.

L'intrigue est incroyable, nous suivons avec émotions Alice et Gabriel. Ce sont deux personnages très attachants, que l'on apprend à connaître petit à petit. Durant leur enquête, ils feront face à de nombreux rebondissements.
Le dénouement est époustouflant, surprenant et inimaginable ! J'ai vraiment été conquise. La lecture est facile, rythmée et rapide (puisqu'on ne peut pas s'arrêter de lire...).

Guillaume Musso aurait pu mettre également un avertissement au début du livre : "Pour préserver la surprise, ne révélez pas la fin de ce livre à vos amis".  

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2NHjI5l

"Au fond de l'eau" de Paula Hawkins


Genre :  Roman, Thriller, Suspense

Résumé :
Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

Extrait :
" Elle coule. Quand ils la remontent sur la berge, la seconde fois, ses lèvres ont la couleur d'un hématome, et son souffle l'a quittée à jamais."

Mon avis :
L'histoire part de la mort de Nel (Danielle Abbott) dans la rivière; celle-ci fait suite au suicide d'une adolescente quelques semaines auparavant dans cette même rivière. La sœur de Nel revient après de longues années dans son village natal pour s'occuper de sa nièce, désormais seule. Elle prend part à l'enquête sur la mort de sa sœur (suicide ?). Au fil de l'intrigue palpitante, on découvre les mystères autour de la rivière et les histoires d'autres femmes décédées dans le bassin aux noyées. On comprend que certaines sont plus ou moins mêlées... Qui est réellement impliqué dans tout cela ?... Les apparences ne sont pas celles que l'on pense.

Ce livre est divisé en 4 parties. Les chapitres sont racontés tour à tour par plusieurs personnages principaux. J'ai bien aimé ces différents points de vue qui nous font progresser dans la chronologie et comprendre les faits. Cela nous montre également les diverses émotions des protagonistes. Il y a beaucoup de personnages qu'on appréciera plus ou moins. Certains se montrent antipathiques alors que d'autres nous touchent.

C'est un bon livre où l'on se plonge (c'est le cas de le dire...) facilement et qu'on ne lâche plus avant la fin. Captivant, on se sent rapidement dans une ambiance angoissante et glaçante. L'angoisse est omniprésente, on se questionne durant tout le livre.

Des secrets sont dévoilés, des mystères percés. Le tout se déroule dans une atmosphère sombre et mystique. La plume de l'auteure est fluide, le récit est rythmé et agréable à lire.

Ma note : 4,5/5


Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2OMwHPE

"Ta carrière est finie !" de Zoé Shepard

Genre :  Roman, Humoristique

Résumé :
PLACARDISATION n. f. (du lat. placibilitas : clémence et arduus : difficile) : Résultat de la crise d'autoritarisme d'un chefaillon frustré consistant à mettre à l'écart tout salarié qui n'exécute pas béatement ses ordres imbéciles.
De retour dans sa mairie, après un congé sabbatique d'un an, Zoé Shepard retrouve un service toujours aussi léthargique et qui ressemble de plus en plus à une agence de voyages pour le compte des élus. Simplet, Coconne, le Don et Grand Chef Sioux n'ont pas changé et embarquent cette fois notre héroïne en Afrique... Incompétence, gabegie et népotisme règnent plus que jamais en maîtres !

Extrait
"La marotte favorite de mon patron a toujours été de changer le nom des structures qu'il fait semblant de manager. Activité inutile et chronophage, soit deux conditions sine qua non pour devenir l'un de ses passe-temps fétiches."

Mon avis :
Dans ce nouvel opus, nous retrouvons Zoe qui revient dans le monde des fonctionnaires après une période d'absence. Elle reprend des fonctions bien en dessous de ce qu'elle faisait avant. C'est simple : elle est placardisée, mise à l'écart. Zoe raconte son quotidien et ses conditions de travail, tout en continuant à narrer les frasques de ses collègues et supérieurs.

Zoe Shepard aborde avec beaucoup d'humour un thème sensible. Elle continue à nous faire rire avec ses collègues loufoques et toujours aussi débordés. Malgré son niveau intellectuel peu développé, Coconne fini par être attachante; contrairement aux autres (Simplet, le Don, ...) qui sont justes bêtes et méchants.

Je ne pouvais pas manquer la suite d'Absolument débordée... Ce deuxième livre est tout aussi divertissant et agréable à lire que le premier. L'auteure avait écopé d'une suspension de la part de son employeur grâce à son premier livre...

Ma note : 4,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2OPzh7r

"Absolument débordée !" de Zoé Shepard


Genre : Roman, Humoristique

Résumé :
Embauchée après huit années d'études supérieures dans une mairie de province, Zoé Shepard a vite déchanté. Dans un univers où incompétence rime avec flagornerie, ses journées sont rythmées par des réunions inutiles, des rapports à rédiger en dix jours quand deux heures suffisent, des pots à tout-va, des heures à potiner à la machine à café, des chefs « débordés » par les jeux en ligne. Dans la fonction publique, les 35 heures, c'est plutôt en un mois.

Extrait : 
"Coralie "Coconne" Montaigne, trou noir cérébral et véritable concierge de service. [...] Chaque jour, elle se lève avec une mission : repousser les limites de la bêtise. Mission qu'elle accomplit avec un talent qui force l'admiration."

Mon avis :
Zoe Shepard travaille dans une collectivité territoriale depuis peu. Pleine de bonne volonté et de motivation, elle va très vite déchanter face à la réalité du terrain. Elle constate en effet, que ses collègues et supérieurs ne sont pas tant appliqués à la tâche qu'elle. Ils prennent leur temps et ne subissent pas trop l'effet du stress. Mais il y a pire, l'incompétence de certains est déconcertant : comment ont-ils pu accéder à ces postes ? Et les conserver ?

Face à ces constats, l'auteure nous raconte son quotidien, avec énormément d'humour et parfois peu de caricature... Les surnoms donnés à ses collègues reflètent leurs personnalités, c'est extra ! Ainsi, on découvre Coconne (ma préférée !), la secrétaire un peu naïve; Simplet, un petit coq; le Don, le grand patriarche de la collectivité, etc.
On suit les péripéties de Zoé dans la mairie. Elle va halluciner devant tant de perte de temps, d'argent; mais aussi du manque d'efficacité des agents et de leurs supérieurs.

On pourrait trouver que cela manque un peu de nuance : c'est très tranché dans le négatif et la caricature; le personnage de Zoe peut également paraître fier et mieux que les autres. Mais il faut garder à l'esprit que c'est un pamphlet et il y a des touches de fiction.

Le livre est bien écrit, la plume est fluide et agréable à lire.

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2OQrrul

"Une autre idée du bonheur" de Marc Levy

Genre : Roman

Résumé :
Philadelphie. Au premier jour du printemps 2010, Agatha sort de prison, mais pas par la grande porte. Après trente ans derrière les barreaux, il ne lui restait que quelques années à faire. Alors pourquoi cette évasion ? Dans une station-service proche du campus, elle s’invite à bord de la voiture de Milly et l’entraîne dans sa cavale sans rien lui révéler de sa situation. Dotée d'un irrésistible appétit de vivre, Agatha fait voler en éclats la routine confortable de Milly. Vingt ans les séparent, mais au fil du voyage les deux femmes partagent ces rêves qu’il n’est jamais trop tard pour réaliser et évoquent ces amours qui ne s’éteignent pas. Cinq jours en voiture à travers les États-Unis… À chaque étape, une rencontre avec un personnage surgi du passé les rapprochera du secret d’Agatha. Jusqu’où devons-nous aller dans notre quête insatiable du bonheur ? À quoi ne faut-il jamais renoncer ?

Extrait : 
"Et puis un jour j'en ai eu assez. J'ai accepté la vie pour ce qu'elle m'offrait au lieu de la détester pour ce qu'elle n'avait pas voulu me donner"

Mon avis :
Agatha est évadée de prison qui souhaite partir sur les chemins de son passé. Elle a des choses à régler avec celui-ci. Par hasard, elle choisi une jeune femme, Milly, dans une station service pour la conduire où elle veut. Les voilà donc sur les routes des Etats-Unis, parties pour cinq jours. Si les relations entre elles ne sont pas cordiales au départ _Milly est quand même prise en otage_ elles vont petit à petit se détendre, pour finalement avoir de vrais échanges. Il faut dire aussi que Milly a un quotidien très routinier qui la pèse. Cet enlèvement tombe bien, il lui permet de réfléchir à sa vie. Les deux femmes vont apprendre à se connaître au gré des étapes de leur périple, et aussi se dévoiler. Qui est vraiment Agatha ? Qu'a-t-elle fait pour être en prison ? Et si elles étaient plus proches qu'elles ne l'auraient pensé ?

Cette histoire ne m'a pas passionnée comme je l'aurais voulu. J'ai eu du mal à m'y mettre mais le mystère cultivé par Agatha tient quand même en haleine. En effet, ce n'est qu'au dénouement qu'on découvrira toute la vérité. J'avais envie de savoir, et je n'ai pas été déçue. La fin est surprenante.

Les personnages sont attachants, parfois agaçants, on a l'impression d'être à leur côté dans la voiture. On apprend à les connaître petit à petit, au fil des pages et de leur route. Le récit est fluide, bien écrit. Il manque un peu de dynamisme à mon goût.

Ma note : 3,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2DwlIsm

"Parce que je t'aime" de Guillaume Musso

Genre : Roman, Suspense, Thriller

Résumé :
Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Brisés, ses parents finissent par se séparer…
Cinq ans plus tard, Layla est retrouvée à l’endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme.
À la joie des retrouvailles, succèdent les interrogations. Où était Layla pendant toutes ces années ? Avec qui ? Et surtout : pourquoi est-elle revenue ?

Extrait :
"Pour Mark, la vie s'était arrêtée, ce 23 mars 2002. La disparition de sa fille l'avait plongé dans une détresse absolue."

Mon avis :
Lorsque Layla, une petite fille de 5 ans disparaît, tout s'écroule pour ses parents Nicole et Mark. Leur couple ne survivra pas à cette douloureuse épreuve. Les années passent, Layla est introuvable. Les parents ont continué leurs vies chacun de leur côté. Cinq ans après le drame, on découvre que Mark est devenu l'ombre de lui-même : un sans abri alcoolique; tandis que Nicole, sa femme, a continué sa vie de musicienne et a un nouveau compagnon. Lorsqu'elle voit Mark, elle est sous le choc et ne peux pas le laisser comme cela. Alors qu'ils viennent de se retrouver, et que Nicole essaye d'aider son mari, voilà que l'inimaginable se produit : la fillette revient !

Le livre est raconté du point de vue de plusieurs personnages (raconté à la première et troisième personne) et il mêle plusieurs histoires qui se rejoignent. La lecture se fait facilement, on ne s'y perd pas.
Intriguée, j'ai eu du mal à lâcher le livre. On réfléchit beaucoup avec les personnages, on essaye de comprendre le rapport entre les uns et les autres. Les questions sont là, mais les réponses se font désirer, pour notre plus grand plaisir. C'est prenant : le suspense est présent, le récit rythmé. Les personnages sont attachants, l'histoire de Layla touchante.

Lorsque je suis arrivée à la fin, après tout ce suspense, je suis restée scotchée ! Je ne m'attendais pas du tout à cela. Le dénouement est fou ! L'histoire est très originale et bien écrite.

 Le récit est précédé d'un avertissement :  "Pour préserver la surprise, ne révélez pas la fin de ce livre à vos amis".  Après l'avoir lu, on comprend pourquoi... Lisez-le !

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2MZMJ6Z

"La fille de Brooklyn" de Guillaume Musso

Genre : Roman, Thriller, Suspense

Résumé :
Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L'horizon scintillait. C'est là qu'Anna m'a demandé : "Si j'avais commis le pire, m'aimerais-tu malgré tout ? ". Vous auriez répondu quoi, vous ? Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l'aimerais quoi qu'elle ait pu faire.  Du moins, c'est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d'une main fébrile, et m'a tendu une photo. "C'est moi qui ai fait ça". Abasourdi, j'ai contemplé son secret et j'ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours. Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu. Et depuis, je la cherche.

Extrait :
"J'étais sidéré. Abasourdi. La photo était si terrible que je l'ai quittée sans rien demander. Et lorsque je suis revenu, elle était partie."

Mon avis :
Anna et Raphaël sont sur le point de se marier. Un soir, une dispute éclate alors qu'Anna lui révèle une partie de son passé. Lorsqu'il revient après avoir été faire un tour, Anna a disparu. Raphaël se met à sa recherche. Cela le mène à enquêter sur le passé de celle qu'il aime, découvrant petit à petit qu'elle n'est pas celle qu'il imaginait. Anna ne lui a pas tout avoué de son passé et c'est lui qui va découvrir qui elle est vraiment... De la France aux Etats Unis, Raphaël va courir partout pour retrouver Anna. Il va par la même occasion rouvrir un cold case pour parvenir à ses fins.

Lorsqu'Anne disparaît, on imagine pas que l'on va aller aussi loin dans ce roman. Nous sommes au même niveau que Raphaël, on se questionne : où est Anna ? Qu'a-t-elle fait ? On découvre au fur-et-à-mesure des informations sur elle, que l'on ne soupçonnait pas. On est entrainé dans une enquête dont on ne voit pas le bout, ni l'issue. On se met facilement à la place de Raphaël, on a l'impression d'être à ses côtés. Il va éprouver des émotions variées : stress, angoisse, peur, doute... Il ressent beaucoup de choses en peu de temps, mais sans vraiment avoir ce temps pour y réfléchir et se poser, car une chose est sûre : son amour pour Anna est plus fort que tout et il le poussera à remuer ciel et terre pour elle.

Le récit est très rythmé, le suspense omniprésent. L'histoire est captivante, prenante, entrainante : on ne lâche pas ce livre ! Il y a des rebondissements à chaque page, jusqu'au dénouement final. J'ai trouvé cette histoire époustouflante, j'ai adoré ce livre, cela a été un coup de cœur pour moi !

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2DwNYLE

"Le doute" de S.K Tremayne

Genre : Roman, Suspense, Thriller

Résumé :
Un an après le décès accidentel de Lydia, l'une de leurs filles jumelles, Angus et Sarah Moorcroft décident de tout recommencer en changeant d'environnement. Ils rejoignent alors une petite île écossaise qu'ils ont héritée de la grand-mère d'Angus. Mais l'emménagement ne se passe pas aussi bien que prévu ; Kirstie, leur fille survivante, se met à affirmer qu'elle est en réalité Lydia. Alors qu'un brouillard glacial enveloppe l'île, l'angoisse va grandissant…. Que s'est-il vraiment passé en ce jour fatidique où l'une des deux sœurs a trouvé la mort ?

Extrait :
"Pendant que je parle, Kristie ne me quitte pas du regard un seul instant. [...]
- Pourquoi tu m'appelles tout le temps Kristie, maman ? Kristie est morte. C'est Kristie qui est morte. Moi, je suis Lydia."

Mon avis :
Des parents perdent une de leurs jumelles, après qu'elle ait chuté d'un balcon. Ils essayent de continuer leur vie : le père, détruit, s'est plongé dans l'alcool, la mère se consacre à sa fille unique... Ils finissent par partir pour tout recommencer. Cependant, leur nouvelle maison n'est pas habitable : beaucoup de travaux à prévoir, un confort qui n'est pas parfait, cela n'arrange rien à leur moral. Tout semble aller contre eux. En prime, leur fille affirme qu'elle n'est pas celle qu'ils pensent (Kristie) mais qu'elle est Lydia... La ressemblance des jumelles était telle, que les parents ne savent plus qui ils ont en face d'eux. Le doute s'insinue doucement en eux...

Le livre est raconté tour à tour par les parents. Ces deux points de vue permettent au lecteur de découvrir le ressenti de chacun : pensées, secrets, rancœurs, douleurs... Ils essayaient de comprendre ce qu'il s'est passé le jour où l'une de leur petite fille est morte. Et surtout, ils cherchent à savoir laquelle des deux ils ont perdu...

Une quête de vérité stressante, mais aussi perturbante. On essaye de réfléchir avec les parents, on se questionne sur Kristie : est-elle Lydia ? Ou est-elle simplement plus perturbée qu'ils pensaient ? C'est dans une atmosphère pesante et sombre que l'on va évoluer, jusqu'au dénouement.

Le livre est bien écrit. L'angoisse est présente, cela rend le récit palpitant et prenant. Il est agréable à lire. 

Ma note : 3,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2OT5Tgz

"Derrière la haine" de Barbara Abel


Genre :  Roman, Thriller, Suspense, Drame

Résumé :
D'un côté, il y a Tiphaine et Sylvain, de l'autre il y a Laetitia et David. Deux couples, voisins et amis, fusionnels et solidaires, partageant le bonheur d'avoir chacun un petit garçon du même âge. Maxime et Milo grandissent ensemble, comme des jumeaux. Jusqu'au drame. Désormais, seule une haie sépare la culpabilité de la vengeance, la paranoïa de la haine...

Extrait :
"Laetitia la toisa d'un regard glacial.
- J'ai très bien compris ce que tu cherches à faire, Tiphaine. Mais je te préviens : la prochaine fois qu'il arrive quoi que ce soit à Milo, j'appelle les flics !"

Mon avis :
Deux couples, voisins et amis, partagent leur quotidien depuis plusieurs années. Ils ont chacun un garçon à trois mois d'intervalle. Le bonheur est parfait entre eux. Ils se voient souvent, font des repas chez les uns puis chez les autres; leurs garçons, Milo et Maxime, sont inséparables et grandissent ensemble, presque comme des frères. Mais un jour, un drame arrive : l'un des garçons meurt accidentellement. La belle entente se détériore doucement : le couple endeuillé reproche à l'autre d'avoir encore leur fils, de ne pas avoir pu empêcher la mort du leur. La rancœur s'élève de plus en plus : fini l'amitié, place à la haine. Les couples se détestent désormais, ils ne se parlent plus, ils crient. Ils deviennent tous soupçonneux, des secrets vont se révéler. L'histoire prend des proportions inattendues.

Le livre débute par une dispute entre les deux couples, on sent que cela déraille complètement. Puis, on revient sept ans en arrière, pour nous expliquer l'origine de cette haine. Ainsi, durant une bonne partie, nous suivons les deux couples alors qu'ils s'entendent encore bien. Nous voyons leur quotidien, leurs joies, etc. Cela est presque long, mais cela nous permet d'être au plus proche d'eux. Une fois le drame passé, l'angoisse monte petit à petit. On voit les personnages évoluer différemment, changer. Tous les coups semblent permis. S'ils ont vécu de très bons moments, ils sauront également faire en sorte d'en partager de très mauvais. On se demande jusqu'où cette rancœur va les mener.

L'ambiance si paisible et sereine devient tendue et inquiétante. On passe vraiment d'un extrême à l'autre : un passé rempli de joie, d'amour, d'amitié, de tendresse et de complicité à un présent baigné dans la  malveillance, la colère, la tristesse et la jalousie...

Ce roman est captivant, il se lit facilement et rapidement car l'on veut arriver au dénouement !

NB : il y a une suite à ce livre, Après la fin

Ma note : 3,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2ORvPcz

"Une vraie famille" de Valentin Musso

Genre :  Roman, Thriller, Suspense

Résumé :
Il s'appelle Ludovic, c'est du moins le prénom qu'il a donné. Un jeune homme simple et sans histoires. En apparence. Les Vasseur, un couple de Parisiens retirés dans leur résidence secondaire en Bretagne à la suite d'un drame personnel, l'engagent pour quelques travaux de jardinage. Le mystérieux garçon sait rapidement se rendre indispensable et s'installe dans leur vie. Quand les Vasseur commencent à se poser des questions et à regretter de lui avoir ouvert leur porte, il est déjà trop tard. Mais ce qu'ils ignorent, c'est que leur cauchemar n'a pas encore commencé. Car la véritable menace qui pèse sur leur maison n'est pas du tout celle qu'ils croyaient.

Extrait :
"Le visage de Ludovic était devenu grave.
- Je voulais vous dire... Je suis content de vivre ici avec vous. Vous êtes une vraie famille pour moi."

Mon avis :
Le couple Vasseur vit dans une grande maison en Bretagne. Auparavant en région Parisienne, ils ont vécu un drame qui les a profondément marqués; puis Monsieur Vasseur a eu des problèmes de santé. C'est pourquoi ils sont venus vivre dans leur résidence secondaire. Un jour, Monsieur Vasseur rencontre par hasard un jeune garçon, Ludovic. Celui-ci propose des services d'entretien et de réparations. Le couple accepte de l'embaucher pour rénover une dépendance, où il sera logé. Très vite, on sent que le jeune homme n'est pas très clair. Il est un peu bizarre. Ses comportements sont étranges... Que cache-t-il ? Que veut-il au couple ?

Cette histoire est racontée à la troisième personne. L'auteur nous plonge dans une ambiance sombre dès le départ. Une fois que Ludovic est chez eux, on sent l'angoisse s'installer doucement mais sûrement. Le malaise devient palpable. Mais attention, il faut se méfier des apparences. Le suspense est à son comble, le cœur palpite de plus en plus au fil des pages.

Ce roman est très prenant, voire même addictif : impossible de le lâcher jusqu'à la fin ! L'auteur joue avec nos nerfs, c'est très prenant et passionnant.
J'ai beaucoup aimé ce livre au rythme dynamique. Le récit est très bien écrit, il rend l'histoire presque réaliste. De plus, le drame vécu par les Vasseur colle à l'actualité de ces dernières années.

Ma note : 4,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2OaZ4dk

"Ne pars pas sans moi" de Gilly MacMillan

Genre :  Roman, Suspense, Thriller

Résumé :
Par un joyeux dimanche, Rachel et son petit garçon de 8 ans se promènent en forêt. Désirant plus que tout être une bonne mère et soucieuse de l'indépendance et de l'autonomie de son enfant, Rachel l'autorise à partie quelques mètres devant pour aller jouer. Arrivée au bout du chemin, l'angoisse la saisit : Ben a disparu.
Après une conférence de presse catastrophique, médias et réseaux sociaux se déchaînent. Pour eux, Rachel est responsable de la disparition de son enfant. Pourquoi n'a-t-elle pas veillé sur lui ? Comment se fait-il qu'elle ait du sang sur les mains ? Pendant que la police se lance dans une véritable course contre la montre pour retrouver Ben, Rachel se débat entre la culpabilité, le désespoir et la peur.
Rongée par le doute, assaillie par la violence de ceux qui la croient coupable et tandis que la moindre de ses certitudes s'écroule, elle ne sait plus quoi faire. Attendre patiemment que les forces de l'ordre lui ramènent son fils ou suivre son instinct et partir elle-même à sa recherche ?

Extrait :
"L'année dernière, le lendemain de la disparition de Ben, j'ai participé à une conférence de presse diffusée à la télévision. [...] J'étais convaincue que les gens qui regarderaient l'émission me comprendraient immédiatement, qu'ils verraient que j'étais la mère d'un enfant qui avait disparu et que je n'avais qu'une priorité : le retrouver. La plupart des gens, en tout cas ceux qu'on a le plus entendus, ont pensé tout le contraire. On m'a accusée de choses horribles."

Mon avis :
Rachel et Ben, son fils de 8 ans, se promènent dans la forêt durant un week-end. Cette mère essaye de faire au mieux au quotidien depuis qu'elle est séparée. La vie n'est pas facile lorsqu'on est seule avec son enfant, et que son ex-mari a refait sa vie. Lors de cette balade, Ben demande à sa mère pour aller jusqu'aux jeux en courant. Elle accepte : elle n'est pas loin, elle le rejoindra en quelques minutes. Mais en arrivant sur place, Ben n'est pas là. La panique la gagne en ne le trouvant pas. Elle se résout à appeler la police. Tout s'enchaîne : interrogatoire des forces de l'ordre, signalement donné, battue en forêt. Puis les journalistes arrivent, s'en mêlent. Pensant bien faire, elle donne une interview. Cela aggravera les choses. Donnant une mauvaise image d'elle, elle passera pour une mère irresponsable et pour le suspect numéro un. Où est passé Ben ? Que lui est-il arrivé ? Est-il encore vivant ? Rachel est-elle vraiment responsable de sa disparition ?

L'histoire est racontée par plusieurs personnages tour à tour. On est très rapidement plongé dans ce roman palpitant.
Voir son enfant disparaître, ne pas savoir ce qu'il devient et, en plus, être soupçonnée d'être impliquée dans sa disparition... C'est un vrai cauchemar pour une mère. On se met facilement à la place de Rachel, on partage son désarroi et son désespoir. L'auteure a su transmettre beaucoup d'émotions à travers ce personnage et la situation qu'elle vit. Des secrets sont dévoilés tout au long du récit, et il y a des rebondissements jusqu'au final.

La place de la presse est intéressante : cela fait écho à la réalité. Aujourd'hui, dès qu'un drame se noue, la presse est (trop) présente. Les médias dévoilent des informations plus ou moins vraies, pas forcément vérifiées ou trop vite rapportées. Cela apporte des conséquences souvent négatives. Tout d'abord, cela peut faire beaucoup de mal aux personnes qui sont concernées de près par le drame (famille du présumé coupable, de la victime) : leurs vies, leurs habitudes sont étudiées, jugées et rendues public. C'est une pression qui peut être très compliquée à vivre. Ensuite, cela peut nuire au bon déroulé de l'enquête. Enfin, cela déclenche très souvent des déferlements de haine de l'opinion public, surtout avec les réseaux sociaux.

Le livre est angoissant, on a hâte de connaître le dénouement. La lecture est fluide et agréable.

Ma note : 4/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2Ok6TO5

"Echange fatal" de Siobhan Macdonald

Genre :  Roman, Suspense, Thriller

Résumé :
Pour les vacances de la Toussaint, Kate et Hazel décident d’échanger leur domicile. La première est irlandaise et pense que des vacances feront le plus grand bien à sa famille qui vit des moments difficiles. La seconde vit à New York mais rêve de retourner sur la terre de son enfance irlandaise, avec son mari et ses deux enfants, pour tourner la page après l’agression dont elle a été victime.
Mais on est loin des vacances idylliques… Le mari de Kate se montre étrangement distant et Hazel a la désagréable impression d’être observée.
Bientôt l’une des deux est retrouvée morte… Mais laquelle était visée ?

Extrait :
"Pas question que ses enfants apprennent ce qui vient de se passer. Il faut les protéger, coûte que coûte. Ces acouphènes qui le reprennent. Sa bouche dessine un sourire forcé, qu'il espère convaincant."

Mon avis :
En Irlande, Kate et sa famille vivent des moments familiaux compliqués. Elle se dit que pour son couple et ses enfants, ce serait une bonne idée de partir en vacances. Elle fini par trouver un site qui propose des échanges de maisons. Justement, Hazel aimerait quitter New York durant quelques jours, afin de retrouver ses racines Irlandaises.
C'est ainsi que les deux familles s'échangent leurs maisons pendant les vacances scolaires. Tout ne se passera pas comme prévu, un drame survient. Entre enquête, suspense et mystère, découvrira-t-on ce qu'il s'est passé ?

Ce roman est raconté tour à tour par les deux familles, avec quatre points de vue : Kate & Mannix et Hazel & Oscar. On fait connaissance avec les personnages principaux petit à petit : l'auteure prend le temps de nous imprégner de leurs quotidiens. L'atmosphère est un peu tendue, on sent qu'il se passe des choses dans les deux familles, il y a des secrets, peut-être des non-dits. Cela nous rend suspicieux assez rapidement, on se questionne, on réfléchit avant même que le meurtre soit commis. C'est assez intriguant. Le rythme s'accélère un peu une fois le crime découvert. Il y a l'enquête, les doutes, l'angoisse des personnages... jusqu'au dénouement.

L'histoire que je m'étais imaginée à partir du résumé n'est pas tout à fait celle que j'ai découvert. L'idée de départ est bonne, mais j'ai été un peu déçue du déroulé. J'ai aussi eu du mal à me repérer au début entre les différentes familles et personnages, ainsi que pour les associer à leur lieu de vie (qui est le mari de qui et où ils vivent habituellement). Il faut être concentré dans sa lecture pour bien garder le fil.

Cela reste un livre captivant. Le récit est assez fluide et bien écrit.

Ma note : 3/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2DvJlBt

"L'horizon à l'envers" de Marc Levy


Genre : Roman, Romance, Suspense

Résumé :
Où se situe notre conscience ? Est-ce qu’'on peut la transférer et la sauvegarder ? Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, lié par une amitié inconditionnelle et une idée de génie. Lorsque l’'un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d'’explorer l'’impossible et de mettre en œuvre leur incroyable projet.

Extrait :
"- Qu'est-ce qu'un garçon comme toi trouve à une fille comme moi ?
- Parfois, c'est impossible d'expliquer ce que tu ressens pour quelqu'un, Hope, mais tu sais que cette personne t'emmène là où tu n'étais encore jamais allé."

Mon avis :
Hope, Luke et Josh sont amis et étudiants. Hope et Josh sont en couple. Josh et Luke travaillent dans le domaine scientifique : ils ont un projet ambitieux. Il s'agit d'un programme qui permet de sauvegarder le cerveau pour le réintégrer dans un corps, des années plus tard. Un jour, Hope découvre qu'elle est malade et va mourir. Josh, éperdument amoureux, ne veut pas la perdre. Avec son ami Luke,ils décident alors de tester leur projet sur Hope... Leur expérience fonctionnera-t-elle ? Quelles seront les conséquences ? Hope et Josh seront-ils finalement réuni à nouveau ?

Les personnages de ce livre sont relativement attachants. On a l'impression de faire partie du cercle d'amis, on les voit évoluer au fil des pages. L'intrigue principale n'est pas mauvaise, mais j'ai eu du mal à le lire. En effet, j'ai trouvé le début du livre très long et très centré sur le projet scientifique des deux amis. J'aurais aimé que cela soit moins présent car ce qui touche au scientifique ne me passionne pas vraiment. J'ai donc eu une impression d'ennui par moments.

En revanche, l'histoire d'amour, d'amitié, l'évolution de leurs relations à tous les trois, de leurs vies : j'ai bien aimé. Originale, l'histoire dans sa globalité est belle et émouvante... Le dénouement est assez surprend, quoiqu'un peu trop abstrait pour moi, irréel. Les émotions sont toutefois présentes et j'avais quand même envie de connaître la fin.

Ma note 3/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2Du4ThO

"Un appartement à Paris" de Guillaume Musso

Genre :  Roman, Thriller, Suspense

Résumé :
L'art est un mensonge qui dit la vérité...
Paris, un atelier d'artiste caché au fond d'une allée verdoyante. Madeline l'a loué pour s'y reposer et s'isoler. A la suite d'une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des Etats-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours. L'atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l'assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd'hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d'unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires. Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.

Extrait :
"- Pourquoi m'avez-vous raconté tout ça au juste ? [...]
- Pour que vous m'aidiez à retrouver les toiles disparues, bien sûr. [...] Vous êtes flic, non ? Et puis, je vous l'ai dit : je fais toujours confiance à mon instinct. Et quelque chose me dit que si ces toiles existent _ et j'ai la certitude que c'est le cas_, vous êtes la personne la plus capable de les retrouver."

Mon avis :
Dans ce roman, on retrouve Madeline, rencontrée dans un autre livre de Guillaume Musso (L'appel de l'ange). C'est une policière qui a vécu des galères et qui veut se reposer un peu, au calme, à Paris.  Gaspard écrit des pièces de théâtre et a aussi besoin de quiétude. Les deux personnages vont se rencontrer, et pas n'importe comment. En effet, cette première approche débute avec un quiproquo, puisqu'ils ont loué, en même temps, le même logement. Une erreur qui les embête au départ, mais ils finissent par décider de partager l'appartement. Une relation chien et chat s'installe entre Madeline et Gaspard. Leur seul point commun est que tous deux s'entichent du peintre, qui a vécu dans ce lieu, et de son histoire. Il n'en fallait pas plus pour qu'une enquête débute.

L'intrigue nous tient en haleine du début à la fin : le suspense est présent durant tout le livre. L'histoire du peintre est mystérieuse, touchante et dramatique. Cela n'échappe pas à nos deux protagonistes. Ils se renseignent d'abord chacun de leur côté, puis finisse par mettre en commun leurs découvertes et décident de poursuivre ensemble leur enquête.
Madeline et Gaspard sont très attachants chacun à leur manière. Leurs caractères opposés nous amusent et on se demande s'ils franchiront le cap de se mettre en couple. On sent que tous les deux renferment des blessures et ils ne semblent pas prêts, l'un comme l'autre, à prendre des risques en amour. Ils ne sont peut-être pas si différents au fond.

Le récit est fluide et agréable à lire. Il y a du rythme et l'action tout au long du roman. On prend plaisir à partager la recherche de Madeline et Gaspard. L'auteur nous offre de nouveau une belle histoire qu'on lit avec joie.

NB : ce n'est pas un souci de ne pas avoir lu L'appel de l'ange pour comprendre ce livre. Il n'y a pas de franche continuité dans l'intrigue, et quand Guillaume Musso parle du passé de Madeline, il rappelle les faits.

Ma note : 3,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2NDonW1

"La fille du train" de Paula Hawkins


Genre : Roman, Thriller, Suspense, Drame

Résumé :
Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants qu'elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l'être par le passé avec son mari, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte.
Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c'est avec stupeur qu'elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu...

Extrait :
"Il s'est passé quelque chose, j'en suis sûre. Je ne retrouve pas quoi exactement, mais je le sens. J'ai mal dans la bouche, comme si je m'étais mordue la joue, et j'ai le goût métallique du sang sur la langue. J'ai la nausée, la tête qui tourne. Je passe les mains dans mes cheveux, sur mon crâne, et je tressaille : sur le côté droit, j'ai une bosse, douloureuse au toucher. Mes cheveux sont emmêlés et pleins de sang."

Mon avis :
Rachel prend le train tous les jours pour faire croire à sa colocataire qu'elle va travailler. Tous les jours, le train passe derrière son ancien quartier. Elle observe les maisons. Notamment celle d'un jeune couple. Elle leur imagine une vie : des discussions, des emplois, des passions... Une fois, elle voit cette femme avec un autre homme... Rachel est choquée : a-t-elle un amant ? Ce voyeurisme est devenu une habitude pour Rachel, un peu comme son feuilleton préféré... Jusqu'au jour où Rachel apprend que cette femme a disparue...

Rachel est une jeune femme tourmentée par son divorce, un échec qu'elle noie depuis quelques années dans l'alcool. Elle vit chez une amie et a perdu son dernier emploi. Son ex-mari Tom a une nouvelle femme et ont une petit fille. Cela est encore plus dur pour Rachel, d'autant qu'Anna est venue emménager dans son ancienne maison. Anna est comblée par sa fille même si elle est un peu dépassée. Elle a arrêté de travailler, mais elle fait parfois appel à Megan, sa voisine, pour l'aider au quotidien. Megan vit en couple et semble heureuse... Mais elle disparaît un beau jour...

On prend vite Rachel en pitié. On sent bien que sa vie est misérable depuis qu'elle n'est plus avec son mari, qu'elle souffre. La disparition de Megan lui redonne un but dans la vie... Mais ce ne sera pas sans mal, notamment à cause de son alcoolisme. Les deux autres femmes sont tout aussi attachantes que Rachel, elles ont des parcours différents mais elles connaissent aussi des difficultés dans leurs vies.

L'histoire est racontée de trois points de vue : Rachel, Megan et Anna. On apprend ainsi à les connaître petit à petit : leurs quotidiens et leurs passés, mais aussi leurs émotions, leurs ressentis, leurs craintes, leurs doutes, leurs peurs...

Le récit est bien rythmé et l'histoire captivante. La fin est surprenante. J'ai adoré !

NB : ce livre a été adapté au cinéma. Le film est relativement fidèle au livre, hormis quelques détails de moindre importance.

Ma note : 4,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2DxPihn

"La dernière des Stanfield" de Marc Levy

Genre : Roman, Suspense

Résumé :
Je m'appelle Eleanor-Rigby. Ma vie a changé un matin alors que j'ouvrais mon courrier. Une lettre anonyme m'apprenait que ma mère avait commis un crime trente-cinq ans plus tôt.  L'auteur de cette lettre me donnait rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore et m'ordonnait de ne parler de cette histoire à personne. J'avais enterré Maman à Londres au début du printemps ; l'été s'achevait et j'étais encore loin d'avoir fait mon deuil. Qu'auriez-vous fait à ma place ? Probablement la même erreur que moi. 

Extrait :
"Droite sur ma chaise, comme une élève au premier rang qui ne veut pas s'attirer les foudres de la maitresse, je tenais la lettre entre mes mains, dans un état proche de la stupéfaction religieuse.
- Relis-la, m'ordonna Maggie."

Mon avis :
Eleanor-Rigby et George-Harrison reçoivent une lettre similaire à propos de leurs mères respectives qui insinue un passé flou de celles-ci, dont ils ignorent finalement tout.... Plus surprenant encore, ils ne se connaissent pas et n'habitent pas dans le même pays. Intrigués, ils vont se rendre au rendez-vous proposé dans la lettre. Sur fond de secrets de famille, ces deux personnes se trouvent réunies autour d'une quête semblable. Que vont-ils découvrir ? Jusqu'où sont-ils prêts à aller ? Qui est à l'origine de leur rencontre ?

L'intrigue est passionnante. On a l'impression de jouer à une chasse au trésor : un indice nous amène vers un autre, énigmatique... Puis on recommence... On prend plaisir à réfléchir et à échafauder  des hypothèses : on essaye de résoudre le mystère, de rassembler les pièces du puzzle.

Le lecteur va vivre l'enquête avec les protagonistes qui les fera remonter dans le temps. En effet, l'histoire est à la fois au passé et au présent. Si on a le point de vue de Eleanor-Rigby et George-Harrison, on a aussi celui de leurs mères May et Sally-Anne qui nous apprennent petit à petit leurs liens, leur histoire. On se repère cependant très facilement.

J'ai beaucoup aimé la relation qui s'est créée entre Eleanor-Rigby et George-Harrison : un peu chien et chat, toujours à se chamailler. Ils sont touchants. On se demande s'ils deviendront plus que des camarades d'aventure...
La plongée dans le passé nous fera rencontrer d'autres personnages qui seront plus ou moins attachants.

Le récit est rythmé, dynamique, on ne s'ennuie pas une seconde. L'histoire est prenante, on ne veut pas lâcher le roman avant la fin. Le dénouement est superbe. C'est un livre très captivant et agréable à lire. J'ai beaucoup aimé.

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2OaZrEK

"Le saut de l'ange" de Lisa Gardner

Genre : Roman, Thriller, Suspense

Résumé :
Nuit noire et pluvieuse sur le New Hampshire : au détour d'une route, une voiture fait une violente embardée. Au volant, Nicole ne se souvient de rien, sauf d'une chose : sa fille, qui était avec elle, a disparu. Si les recherches de la police confirment la présence d'une autre personne lors de l'accident, le mari de Nicole prétend que l'enfant n'a jamais existé. Qui croire ? Que s'est-il réellement passé cette nuit-là ?

Extrait :
"Je suis déjà morte une fois. Je me rappelle ce que j’ai ressenti, si tant est que je puisse me rappeler quoi que ce soit aujourd’hui. Une douleur intense, cuisante, suivie d’une immense et accablante fatigue. Je voulais tout laisser tomber ; ça, je m’en souviens parfaitement. J’avais besoin que ça s’arrête. Mais je ne l’ai pas fait. J’ai lutté contre la douleur, la fatigue, la lumière blanche à la con. Je me suis accrochée et, petit à petit, je suis revenue dans le monde des vivants. Pour Vero. Parce qu’elle avait besoin de moi. "

Mon avis :
On découvre Nicole (alias Nicky), une femme qui vient d'avoir un accident de voiture. Elle semble totalement perdue et elle recherche sa fille Vero qui n'est plus dans la voiture. La police arrive sur les lieux et l'aide dans ses recherches, en vain : elle reste introuvable. Le mari de Nicky apprendra rapidement aux forces de l'ordre que l'enfant en question n'était pas là, et ne l'a jamais été : ils n'ont pas d'enfant.
Qui est donc Vero ? Nicole a-t-elle toute sa tête ? Quel secret se cache au fond d'elle ? Son mari est-il innocent dans toute cette affaire ?

Dès le départ, on est très intrigué par Nicky et la mystérieuse Vero. La jeune femme est tellement persuadée d'avoir une fille avec elle dans la voiture, qu'on y croit aussi et on se met à avoir des suspicions sur tout le monde, à commencer par Nicky et sa santé mentale et son mari qui nous semble bizarre. On se questionne tout en découvrant petit à petit le quotidien de Nicky et son troublant passé. La vie du couple est tout aussi énigmatique. On doute de la bienveillance du mari, alors qu'il est peut-être sincère. L'enquête est très prenante.

L'histoire est racontée par Nicky, le personnage principal. Même si on a des interrogations sur elle, on ne peut que s'attacher à cette femme. Elle passera par diverses émotions qu'elle transmettra au lecteur : peur, angoisse, doute, colère, tristesse, joie... On est à ses côtés pour résoudre l'affaire et on perd tout autant la tête qu'elle en tentant de découvrir ce qui lui arrive et ce qui lui est arrivé, car le passé de Nicky semble jouer un rôle primordial...

Le récit est bien ficelé. D'un chapitre à l'autre, l'auteure nous enlève nos certitudes alors qu'on croit enfin toucher la vérité. On est complètement captivé et tenu en haleine du début à la fin du roman. Il y a des rebondissements tout au long du livre avec un final inattendu et explosif.

La lecture est agréable grâce à une rédaction rythmée et entraînante. J'ai adoré !

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2OQWsyo

"L'enfant du lac" de Kate Morton


Genre : Roman, Suspense, Drame, Policier

Résumé :
1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a-t-il pu disparaître durant la nuit de la Saint-Jean ? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon.
Soixante-dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune détective londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désœuvrée, s'intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l'enquête, au grand dam de l'une des sœurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.

Extrait :
"Elle déposa le sac dans le trou; la lune alors, pendant une ou deux secondes, sembla percer les nuages. Les larmes n'étaient pas loin : elle les ravala, tout en rabattant la terre à pleines mains. Pleurer ici, maintenant ? Non, elle n'allait pas s'accorder cette faiblesse. Elle aplatit la terre de ses paumes, l'égalisa soigneusement avant de piétiner le sol, de toutes ses forces, jusqu'à en perdre le souffle. Voilà. C'était fait."

Mon avis :
En 1933, un drame survient dans la famille Edevane, un soir de fête : leur bébé disparaît. Jamais l'affaire ne sera résolue. La famille a été brisée et leur vie changera après cela.
Bien des années plus tard, l'enquête va être relancée un peu par hasard. Sadie, une policière en vacances forcées, se ressource chez son grand-père, qui vit non loin de la propriété abandonnée des Edevane. Elle finit par s'intéresser à cette mystérieuse disparition. Sadie mènera sa propre enquête pour tenter de découvrir la vérité.

L'histoire se déroule durant plusieurs périodes (1933, 2003 principalement) et est racontée par plusieurs personnages. Des sauts dans le temps pour remonter dans le passé. On garde facilement le fil, et on découvre avec plaisir des morceaux de vie de chaque personnage petit à petit. Cela nous permet de les connaître mieux et de nous faire une opinion sur eux. On peut également avoir leurs ressentis et leurs émotions au fil du temps.
Nous suivons aussi les quelques semaines chaotiques de la vie de Sadie avec une enquête secondaire, qui n'empiète pas sur l'histoire principale.

C'est un livre qu'on prend le temps de savourer. Au fil des pages, on découvre la vie des différents personnages, leurs histoires. On se languit de savoir la suite, puis la fin...  On joue le jeu de l'enquête sur la disparition de l'enfant : qu'est-il devenu ? Le dénouement final est tout simplement sublime. Je n'ai pas été déçue.

Le livre est très bien écrit, le langage est soutenu, fluide et plaisant à lire. C'est un coup de cœur pour moi !

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2DI6ctR

"Le prix à payer" de Lawren Schneider


Genre : Thriller, Suspense, Policier

Résumé :
New York, 11 septembre 2001. 2977 morts, dont Barbara Streitz, directrice marketing de Brown-Mclaren Compagny. Pourtant, sa mort n'a peut-être aucun lien avec les terribles attentats...
Quinze ans plus tard, Samuel Rollin d'Interpol et la riche héritière Lizie Bronson se mettent sur les traces d'un tueur en série qui commet ses crimes aux quatre coins de la planète...
Parviendront-ils au bout de leur enquête quel qu'en soit le prix à payer ?

Extrait :
"- En fait, l'histoire prend son origine le 11 septembre 2001, le jour des attentats contre le World Trade Center. Comme vous le savez, ce jour là près de trois mille personnes ont péri. Ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que seules mille six cents victimes ont pu être identifiées.[...] Bref, ce jour là, Barbara Steitz, une New-Yorkaise pur jus a probablement trouvé la mort dans la première tour qui s'écroula." 

Mon avis :
Samuel se met à enquêter sur la mort d'une femme, déclarée disparue lors des attentats du 11 septembre 2001. Cependant, cette théorie est mise en doute. Un enquête est lancée. Il va recroiser Lizie, qui l'aidera dans son affaire. De son côté, Lizie est bien mise à mal par des truands qui en veulent à son argent. Elle devra aussi résoudre ses problèmes.

L'auteur en est à son deuxième roman. Le premier (L'héritage de Lizie) se déroulait déjà avec Samuel et Lizie. Je ne l'ai pas lu, mais cela ne m'a pas dérangée dans ma lecture car il y a un petit résumé au début, pour nous  resituer.

Dans ce livre, nous découvrons en réalité deux histoires : la première est en lien avec le premier roman, et l'autre qui correspond au résumé du livre. 
Je pense que l'auteur aurait pu davantage mettre l'accent sur l'histoire présentée en résumé car elle est intéressante. Elle passe un peu au second plan, c'est dommage.

Le récit est dynamique et rythmé. Il y a beaucoup d'action et l'auteur ne fait pas dans la dentelle pour décrire les scènes, même les plus morbides. Pas de temps morts ni de repos pour les deux protagonistes, tout s’enchaîne très vite.
Le livre est globalement captivant, bien écrit et rapide à lire.

Ma note : 3/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2xRN4mV