"Cadran" de Sébastien Bouchery

Genre : Thriller, Suspense

Résumé :
Imaginez : du jour au lendemain, votre femme, vos parents, vos collègues voient en vous un parfait inconnu... Et pourtant leur vie est entre vos mains. Bienvenue en enfer. Alors qu'il assiste aux funérailles de son frère, Tony Stovac, assureur sans histoires, reçoit le coup de fil d'un client important qui lui réclame un dossier. Il accepte de faire un crochet jusqu'à son agence... Si ce n'est que sur place, aucun de ses collègues ne semble le reconnaître. Pire, il est violemment expulsé par la sécurité. Ses parents, son meilleur ami, sa femme... il n'existe plus pour personne. Chez lui, c'est un parfait inconnu qui répond au nom de Tony Stovac. Plongé dans ce cauchemar absurde, il reçoit l'appel d'un mystérieux interlocuteur. Tony a en sa possession quelque chose que celui-ci convoite. Il a 24 heures pour lui remettre cet objet dont il ne sait rien, avant que l'homme ne s'en prenne à ses proches.

Extrait : 
"Que s'est-il passé ? Comment en est-on arrivé là ? Je suis en train de nager dans l'écume d'un mauvais rêve. Je vais me réveiller, je dois me réveiller. Je redresse mon poignet gauche. Le verre de ma montre est cassé. Il est quatorze heure quinze. [...] Que s'est-il passé pendant ces six putains d'heures ?"

Mon avis :
Tony est un homme d'une trentaine d'année. Il est marié et a des enfants. Il perd accidentellement son frère. Le jour de l'enterrement, il repasse par son bureau avant de rentrer chez lui. Mais là, il est devenu un inconnu pour tous. Il est mis dehors par la sécurité. Complètement déboussolé, il rentre chez lui. Mais de nouveau, c'est l'incompréhension : il est rejeté par sa femme. Elle est avec un autre homme, qui prétend être son mari ! Tony se fait chasser de sa propre maison. Il essaye de trouver une explication rationnelle, puis se demande s'il n'est pas fou. C'est alors qu'arrivent de mystérieux appels : il doit remettre une clef USB à quelqu'un qu'il ne connaît pas. Les personnes le menacent de s'en prendre à son entourage, et n'hésitent pas à le prouver. Il va devoir entrer dans le jeu, tout en tentant de comprendre ce qui lui arrive.

J'ai beaucoup apprécié la première partie du livre, où l'on entre tout de suite dan le vif du sujet : Tony est à l'enterrement, il doit s'absenter quelques heures. Et là, tout s'enchaine : le début du mystère personne ne me reconnaît. On se sent tout autant perdu que Tony, c'est inexplicable ! Captivé, on imagine des scénarios, on fait des hypothèses, on se questionne... Tony raconte l'histoire, on est donc à ses côtés, on ressent ses émotions et on vit toutes ces péripéties en même temps que lui. Il est assez touchant, surtout quand il est perdu face à un quotidien devenu hostile à son égard. On n'imagine pas ce que l'on pourrait faire à sa place. Cet homme se montre courageux pour affronter une situation qui le dépasse totalement. Ses proches ne font que subir ce qu'il se passe, ils sont plus secondaires mais on tremble pour eux.
L'explication arrive après une bonne moitié du roman, mais j'ai été déçue car je pensais à quelque chose de plus hallucinant. Je n'ai pas eu la surprise que j'attendais, je suis restée sur ma faim. De ce fait, la lecture de la fin du livre s'est faite avec moins d'entrain qu'au début.

Ce livre est assez prenant globalement, même s'il n'a pas su me satisfaire dans le dénouement. Le récit est rythmé et dynamique. La lecture est agréable.

Ma note : 🌑🌑🌑🌕🌕

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire