"La dernière des Stanfield" de Marc Levy

Genre : Suspense

Résumé :
Je m'appelle Eleanor-Rigby. Ma vie a changé un matin alors que j'ouvrais mon courrier. Une lettre anonyme m'apprenait que ma mère avait commis un crime trente-cinq ans plus tôt.  L'auteur de cette lettre me donnait rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore et m'ordonnait de ne parler de cette histoire à personne. J'avais enterré Maman à Londres au début du printemps ; l'été s'achevait et j'étais encore loin d'avoir fait mon deuil. Qu'auriez-vous fait à ma place ? Probablement la même erreur que moi. 

Extrait :
"Droite sur ma chaise, comme une élève au premier rang qui ne veut pas s'attirer les foudres de la maitresse, je tenais la lettre entre mes mains, dans un état proche de la stupéfaction religieuse.
- Relis-la, m'ordonna Maggie."

Mon avis :
Eleanor-Rigby et George-Harrison reçoivent une lettre similaire à propos de leurs mères respectives qui insinue un passé flou de celles-ci, dont ils ignorent finalement tout.... Plus surprenant encore, ils ne se connaissent pas et n'habitent pas dans le même pays. Intrigués, ils vont se rendre au rendez-vous proposé dans la lettre. Sur fond de secrets de famille, ces deux personnes se trouvent réunies autour d'une quête semblable. Que vont-ils découvrir ? Jusqu'où sont-ils prêts à aller ? Qui est à l'origine de leur rencontre ?

L'intrigue est passionnante. On a l'impression de jouer à une chasse au trésor : un indice nous amène vers un autre, énigmatique... Puis on recommence... On prend plaisir à réfléchir et à échafauder  des hypothèses : on essaye de résoudre le mystère, de rassembler les pièces du puzzle.

Le lecteur va vivre l'enquête avec les protagonistes qui les fera remonter dans le temps. En effet, l'histoire est à la fois au passé et au présent. Si on a le point de vue de Eleanor-Rigby et George-Harrison, on a aussi celui de leurs mères May et Sally-Anne qui nous apprennent petit à petit leurs liens, leur histoire. On se repère cependant très facilement.

J'ai beaucoup aimé la relation qui s'est créée entre Eleanor-Rigby et George-Harrison : un peu chien et chat, toujours à se chamailler. Ils sont touchants. On se demande s'ils deviendront plus que des camarades d'aventure...
La plongée dans le passé nous fera rencontrer d'autres personnages qui seront plus ou moins attachants.

Le récit est rythmé, dynamique, on ne s'ennuie pas une seconde. L'histoire est prenante, on ne veut pas lâcher le roman avant la fin. Le dénouement est superbe. C'est un livre très captivant et agréable à lire. J'ai beaucoup aimé.

Ma note : 5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire