"L'habit ne fait pas le moineau" de Zoé Brisby

Genre : Roman, Humoristique, Feel-Good

Résumé
Maxine, fringante nonagénaire, a décidé de faire l'école buissonnière et quitte sa maison de retraite. Elle a besoin d'une voiture et cherche à faire du covoiturage. C'est alors qu'elle rencontre Alex, 25 ans, un peu perdu à cause d'un chagrin d'amour, qui a une place dans sa voiture.
Une rencontre peut-elle être le départ de l'aventure la plus belle de votre vie ?
Un road-trip frais et plein de surprises où les événements s'enchaînent au même rythme que les sentiments.

Extrait :
"Il se raccrochait à ce que Maxine lui avait dit plus tôt. Il devait faire croire à son cerveau qu'il était heureux et peut-être que, par chance, il finirait par l'être vraiment. [...]
Alex se tourna vers elle en affichant son plus beau sourire. Le voyant de face, elle eut une expression horrifiée.
- Oh non ! Tu es en train de faire un AVC ! Tu as un rictus affreux sur les lèvres, c'est comme ça que ça commence. Ne t'inquiète pas, je vais appeler une ambulance. [...] C'est bon, je prends les choses en main. Le SAMU c'est combien déjà ? 15 ? 17 ? Je vais faire une moyenne, j'appelle le 16.
Alex lui confisqua le téléphone.
- Qu'est-ce que vous faites ? Je ne fais pas un AVC.
- Mais c'était quoi cette expression sur ton visage ?
- Je souriais, souffla Alex d'exaspération. [...]
- On dirait une grimace.
- Je montre mes dents, ça fait plus heureux.
- On dirait que tu as la rage.
- Alors il faut que je ferme la bouche quand je souris ?
- Montre-moi pour voir.
Le dépressif souriant se concentra. [...]
- Tu as l'air d'un gorille idiot. Et constipé."

Mon avis :
Ce roman feel-good nous présente deux personnages : Alex, 25 ans, dépressif; et Maxine, 95 ans, retraitée. Alex souhaite se rendre en Belgique pour tenter de trouver l'amour. Maxine souhaite s'y rendre pour une raison plus funeste : se faire euthanasier. C'est par le biais d'un site de covoiturage qu'ils se rencontrent. Les deux compagnons apprennent à se connaître tranquillement et chacun se donne la mission secrète d'aider l'autre. A mi-chemin de leur destination, Alex et Maxine se voient au JT : Alex est accusé d'avoir enlevé la mamie ! Elle avait malencontreusement oublié de lui dire qu'elle était partie sans prévenir personne... La police les recherchent activement, ils sont maintenant en cavale ! Le périple continue et les rebondissements vont s'enchainer.

Dès les premières pages de ce livre, on plonge dans un univers humoristique. On s'attache très vite aux personnages. Ils sont touchants. En effet, ils renferment tous deux des blessures qu'ils vont se dévoiler petit à petit dans une ambiance très légère. Leurs discours sont drôles tout en étant sérieux; Maxine a une sacrée répartie.  De plus, leurs soucis sont des sujets actuels de notre société : la dépression touche beaucoup de personnes et l'euthanasie est un débat qui revient régulièrement. Maxine et Alex donnent tour à tour des leçons de vie à l'autre. Ils transmettent des émotions et des sentiments forts.

En parallèle, certains passages sont également consacrés aux médias (radio et TV)  qui se sont saisis de l'affaire "Maxine". J'ai beaucoup aimé ces passages, car ils reflètent exactement la réalité des médias, qui sautent sur le moindre fait divers en apportant la moindre information, souvent erronée; et qui arrivent à faire des conclusions sur la résolution des enquêtes avant la police elle-même.

Ce livre est par ailleurs bien écrit : la plume est soignée.
C'est un coup de cœur pour moi, je recommande ! J'ai passé un excellent moment avec Alex et Maxine, ils m'ont beaucoup fait rire.

Ma note : 🌑🌑🌑🌑🌑

2 commentaires:

  1. Et zou dans ma PAL, depuis le temps que tu me tentes^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi super ! Tu ne sera pas déçue !!
      Je viens d'acheter son autre livre moi !!! MDR "La solitude du gilet jaune" ... Il a l'air bien aussi ! (même univers)

      Supprimer