"Une si vieille et si petite dame" de Didier Fédou

Genre : Nouvelle, Suspense, Thriller

Résumé :
Mémé n'a que Bernard, Bernard n'a que Mémé.
Mémé a une grande maison, aussi vieille qu'elle, Bernard n'a rien, sauf la connaissance d'un grand projet immobilier : toute la rue rachetée, rasée, rebâtie. Les promoteurs vont aligner les gros billets, alors il aimerait bien mettre la main sur la maison de Mémé. Sans surprise, Mémé refuse de vendre, Bernard n'a qu'à attendre l'héritage, et prendre le risque que les promoteurs viennent donner les gros sous à Mémé. À moins que l'héritage n'arrive plus tôt que prévu. Mais comment pourrait-il se débarrasser de Mémé sans éveiller les soupçons ? La pousser dans l'escalier ? Surdoser ses médicaments ? C'est une vieille maison qui grince la nuit, les rideaux bougent parfois comme si quelqu'un vous espionnait... Et s'il la faisait mourir de peur ?
Hantise, bruits dans les murs, présences nocturnes et vieilles dentelles, quand le piège se referme sur celui qui l'a posé...

Extrait :
"Bernard courut se cacher et tira son portable. Rien de plus flippant qu'un coup de fil en pleine nuit. Mémé répondit, dit d'une voix encore plus chevrotante qu'à l'ordinaire :
– Allô ? Qui est-ce ?
Bernard ne dit rien, le doigt sur le micro pour qu'elle ne l'entende pas respirer.
– Allô ! Arrêtez ! Qu'est ce que vous voulez ? Arrêtez ça !
Bernard raccrocha et attendit en surveillant les différentes fenêtres de l'étage. La silhouette tordue de Mémé était revenue, progressant en ombres chinoises derrière les rideaux. Elle parut s'attarder dans le couloir, et Bernard l'entendit très loin crier « Silence ! Silence ! »."

Mon avis :
Bernard est un homme cupide et feignant. Alors, quand il apprend que la maison de sa grand-mère pourrait être rachetée à un bon prix par la Mairie, il y voit une opportunité de se faire de l'argent facilement : acheter la maison à Mémé une bouchée de pain, puis la revendre à la Mairie à prix d'or. Seulement voilà, Mémé n'est pas dupe et ne se laisse pas embobiner. Bernard voit rouge et va tenter de forcer sa Mémé à vendre en lui faisant croire que la maison est hantée. Alors qu'elle est absente, il se retrouve un jour seul dans cette maison, et commence à se demander si la maison ne cache pas réellement des fantômes...

Dans cette sombre histoire, on découvre un homme assez pitoyable et une Mémé grincheuse avec une bonne répartie. Le récit est assez angoissant. Malgré une atmosphère pesante, on ne peut s'empêcher de sourire quand Bernard veut jouer les fantômes.

J'ai bien aimé cette nouvelle, le suspense est présent tout au long du récit. L'histoire est bien construite. Ce fut une lecture plaisante. J'en aurais bien lu quelques pages de plus.

Ma note : 4/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2NzKVa5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire