"Le déshonneur des Montergnac" d'Isabelle Buffet

Genre : Roman, Policier, Polar

Résumé :
En décembre 2008, sur une île au large de Brest, Édouard Montergnac, un riche et vieil homme d’affaires, réunit sa famille et quelques amis dans le manoir familial. Charlotte Valentin, une amie de Suzie, la fille aînée d’Édouard, fait partie des invités. Elle découvre une famille désunie, uniquement guidée par la cupidité. Les héritiers du vieil homme craignent en effet qu’Édouard ne supprime l’important soutien financier qu’il leur octroie généreusement depuis de nombreuses années. La présence parmi eux de Geneviève, la première épouse d’Édouard, que tous croyaient morte depuis très longtemps, surprend et inquiète les invités. Geneviève avait disparu après leur divorce. Le couple qu’elle formait avec Édouard n’avait pas surmonté la mort effroyable de Nicolas, leur fils unique. Pourquoi cette femme réapparaît-elle aujourd’hui, et pourquoi revient-elle sur cette île après les drames qu’elle y a vécus ? C'est au cours du dîner qu'Édouard va révéler, avec un plaisir sadique, la raison pour laquelle il a décidé de tous les réunir, provoquant alors la colère et le désarroi de sa famille. Tandis que souffle une violente tempête, qui empêche quiconque de rejoindre ou de quitter l’île, un des occupants du manoir est retrouvé mort au petit matin, assassiné. Dans ce huis clos oppressant, Charlotte, ancien officier de gendarmerie, décide de mener sa propre enquête en attendant l’arrivée de la police. Pour comprendre les raisons qui ont conduit à ce crime, elle devra plonger au cœur du sombre passé des Montergnac, faisant ressurgir d'effroyables secrets familiaux.

Extrait :
"Tandis qu'elle regardait, bouleversée, le corps du vieil homme étendu dans la bibliothèque du manoir, Charlotte entendit les paroles de sa mère résonner à nouveau. [...]
Charlotte n'avait jamais cru aux élucubrations prétendument divinatoires de sa mère, mais il y avait bien devant elle un homme mort, assassiné dans sa bibliothèque, baignant dans son sang, le crâne fracassé...
Comment sa mère avait-elle pu avoir cette prémonition troublante ?"

Mon avis :
Charlotte, un ancienne gendarme, est invitée un week-end de décembre chez le père de son amie Suzie sur l'île de Korser. Il y possède un grand manoir où il souhaite rencontrer ses proches. D'abord réticente, le jeune femme fini par accepter de se joindre au grand clan Montergnac. Elle ne s'attendait cependant pas à se retrouver en compagnie de l'ensemble des membres de la famille. Tous semblent inquiets de cette réunion improvisée. Toutefois, aucun ne craint pour la santé d'Edouard Montergnac, le patriarche; ils sont plutôt stressés à l'idée que le vieil homme ne daigne plus les entretenir. Car Edouard Montergnac, riche homme d'affaires, verse des sommes mensuelles considérables à ses trois enfants, mais également à deux de ses ex-femmes, et à son frère. Toutes ces personnes, ainsi que quelques autres proches, ont donc fait le déplacement pour savoir ce qu'Edouard a derrière la tête. Le soir au dîner, ce dernier fait des révélations fracassantes qui laissent ses convives furieux et choqués. Au petit matin, Edouard est retrouvé mort. L'île est coupée du monde à cause d'une tempête, Charlotte va devoir enquêter sur le crime en attendant l'intervention des forces de l'ordre. Parviendra-t-elle à résoudre cette affaire ?

Le roman se déroule sur deux jours : samedi 13 et dimanche 14 décembre 2008 dans le manoir Montergnac sur l'île de Korser en Bretagne.
Le chef de cette famille atypique est Edouard Montergnac, un homme de 86 ans à la vie bien remplie. Côté professionnel, il s'est vite enrichi après la Seconde Guerre Mondiale en investissant dans l'immobilier. Côté vie privée, cela a été plus chaotique : quatre mariages, quatre enfants, quatre divorces. Grâce à ses pensions, il a gardé sous sa coupe la plupart de ses proches. On sent qu'Edouard n'aime pas être contrarié et qu'il veut tout contrôler. C'est d'ailleurs suite à une mystérieuse découverte qu'il a décidé de mettre en place cette réunion de famille. On découvre chaque protagoniste les uns après les autres, et l'on comprend tout de suite que personne n'a une haute estime d'Edouard. Tous ne pensent qu'à l'argent et à son train de vie. Alors, quand Edouard les réunit tous, ils craignent une mauvaise surprise, et le temps leur donnera raison.

Durant la journée du samedi, Charlotte, l'étrangère du clan et amie de Suzie, va vite se rendre compte qu'Edouard ne semble pas être l'homme aimable et gentil qu'elle a croisé à quelques reprises. Elle sera étonnée des ressentiments des invités à l'encontre du vieil homme. Intriguée, elle sera spectatrice des événements qui vont se dérouler et se demandera pourquoi Edouard voulait qu'elle soit absolument de la partie. La jeune femme, tout comme le lecteur, va faire connaissance avec les différents protagonistes : la famille et certains amis d'Edouard. Pour n'en citer que quelques uns, on trouvera Amanda et Barbara, deux des ex-femmes légèrement bimbo et hautaines; François, le fils arrogant; Soizic et Marcel, le charmant couple qui entretient le manoir; Jacques Capestan, un vieil ami; etc.
Dans une ambiance tendue, on assistera à des suppositions, des spéculations sur l'objet de leur réunion. Charlotte va également découvrir Suzie d'une autre manière, ce qui mettra à mal leur amitié de longue date.
L'atmosphère deviendra étouffante lors du dîner auquel ils assisteront tous. Le suspense sera à son paroxysme, et dès qu'Edouard ouvrira la bouche, il révélera, non sans une satisfaction malsaine, des informations qui vont bouleverser l'assistance. Charlotte se sentira très mal à l'aise. Le repas coupera court et Edouard se retirera dans son bureau. Tandis que certains se réfugieront dans leurs chambres pour se calmer, d'autres vont attiser leur colère au petit salon. Les heures passant, tous finiront par regagner leurs lits. 
Le dimanche dès l'aurore, Charlotte va entraîner le lecteur avec elle dans son enquête suite à la découverte du corps sans vie d'Edouard. Comme la veille, nous naviguerons d'un protagoniste à l'autre : nous apprendrons davantage d'informations sur leur vie, et nos suivrons les avancées de Charlotte dans ses investigations, jusqu'au dénouement presque inattendu. En effet, certains éléments peuvent être devinés au fur-et-à-mesure, alors que d'autres seront révélés à la toute fin.

J'aime bien aimé la construction du récit. J'ai eu l'impression d'être dans une partie de Cluedo. Comme dans le jeu, les faits ont été posés : les personnages, une partie de leur vie, leurs liens avec Edouard Montergnac. Puis, le crime survient. Si l'on connait l'endroit et l'arme du crime, il nous reste à trouver l'assassin. Totalement captivée, j'ai adoré jouer aux côtés de Charlotte qui reprenait les éléments un à un. Cela nous a permis d'approfondir le profil de chaque personne, de mettre en lumière des secrets de famille, et de révéler des actes inconnus de tous. Malgré le nombre de personnages présents dans ce livre, on arrive à se repérer facilement. Tous ont une part d'ombre, mais aussi un côté touchant, ce qui les rend réalistes. 
L'histoire est réfléchie, aboutie et passionnante. La plume de l'auteure est agréable à lire. J'ai passé un excellent moment policier dans le manoir des Montergnac !

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2RiPfsy

Service Presse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire