"Le prix à payer" de Lawren Schneider


Genre : Thriller, Suspense, Policier

Résumé :
New York, 11 septembre 2001. 2977 morts, dont Barbara Streitz, directrice marketing de Brown-Mclaren Compagny. Pourtant, sa mort n'a peut-être aucun lien avec les terribles attentats...
Quinze ans plus tard, Samuel Rollin d'Interpol et la riche héritière Lizie Bronson se mettent sur les traces d'un tueur en série qui commet ses crimes aux quatre coins de la planète...
Parviendront-ils au bout de leur enquête quel qu'en soit le prix à payer ?

Extrait :
"- En fait, l'histoire prend son origine le 11 septembre 2001, le jour des attentats contre le World Trade Center. Comme vous le savez, ce jour là près de trois mille personnes ont péri. Ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que seules mille six cents victimes ont pu être identifiées.[...] Bref, ce jour là, Barbara Steitz, une New-Yorkaise pur jus a probablement trouvé la mort dans la première tour qui s'écroula." 

Mon avis :
Samuel se met à enquêter sur la mort d'une femme, déclarée disparue lors des attentats du 11 septembre 2001. Cependant, cette théorie est mise en doute. Un enquête est lancée. Il va recroiser Lizie, qui l'aidera dans son affaire. De son côté, Lizie est bien mise à mal par des truands qui en veulent à son argent. Elle devra aussi résoudre ses problèmes.

L'auteur en est à son deuxième roman. Le premier ("L'héritage de Lizie") se déroulait déjà avec Samuel et Lizie. Je ne l'ai pas lu, mais cela ne m'a pas dérangée dans ma lecture car il y a un petit résumé au début, pour nous  resituer.

Dans ce livre, nous découvrons en réalité deux histoires : la première est en lien avec le premier roman, et l'autre qui correspond au résumé du livre. 
Je pense que l'auteur aurait pu davantage mettre l'accent sur l'histoire présentée en résumé car elle est intéressante. Elle passe un peu au second plan, c'est dommage.

Le récit est dynamique et rythmé. Il y a beaucoup d'action et l'auteur ne fait pas dans la dentelle pour décrire les scènes, même les plus morbides. Pas de temps morts ni de repos pour les deux protagonistes, tout s'enchaine très vite.
Le livre est globalement captivant, bien écrit et rapide à lire.

Ma note : 3/5

2 commentaires:

  1. Lawren Schneider25/01/2018 23:38

    Merci pour ce retour ! En effet, vos remarques sont pertinentes. J’espère que vous aurez envie de lire mon dernier roman « Les larmes des cigognes », un récit plus personnel et plus noir. A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre dernier livre vient de rejoindre ma PAL, au chaud dans ma Kindle... Il donne envie ! Je n'avais pas vu que vous en aviez sorti un nouveau...

      Supprimer