"Un appartement à Paris" de Guillaume Musso

Genre : Thriller, Suspense

Résumé :
L'art est un mensonge qui dit la vérité...
Paris, un atelier d'artiste caché au fond d'une allée verdoyante. Madeline l'a loué pour s'y reposer et s'isoler. A la suite d'une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des Etats-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours. L'atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l'assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd'hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d'unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires. Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.

Extrait :
"- Pourquoi m'avez-vous raconté tout ça au juste ? [...]
- Pour que vous m'aidiez à retrouver les toiles disparues, bien sûr. [...] Vous êtes flic, non ? Et puis, je vous l'ai dit : je fais toujours confiance à mon instinct. Et quelque chose me dit que si ces toiles existent _ et j'ai la certitude que c'est le cas_, vous êtes la personne la plus capable de les retrouver."

Mon avis :
Dans ce roman, on retrouve Madeline, rencontrée dans un autre livre de Guillaume Musso (L'appel de l'ange). C'est une policière qui a vécu des galères et qui veut se reposer un peu, au calme, à Paris.  Gaspard écrit des pièces de théâtre et a aussi besoin de quiétude. Les deux personnages vont se rencontrer, et pas n'importe comment. En effet, cette première approche débute avec un quiproquo, puisqu'ils ont loué, en même temps, le même logement. Une erreur qui les embête au départ, mais ils finissent par décider de partager l'appartement. Une relation chien et chat s'installe entre Madeline et Gaspard. Leur seul point commun est que tous deux s'entichent du peintre, qui a vécu dans ce lieu, et de son histoire. Il n'en fallait pas plus pour qu'une enquête débute.

L'intrigue nous tient en haleine du début à la fin : le suspense est présent durant tout le livre. L'histoire du peintre est mystérieuse, touchante et dramatique. Cela n'échappe pas à nos deux protagonistes. Ils se renseignent d'abord chacun de leur côté, puis finisse par mettre en commun leurs découvertes et décident de poursuivre ensemble leur enquête.
Madeline et Gaspard sont très attachants chacun à leur manière. Leurs caractères opposés nous amusent et on se demande s'ils franchiront le cap de se mettre en couple. On sent que tous les deux renferment des blessures et ils ne semblent pas prêts, l'un comme l'autre, à prendre des risques en amour. Ils ne sont peut-être pas si différents au fond.

Le récit est fluide et agréable à lire. Il y a du rythme et l'action tout au long du roman. On prend plaisir à partager la recherche de Madeline et Gaspard. L'auteur nous offre de nouveau une belle histoire qu'on lit avec joie.

NB : ce n'est pas un souci de ne pas avoir lu L'appel de l'ange pour comprendre ce livre. Il n'y a pas de franche continuité dans l'intrigue, et quand Guillaume Musso parle du passé de Madeline, il rappelle les faits.

Ma note : 3,5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire