"Disparue" de Darcey Bell

Genre : Thriller, Suspense

Résumé :
Tout oppose en apparence Stephanie, une jeune veuve sans emploi qui partage son temps entre son fils Miles et la rédaction de son « blog de maman », et Emily, une femme d’affaires sophistiquée et mariée. Elles s’entendent pourtant à merveille et ont noué, dans leur petite ville du Connecticut, une amitié aussi forte que celle qui lie leurs deux garçons de cinq ans. Et lorsqu’Emily lui demande de récupérer son fils Nicky à la sortie de l’école, Stephanie accepte tout naturellement.
Mais les jours passent et Emily ne revient pas. Insidieusement, Stephanie prend alors sa place auprès de Sean, le mari d’Emily. Car on peut toujours compter sur elle pour s’occuper d’autrui. De façon peut-être un peu trouble, ambiguë et excessive parfois. C’est aussi ce que semble penser l’ombre qui, cachée, épie Stephanie et Sean.

Extrait :
"C'est un tel bonheur d'avoir une véritable amie que j'oublie à quel point je me sentais seule avant de la rencontrer."

Mon avis :
Stéphanie et Emily sont amies, leurs enfants aussi. La première est veuve, ne travaille pas et tient un blog pour les mamans; la deuxième est mariée à Sean et  travaille dans la mode. Un jour, Emily ne donne plus de signe de vie, alors qu'elle a confié son fils à son amie. Stéphanie et Sean alerte la police et une enquête commence.

Ce livre se découpe en trois parties. On a le point de vue des trois personnages principaux : Stéphanie, Emily et Sean.

La première partie est racontée par Stéphanie, tantôt de sa voix, tantôt via son blog. Cela donne beaucoup de passages redondants et c'est peu captivant. De plus, Stéphanie fait l'effet d'une personne agaçante et niaise. Ses articles de blog sont idiots, surtout pour une personne qui vient de perdre sa meilleure amie. Enfin, cette première partie est trop longue et plate. Du coup, j'ai failli décrocher. Mais à la fin de cette partie, l'histoire prend une autre tournure, plus intéressante et qui a (enfin !) suscité de la curiosité. Dommage que cela soit arrivé à la moitié du livre.

Les deuxième et troisième parties du livre sont plutôt racontées par Emily et Sean, mais aussi un peu Stéphanie (et son blog) de temps en temps.

L'histoire globale est prenante (si l'on enlève la première partie), assez psychologique et avec des rebondissements. Elle n'a pas su me satisfaire complètement pour autant. Cela laisse une impression d'une histoire abracadabrante, pas réelle; alors que l'idée de fond n'est pas mauvaise.

Ma note : 3/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire