"Engelmann" d'Eve Ruby Lenn

Genre : Roman, Drame, Suspense, Historique

Résumé :
En décembre 1942, un soldat de la Wehrmacht se réveille d'un coma de 21 jours. Amnésique et amputé, il ne se voit aucun avenir et menace de sombrer dans une profonde dépression. Son chirurgien, le docteur Leroy, se lie d'amitié avec cet Allemand au français irréprochable et se surprend à vouloir l'aider. Le sergent, tentant de démêler le réel de son passé, lui fait part des douloureux et dérangeants cauchemars qui peuplent ses nuits, réveillant par là même ceux du bon docteur. Ensemble, ils cheminent vers la reconquête d'une identité qui ne plaît à aucun, celle d'un sombre nazi aux crimes sanglants. 

Extrait :
"- Une dernière chose, Docteur. J'ai eu la visite d'un prêtre, ce matin, il m'a demandé si j'avais besoin de parler ou de me confesser. Je lui ai répondu que j'étais devenu amnésique suite à un traumatisme crânien. Il a souri, puis il s'est assis près de moi en me murmurant ces quelques mots. «Si vous vous sentez fautif de certains actes commis dans votre passé, il est possible que cette amnésie soit le fruit du refoulement de votre culpabilité. Quand les souvenirs vous reviendront, dressez l'inventaire de vos fautes, de vos erreurs. En les écrivant, vous vous apercevrez que vous avez surchargé votre subconscient de remords, jusqu'à en effacer le contenu de votre mémoire.»
- Je vois que vous avez rencontré le père Robin, c'est un homme à l'esprit droit.[...]"

Mon avis :
A Paris, durant la Seconde Guerre Mondiale, le Dr Philippe Leroy exerce son métier avec plus ou moins de réticence envers les Allemands. Son regard sur eux se modifie lorsqu'il se prend d'affection pour un soldat Allemand, devenu amnésique. Avec l'aide de l'infirmière Rose, ils vont essayer d'aider ce Sergent à recouvrer la mémoire, même si cela implique qu'il se remémore des choses ignobles. Partagé entre la réalité nazie et une nature bienveillante, le Sergent est perdu : qui est-il ? Quels crimes a-t-il commis ?  Est-il quelqu'un de bien ? Ou un tueur infâme ?
En parallèle de cette histoire, nous découvrons la vie du Dr Leroy, ainsi que de l'infirmière Rose. Ils ont tous deux vécu des événements tragiques avant la guerre, mais aussi pendant celle-ci. Leur vie est loin d'être facile et heureuse.

Ce récit est très poignant. Il est empreint de tristesse et reflète la réalité des années noires de la guerre 39/45. On découvre des collabos, qui dénoncent leurs voisins sans scrupules; des personnes qui ne sont pas d'accords avec les nazis, mais qui ne peuvent rien dire, sous peine de voir exécuter ses proches; des résistants, qui essayent de lutter malgré tout...

Le livre est prenant et très bien écrit. Les personnages principaux sont très attachants et émouvants. Le mystère autour de l'identité du Sergent nous captive et on a envie de savoir qui il est réellement. Comme le Dr Leroy et Rose, on a du mal à l'imaginer en sanguinaire nazi...

J'ai beaucoup aimé ce roman. C'est un coup de cœur !

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2NH9h1J

2 commentaires:

  1. Ce roman est dans ma wishlist depuis quelques temps maintenant et, après la lecture de ta chronique, j'ai juste très envie de découvrir tout ça par moi-même !

    RépondreSupprimer