"Pardon" d'Erika Boyer

Genre : Roman, Romance, Tabou

Résumé :
Tandis que le monde évolue et que la jeunesse fait preuve d’une plus grande ouverture d’esprit qu’avant, il reste tout de même des sujets dont il ne faut pas parler, des tabous qui ne sont pas prêts à être brisés. Mais quand l’inceste cache un amour inconditionnel, que deux âmes ont simplement eu la malchance de ne pas naître dans les bons corps, n’est-il pas envisageable d’accepter l’inacceptable ?

Will ne prendra pas le risque, il préférera partir à 600 km de sa sœur plutôt que de potentiellement l’entraîner dans sa déchéance. Reste à savoir si « loin des yeux, loin du cœur » est une réalité ou bien un proverbe menteur, et si Sarah acceptera de perdre son frère dans ce sacrifice amoureux.

Extrait :
"J’avais envie de lui dire que je crevais en son absence, qu’elle était mon tout, que sans elle je n’étais qu’une enveloppe vide, sans âme, et que je l’aimais outre mesure. Mais je m’étais contenté de banalité, aussi creuses que ma vie sans elle."

Mon avis :
Will est un ado lorsqu'il découvre qu'il a des sentiments amoureux et du désir pour sa petite-sœur. Les mois passent et rien ne change. Après son bac, il décide donc de partir dans une faculté à des centaines de kilomètres. Will sait que cet éloignement est nécessaire pour ne pas qu'il entraine sa sœur dans une relation malsaine. Pourtant, il souffre, énormément. Il essaye de l'oublier en se donnant à fond dans ses études et un job étudiant. Parviendra-t-il à se construire une vie paisible ? A quelle prix ?

L'auteure a adopté le point de vue de Will en racontant l'histoire à la première personne. Cela permet d'être dans sa tête, de comprendre ce qu'il ressent, de voir le cheminement qu'il fait pour tenter de mettre fin à ses sentiments. Le personnage de Will est donc un homme tourmenté et désemparé, qui n'a pas une haute estime de lui-même. On le voit évoluer durant quelques années. Il culpabilise énormément et ne se trouve pas normal, voire pervers. Il tente de résister et fuit pour épargner sa sœur. Il a honte car il n'a pas choisi de vivre cela.

Nous parvenons à avoir de l'empathie pour lui, à oublier la situation globale pour voir juste un homme qui souffre. Nous suivons donc son quotidien durant quelques années : études, job, amis, etc. Il en devient attachant, tout comme les autres personnages qu'il rencontrera : David, Johanna, Sarah,...

Dans ce roman, il est clairement question d'un tabou : l'inceste frère-sœur. Pour la plupart d'entre nous, il est absolument inconcevable d'imaginer cette relation et de la cautionner. Ici, cet amour est réciproque, c'est peut-être en cela que cela peut paraître plus acceptable. Pourtant, j'ai toujours de mal à concevoir qu'une attirance de la sorte soit possible; mais le sujet est plutôt bien abordé dans ce récit. Il n'y a rien de choquant, c'est raconté avec pudeur et sincérité : on découvre une belle histoire d'amour comme tant d'autres, si l'on oublie leur lien de sang.

Le livre est bien écrit et agréable à lire.

Ma note : 🌑🌑🌑🌑🌕


1 commentaire:

  1. Je te remercie pour ta chronique. Je suis contente qu'en dépit du sujet, tu aies réussi à apprécier la lecture et que, même si tu ne conçois pas l'idée d'un amour entre un frère et une soeur, tu ne portes pas de jugement.
    Merci beaucoup d'avoir pris le temps de lire mon premier roman !

    RépondreSupprimer