"La liberté de nous aimer" de Ninon Amey

Genre : Roman, Romance, Epistolaire

Résumé :
Abigaïl, une jeune femme passionnée par les mots, décide de rentrer dans ce programme expérimental mis en place par la prison locale. Si cette expérience est pour elle l'opportunité de s'adonner à son amour de la prose, pour son correspondant, David, elle représente surtout une bouffée d'oxygène dans son quotidien morose. D'échanges timides en confidences intimes, un lien particulier va progressivement se tisser entre eux. L'une des règles du programme est pourtant claire : ils n'ont pas le droit de tomber amoureux.

Extrait :
"Mercredi 11 janvier 2017

Monsieur,
Après avoir longtemps hésité et tergiversé, je me décide aujourd'hui à prendre une feuille et un stylo pour vous écrire. Cela me paraît étrange d'écrire à un inconnu. Ne pas savoir qui va lire mes lignes est assez terrifiant - ce qui l'est d'autant plus, pour être franche, c'est d'imaginer qui pourrait les lire. Pourtant, lorsque j'ai lu cette annonce, dans le journal, au mois de décembre, j'ai trouvé l'idée excellente, et je me suis tout de suite sentie poussée à participer à cette action. Mais maintenant que je suis devant le fait accompli, je suis stressée et je doute que ma démarche soit judicieuse. Je n'en ai parlé à personne autour de moi, craignant des remarques qui m'auraient fait changer d'avis, parce que, pour une fois, j'ai envie d'aller au bout de cette expérience. Alors me voilà devant ma feuille, ne sachant ce qui va découler de cette correspondance, ni même si quelqu'un va me répondre.
Peut-être devrais-je d'abord me présenter ? Je m'appelle Abigaïl."

Mon avis :
Abigaïl débute des échanges épistolaires avec un détenu de prison suite à un programme proposé par l'établissement. Passionnée de lecture et d'écriture, la jeune femme voit cela comme une belle opportunité, même si cela l'effraie un peu. C'est ainsi qu'elle rencontre David, le détenu qui lui répondra. Cet homme, mystérieux, casse les préjugés qu'elle pouvait avoir sur les détenus, puisqu'elle tombe sur quelqu'un qui écrit de manière très soignée. Leur correspondance leur promet alors de bons moments de discussion… mais pas seulement… 

C'est la première fois que je lis un roman épistolaire et je dois dire que j'ai adoré ! Le récit se compose de lettres et parfois de mails. Tout d'abord, nous faisons connaissance avec Abigaïl et David au même moment où chacun se découvre mutuellement. Tous les deux parlent de banalités sur la vie, David parle timidement de ce qui l'a conduit en prison. Rapidement, ils éprouvent le besoin d'en savoir davantage l'un sur l'autre, plus profondément. Abigaïl se dévoile un peu plus, faisant voyager David dans son univers. Au travers des mots qu'il reçoit, il a comme une fenêtre vers l'extérieur ; une présence bienveillante et quasi amicale. Ensuite, on est aussi témoin d'échanges entre Abigaïl et sa meilleure amie Laurène; entre David et sa mère également. Enfin, plus tard, d'autres personnages feront leur apparition dans la vie de l'un ou de l'autre.

Au fil des lettres, on se fait une idée précise de la personnalité de chacun des personnages, ainsi que de leur vie et de leur quotidien. Ils sont chacun très attachants, les émotions que l'on perçoit sont diverses : de la joie, de la peur, de la frustration, de la colère, de la tristesse, de la culpabilité… On a vraiment l'impression d'être dans l'esprit d'Abigaïl et de David, tour à tour : on se sent très proche d'eux. Parfois même, on a le sentiment d'être des voyeurs et de bafouer leur intimité, comme si notre présence était une intrusion dans leurs vies tant cela parait réaliste.

Plusieurs rebondissements viendront ponctuer le récit et la relation entre les deux protagonistes : le procès de David, un décès, et puis viendra le moment où chacun prendra conscience de l'attirance qu'il a pour l'autre. Que se passera-t-il à sa sortie de prison ? Alors que l'on imagine un scénario, c'est tout autre chose qui se produit, nous surprenant tout autant qu'eux… et ce n'est pas fini. Un dernier événement va encore chambouler nos certitudes et nos théories, si bien que le dénouement ne sera pas tout à fait celui que l'on pensait. Pour autant, j'en ai été satisfaite.
Alors que David est libre à la moitié de l'histoire, Ninon Amey l'a continuée de manière épistolaire jusqu'au bout. J'ai trouvé l'exercice intéressant et très original. On saisi aisément l'intrigue, devenant rapidement accro tant c'est captivant… Comme si nous regardions une télé-réalité (d'un niveau bien supérieur à ce que l'on voit sur les écrans et d'un autre genre, évidemment !). 
Bien construit, le roman est tendre et émouvant. Grâce à plusieurs événement inattendus, le récit est dynamique et surprenant. La plume de Ninon Amey me plaît toujours autant, ce livre est mon préféré !

NB : ses autres romans sont ICI.

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2XQJFEH


Service Presse

Commentaires