"Joyeux suicide et bonne année !" de Sophie de Villenoisy

Genre : Roman, Humoristique

Résumé :
Célibataire, peu d'amis, pas de parents, pas de mec ni d'enfants, Sylvie est persuadée que sa vie ne rime à rien. Le suicide semble être l'option la plus alléchante. Elle est suivie par Franck, un psy, qui lui suggère des épreuves les plus farfelues les unes que les autres. Mais elle n'en démord pas : le 25 décembre sera le jour de son suicide, jusqu'à ce qu'elle rencontre une SDF qui va bouleverser toutes ses certitudes.

Extrait :
"C'est la première fois que je me fais un cadeau aussi cher. Il y en a qui s'offrent des bijoux, des thalassos ou des croisières, moi c'est une concession funéraire. Un cadeau personnalisé, mais sans le joli emballage.
Je suis ressortie fourbue, perdue et allégée de presque quatre mille euros ! Le prix d'un six pied sous terre cosy, avec vue imprenable sur les vers de terre. J'aurais mieux fait de m'offrir une croisière Costa, avec un peu de chance je finissais noyée en mer de Sicile ! Ca aurait plus de gueule. Mais je n'ai ni chance ni panache."

Mon avis :
Dans ce livre raconté à la première personne, nous rencontrons Sylvie, une femme de 45 ans, vieille fille sans enfant, sans mari, sans famille. Elle souffre de cette solitude et de son quotidien monotone. Elle n'a que son travail et une amie qui occupent sa semaine. Elle prend donc une décision : elle va se suicider.
Avant cela, elle souhaite rencontrer un psy, Franck, pour parler de son projet. Elle a besoin de discuter avec quelqu'un d'extérieur à sa vie. Ils vont tout d'abord programmer la date de son suicide, à Noël. Ensuite, Franck lui demande de venir une fois par semaine avant cette date. Les séances vont s'avérer surprenantes et instructives pour Sylvie. Suffiront-elles à la faire changer d'avis ? Sylvie passera-t-elle à l'acte ?

Le sujet de ce roman est percutant. On est attristé et touché par le quotidien de Sylvie, qui ne voit plus l'intérêt de vivre. Pourtant, le récit est tourné sur un ton humoristique et en devient irrésistible. On rit tout au long du livre aux frasques de Sylvie. Elle se retrouve dans des situations inédites, grâce (ou à cause !) de son psy. J'ai particulièrement adoré le premier défi du psy : mettre sa pudeur en péril. Nous assistons à la première séance d'épilation du minou de Sylvie. Hilarant !

Il y a aussi des moments émouvants : Sylvie passe par beaucoup d'émotions en peu de temps. Elle va être pas mal chamboulée. Les personnages sont attendrissants et sympathiques, à commencer par Sylvie.
Prenant, ce livre se lit très rapidement, on ne le lâche pas. J'ai passé un bon moment en sa compagnie !

Ma note : 4,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2zt4Wq6

"Tout ce qui compte" de Claire Lebreton

Genre : Roman, Young Adult, Romance

Résumé :
Les gens se désintéressent très rapidement de ce qu'ils ne comprennent pas ; et personne ne comprend Melody. Melody et Hayden sont deux lycéens un peu en marge. Ils traversent leur quotidien chacun de leur côté jusqu'à ce qu'un incident les mettent sur le chemin l'un de l'autre. Hayden est solitaire et les élèves le prennent pour un drogué. Melody, elle, est atteinte de troubles obsessionnels compulsifs. Sujet de moqueries, même de la part de sa meilleure amie Max, c'est lorsque les taquineries deviennent persécution que cette différence attire l'attention d'Hayden. Lui, d'ordinaire je-m'en-foutiste et solitaire va découvrir qu'il est capable de curiosité en trouvant en Melody un mystère intriguant et une mission passionnante. Elle est dans son monde et rongée par ses TOCs qu'elle doit respecter scrupuleusement et qui créent un fossé entre elle et le reste du monde. Il essaiera d'entrer dans cet univers fermé pour la comprendre et, à terme, l'aider à se débarrasser de ce qui l'entrave.

Extrait :
"Chaque jour, je faisais exactement 2222 pas pour me rendre de chez moi jusqu'au lycée. La seule raison qui faisait que j'acceptais que ce ne soit pas un multiple de 5 était que ce nombre est composé du même chiffre. Cela créait une harmonie qui suffisait à apaiser mon esprit facilement irritable."

Mon avis :
Mélody et Hayden sont lycéens et vivent dans leurs bulles. Ils ne sont pas comme tous les autres jeunes. Mélody souffre de TOCs, qui l'excluent des relations sociales du lycée, car elle n'est pas comme tout le monde. Hayden est considéré comme quelqu'un qui se fiche de tout. Un jour, leurs chemins se croisent : Hayden prend la défense de Mélody alors qu'elle se fait chahuter. Cet incident les rapprochera...

Ce livre est raconté tour à tour par Mélody et Hayden. C'est une histoire qui parle de l'intolérance qu'ont les gens vis-à-vis des personnes qui ne rentrent pas dans le moule. On ne s'intéresse pas à eux, alors que leur différence peut être une force, une qualité.
Mélody se sent incomprise et méprisée. Elle a pourtant ses propres démons à combattre. Jusque là, personne n'a eu le courage de parler avec elle. Pire que cela, les autres se sont toujours montrés cruels envers elle. Dans ce récit, Hayden sera la première personne qui s'intéressera réellement à elle; il essayera de la comprendre pour l'aider à aller mieux. Mélody fait aussi du bien à Hayden en lui donnant un regard objectif et neuf sur sa vie et ses capacités.

Ce roman, bien écrit, donne une leçon de vie. Il est tellement plus facile de se rallier aux autres, au plus grand nombre, pour se moquer d'une seule personne, vulnérable; plutôt que de vivre en communauté, en harmonie, en acceptant les autres tels qu'ils sont. Le livre est touchant, mélancolique mais aussi porteur d'espoir.

Ma note : 4/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2zsPFWs

"Une si vieille et si petite dame" de Didier Fédou

Genre : Nouvelle, Suspense, Thriller

Résumé :
Mémé n'a que Bernard, Bernard n'a que Mémé.
Mémé a une grande maison, aussi vieille qu'elle, Bernard n'a rien, sauf la connaissance d'un grand projet immobilier : toute la rue rachetée, rasée, rebâtie. Les promoteurs vont aligner les gros billets, alors il aimerait bien mettre la main sur la maison de Mémé. Sans surprise, Mémé refuse de vendre, Bernard n'a qu'à attendre l'héritage, et prendre le risque que les promoteurs viennent donner les gros sous à Mémé. À moins que l'héritage n'arrive plus tôt que prévu. Mais comment pourrait-il se débarrasser de Mémé sans éveiller les soupçons ? La pousser dans l'escalier ? Surdoser ses médicaments ? C'est une vieille maison qui grince la nuit, les rideaux bougent parfois comme si quelqu'un vous espionnait... Et s'il la faisait mourir de peur ?
Hantise, bruits dans les murs, présences nocturnes et vieilles dentelles, quand le piège se referme sur celui qui l'a posé...

Extrait :
"Bernard courut se cacher et tira son portable. Rien de plus flippant qu'un coup de fil en pleine nuit. Mémé répondit, dit d'une voix encore plus chevrotante qu'à l'ordinaire :
– Allô ? Qui est-ce ?
Bernard ne dit rien, le doigt sur le micro pour qu'elle ne l'entende pas respirer.
– Allô ! Arrêtez ! Qu'est ce que vous voulez ? Arrêtez ça !
Bernard raccrocha et attendit en surveillant les différentes fenêtres de l'étage. La silhouette tordue de Mémé était revenue, progressant en ombres chinoises derrière les rideaux. Elle parut s'attarder dans le couloir, et Bernard l'entendit très loin crier « Silence ! Silence ! »."

Mon avis :
Bernard est un homme cupide et feignant. Alors, quand il apprend que la maison de sa grand-mère pourrait être rachetée à un bon prix par la Mairie, il y voit une opportunité de se faire de l'argent facilement : acheter la maison à Mémé une bouchée de pain, puis la revendre à la Mairie à prix d'or. Seulement voilà, Mémé n'est pas dupe et ne se laisse pas embobiner. Bernard voit rouge et va tenter de forcer sa Mémé à vendre en lui faisant croire que la maison est hantée. Alors qu'elle est absente, il se retrouve un jour seul dans cette maison, et commence à se demander si la maison ne cache pas réellement des fantômes...

Dans cette sombre histoire, on découvre un homme assez pitoyable et une Mémé grincheuse avec une bonne répartie. Le récit est assez angoissant. Malgré une atmosphère pesante, on ne peut s'empêcher de sourire quand Bernard veut jouer les fantômes.

J'ai bien aimé cette nouvelle, le suspense est présent tout au long du récit. L'histoire est bien construite. Ce fut une lecture plaisante. J'en aurais bien lu quelques pages de plus.

Ma note : 4/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2NzKVa5

"J'arrête quand je veux !" de Coralie Khong-Pascaud

Genre : Roman, Romance, Feel-Good, Chick-Lit

Résumé :
À 28 ans, Élisa est comblée  : un job de rêve dans une grande maison d'édition, un gentil fiancé, Hugo, qui lui cuisine de bons petits plats (ou presque), un chat légèrement caractériel et des milliers de followers sur les réseaux sociaux. Que demander de plus  ?
Sa vie est parfaite jusqu'au jour où Hugo l'accuse de préférer son smartphone à lui, son merveilleux fiancé. Il faut dire qu'Élisa est vraiment accro  : au réveil, son premier geste est de regarder ses notifications, à midi, elle instagramme son déjeuner et le soir, elle lit les commentaires indispensables de ses « amis ».Exaspéré, Hugo lance un ultimatum  : elle doit choisir entre cet objet de malheur et lui  ! Mais comment vivre sans téléphone, ne serait-ce que pour se souvenir de ses rendez-vous  ? La vie d'Élisa va prendre un tournant insoupçonné car, par amour, la jeune femme est prête à tout. Vraiment tout...

Extrait :
"- Je te préviens Élisa. Il va falloir choisir : c'est ton téléphone... ou moi !
Je manque de tomber de ma chaise.
- Pardon, tu peux répéter ?
- Tu m'as très bien entendu !
- Mais c'est complètement ridicule !
- Non ça ne l'est pas. Cet engin nous pourrit le quotidien et tu ne t'en rends même pas compte. Tu n'es pas capable de le gérer comme une personne normale, tu es complètement accro et je ne peux plus le supporter !
- Tu plaisantes là...
- Non. Ce sera vraiment lui ou moi. A toi de voir."

Mon avis :
Dans ce roman feel-good, nous rencontrons Élisa, une jeune femme de 28 ans qui travaille dans une maison d'édition. C'est une working girl studieuse qui adore son smartphone et les réseaux sociaux. Mais elle les aime TROP au goût de son amoureux, Hugo, qui ne supporte plus le temps qu'elle passe avec son téléphone. Il en vient à lui poser un ultimatum qu'elle finira par accepter. Que va-t-elle devenir sans smartphone ? Entre maladresses, oublis et état de manque, Élisa n'est pas au bout de ses peines. Elle va, tant bien que mal, essayer de (sur)vivre. 

Élisa se retrouve dans des situations hilarantes. Elle nous raconte son quotidien avec beaucoup d'humour. La narration est faite à la première personne, ce qui nous permet de nous assimiler à l'héroïne. Elle est très attachante et pétillante. On prend plaisir à l'accompagner dans son défi; on ressent ses joies, ses peines et ses doutes. On s'identifie facilement à elle : on se retrouve tous plus ou moins dans le personnage accro à son téléphone. C'est une réalité qui n'est pas toujours une bonne habitude, puisqu'elle nous éloigne de nos proches et nous empêche de réellement profiter des moments présents.

J'ai beaucoup aimé toutes les références à la TV, au cinéma, ou encore à la lecture (Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux, Desperate Housewifes, Disney, etc.). Cela m'a encore plus rapproché du personnage d’Élisa. L'ambiance de ce livre m'a fait penser à un croisement entre Bridget Jones et Le diable s'habille en Prada. C'est drôle du début à la fin.

Le livre est très bien écrit : on se représente avec facilité toutes les situations décrites dans l'histoire.  Par exemple, dans les premières pages, on découvre une scène où Élisa est poursuivie par un coq en rase campagne, j'avais vraiment l'impression d'assister à ce moment !
La lecture est très agréable et prenante. Le récit est très rythmé, on est entraîné au fil des pages avec Élisa. On ne voit pas le temps passer, ce roman nous fait passer un excellent moment.

Ma note : 5/5
Couverture de la version antérieure auto-éditée :
Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2CxAZrC

"L'ombre du papillon" de Marilyse Trécourt

Genre : Roman, Romance

Résumé :
Avez-vous déjà eu envie de remonter le temps pour réparer vos erreurs, effacer la parole malencontreuse que vous n’auriez pas dû prononcer, oser aborder cet inconnu que vous ne reverrez plus, reposer ce verre qui vous a fait perdre le contrôle de votre voiture, accorder plus d’attention aux êtres que vous aimiez avant qu’ils ne disparaissent ?
C’est malheureusement impossible. Pas dans la réalité telle que nous la connaissons. Mais n’existe-t-il pas une dimension parallèle à la nôtre dans laquelle d’autres choix sont possibles ?

Thomas a eu cette opportunité. De l’autre côté du ciel, sa grand-mère lui a accordé vingt ans pour revivre son existence. Aura-t-il le courage de bouleverser le cours de sa vie ? Oubliera-t-il son passé, sa femme et ses enfants ? Saura-t-il éviter le chaos provoqué par le battement d’ailes du papillon ? Parviendra-t-il à déjouer le drame qui a causé sa perte ?

Extrait :
"Je pose ma main sur la poignée de la porte. Je sens que quelque chose d'extraordinaire vient de se produire. Quelque chose qui pourrait bouleverser ma vie, me permettre de réaliser mes rêves, devenir enfin celui que j'ai toujours rêvé d'être. Pour le meilleur... comme pour le pire."

Mon avis :
Thomas, un homme de 38 ans, se laisse guider jusqu'à l'ancienne maison de ses grands-parents. Il ne se sent pas bien, sans savoir pourquoi. Il a cette sensation d'avoir vécu quelque chose de dramatique. Dans la maison, il tombe nez à nez avec sa grand-mère décédée, qui lui propose de revivre ces vingt dernières années. Ne comprenant pas trop ce qu'il lui arrive, Thomas fini par accepter. Le voilà revenu à l'âge de 18 ans... Fera-t-il les mêmes choix ? Quelles conséquences auront ses actes ? A-t-il eu raison d'accepter cette proposition ? Que se passera-t-il lorsqu'il aura de nouveau 38 ans, et qu'il devra décider quelle vie garder ?

Dans ce récit captivant, nous suivons Thomas au fil des années, qui revit différemment son existence. Nous découvrons les conséquences qui découlent de ses nouveaux choix. Il apprend des choses qui n'avaient pas été révélées dans sa première vie, et qui vont profondément le bouleverser. Thomas tente le tout pour le tout : il n'a rien à perdre. En effet, si cette deuxième vie ne lui plait pas, il pourra toujours revenir à son ancienne. Il veut alors vivre à fond, prendre ses propres décisions, ne plus se laisser dicter sa conduite.
Nous sommes tenus en haleine jusqu'à la fin, d'une part parce que, comme lui, nous ne savons pas ce qui l'a traumatisé dans sa première vie; et d'autre part, parce que la fin est surprenante et inattendue.

C'est une histoire passionnante, émouvante et qui amène à la réflexion. Le message délivré est de profiter de l'instant présent car on a qu'une vie; autant la vivre pleinement et ne pas être passif. L'écriture est fluide et agréable. J'ai été transportée.

Avant de commencer cette lecture, je savais qu'elle me plairait. J'aime beaucoup cette thématique, que j'ai pu découvrir dans le film "L'effet papillon" (2004), que j'avais adoré. L'histoire n'est pas la même, mais il est également question de revivre des événements et de faire autrement pour changer le destin.

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2NCg4Ka


"Une vie après l'autre" de Larème Debbah

Genre : Roman, Drame, Romance

Résumé :
Hélène mène une vie calme, bien rangée entre sa fille Pauline et sa boutique. Un jour, un accident de voiture va bouleverser son quotidien ainsi que sa confiance en elle. Grâce à Damien, le pédiatre de sa fille, elle arrivera à maîtriser sa colère et sa culpabilité qui la poursuivront tout au long du récit.

Extrait :
"Cependant, elle avait un mauvais pressentiment, ce petit quelque chose que personne ne pouvait expliquer et qui pourtant existait depuis des millénaires : l'intuition.
Cette intuition n'indiquait rien de bon, comme un mauvais présage."

Mon avis :
Le livre s'ouvre sur Hélène et sa fille de trois ans, Pauline. Elles partent pour l'école. En route, elles sont victimes d'un accident. Hélène s'en sort bien; Pauline est dans un état critique, dans le coma. Les jours passent, les semaines... Hélène tente de survivre à cette attente. Elle traverse des phases de doutes, de culpabilité, d'espoir, de peurs,... Jusqu'à l'issue de ce coma... Elle sera épaulée, entre autre, par le gentil pédiatre de sa fille durant toute cette épreuve.

Le thème de l'histoire est une bonne idée de départ, le résumé m'a attiré. Les premières pages sont rythmées, stressantes et poignantes. On découvre comment une mère célibataire va  continuer son existence alors que sa fille est plongée dans le coma. On s'identifie en imaginant nos propres réactions : tristesse, colère, dépression,... Dans une ambiance tendue, on ressent des émotions variées et intenses au cours de la lecture. Peut-on continuer à vivre comme si de rien n'était ? Comment réagirait-on ?

Au fil des pages, j'ai eu une sensation d'essoufflement. Cela trainait un peu en longueur. Si au départ j'ai eu de l'empathie pour Hélène, j'ai trouvé que le personnage devenait agaçant petit à petit. Cela est certainement lié au fait que j'ai jugé certains de ses actes inappropriés. Je n'étais pas en accord avec ses décisions. En revanche, le personnage de Damien est certainement celui que j'ai le plus apprécié. Il est bienveillant et attentionné. C'est une personne sur qui Hélène pourra s'appuyer. J'ai aimé les quelques rebondissements : certaines situations sont en effet surprenantes et inattendues.

Mon avis est plutôt mitigé. Je n'ai pas accroché autant que je pensais à cette histoire, je m'attendais à un autre dénouement. Cependant, le livre est bien écrit. Il est facile et agréable à lire.

Ma note : 3/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2NCbfQR

"La belle assise" de Brice Milan

Genre : Nouvelle, Thriller, Suspense

Résumé :
Jean-Yves tombe amoureux d'une jeune fille paraplégique, Emma, chaperonnée par sa tante. La mère de Jean-Yves, veuve, s'oppose à sa liaison... À tort ou à raison?

Extrait :
"Soudain, sur la gauche, je l'aperçois : une jeune femme frêle, le visage grave. Elle est assise dans une chaise roulante, sa chevelure brune cascadant le long de ses épaules menues, pendant que ses mains fines agrippent les accoudoirs comme par crainte de tomber. Sans que je comprenne pourquoi, sa vision captiva immédiatement toute mon attention. Ravivait-elle un souvenir que ma mémoire ne parvenait pas à exhumer ?"

Mon avis :
Dans ce court roman (d'une centaines de pages), nous découvrons un homme célibataire, Jean-Yves. Il aperçoit une femme en fauteuil roulant en faisant ses courses. Dès lors, son esprit ne peut l'oublier. Par hasard, il la croise de nouveau au parc et ils font connaissance. Le début d'une belle histoire semble s'amorcer. Pourtant, tout n'est pas net et des questions se posent. Qui est cette jeune femme ? Que lui veut-elle ?

Après quelques pages, l'intrigue se noue. On se rend compte que nous n'aurons pas affaire à une belle et simple histoire d'amour. Les apparences ne sont pas celles que l'on pense. Le récit est raconté du point de vue de Jean-Yves, mais il est entremêlé de chapitres relatés par les autres personnages (Emma, sa tante et la mère de Jean-Yves).
Ces apparitions dans l'histoire amènent et cultivent le mystère. On est invité à la réflexion. Le suspense sera présent jusqu'au dénouement final, qui m'a positivement surprise. Je ne m'étais pas imaginé ce scénario original.

L'histoire est agréable à lire et très bien écrite. L'écriture est fluide et recherchée. J'ai beaucoup aimé.

Ma note : 4,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici →



"Lover'DOSE" de Lilie Desseaux

Genre : Roman, Feel-Good, Romance

Résumé :
Et si pour une fois vous aviez affaire à une héroïne imbuvable ? Imaginez une femme au caractère explosif et à la limite du supportable. Une femme arrogante et parfois méprisante... Calista est cette femme. Et si ce tempérament cachait de vrais traumatismes ? Vous allez adorer la détester !

Extrait :
"J'arrivai à la porte, enfilai  ma veste puis rejoignis l'extérieur du night-club. Maxence se tenait non loin avec sa compagne de soirée et je décidai d'aller le gratifier en bonne et due forme.
- Merci de m'avoir présenté ton ami ! C'était... comment dire ? Divertissant !
Sur ce, je n'attendis pas de réponse de sa part, puis me dirigeai vers les taxis qui patientaient le long de l'allée. Je regagnai le domaine sourire aux lèvres; et surtout repu de sexe pour la nuit." 

Mon avis :
Calista (alias Cali) est le personnage principal de cette romance. Cette jeune femme revient vivre en France, dans le domaine viticole familial, après deux ans d'exil en Australie. Elle était partie pour tenter de survivre après la perte d'un être cher. Dans la dépendance du domaine vit Maxence (alias Max), un homme à-tout-faire mystérieux, qui aide à l'entretien en échange de son logement, quand il n'est pas occupé à son travail. Très vite, Cali et Max se tournent autour. Ils soufflent le chaud et le froid. Chacun semble cacher quelque chose à l'autre, une blessure. Comment se finira leur histoire ? Que cachent-ils ? Vont-ils se livrer l'un à l'autre ?

Calista est une femme piquante, qui sait ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas. Elle a un caractère bien trempé. C'est une garce qui ne respecte presque rien, une petite fille gâtée à qui l'on doit tout. Juchée sur ses hauts talons, elle aime dominer les autres avec son air hautain. Derrière cette façade se cache pourtant une vraie gentille, profondément  blessée, qui tente de masquer ses peines avec sa répartie et son comportement. Cela la rend très attachante.
On aime la détester, oui. Et parfois, on aimerait être un peu comme elle...

Ce récit est bien écrit : humour et  romance (avec une pointe d'érotisme) sont au rendez-vous pour notre plus grand bonheur. L'histoire est belle et prenante.

Ma note : 4/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2ORdv3i

"La légende de Spellman" de Daryl Delight

Genre : Roman, Horreur

Résumé :
Trois jeunes garçons se racontent chacun leur tour une histoire sur la légende de Spellman. Une légende qui hante les esprits, depuis que quatre adolescents ont été retrouvés massacrés.
Le premier évoque un tueur en série sanguinaire. Le second imagine un sorcier avec un pouvoir de résurrection sur les animaux. Le troisième explique que l’esprit de Spellman se nourrit d’âmes humaines.
Mais attention. Celui qui aura la moins bonne histoire aura un gage !

Extrait :
"Ce n'est qu'une maison abandonnée, car elle tombait en ruine. Ce sont des légendes urbaines pour faire peur aux petits garçons comme toi ! Allez, finit ce jeu débile et barre-toi d'ici au plus vite ! [...]Il progresse avec méfiance vers le rond lumineux qu'il crée, avec sa lampe torche pour se rassurer, vers le couloir du haut. Lorsqu'il arrive à l'étage, une nouvelle sensation l'envahit, ou plutôt un pressentiment. Un mauvais pressentiment !"

Mon avis :
La légende de Spellman s'est formée après que quatre jeunes se soient fait tuer dans une maison, il y a plusieurs années. Aucun coupable n'avait été arrêté et l'affaire jamais résolue. Tout le monde a donc sa théorie sur cette histoire, y compris trois amis qui passent une nuit en forêt...
Dans ce récit, nous découvrons trois différentes versions de la Légende de Spellman racontées par Pierre, Alexis et Guillaume. Le seul point commun est l'atrocité des crimes commis par cet homme effrayant... Celui-ci hanterait d'ailleurs toujours les lieux.
La dernière partie du livre est consacrée au gage que reçoit l'un des trois garçons : il doit entrer dans la maison, monter au grenier, faire un signe à ses amis et ressortir.

L'angoisse est présente tout au long du livre. On a l'impression d'être dans un film d'horreur (Promenons-nous dans les bois, Projet Blair Witch, Scream...). On suppose dès le départ que les trois jeunes ne vont pas rester tranquillement autour d'un feu, et cette certitude amène un suspense, comme un fil rouge durant le récit. En effet, tout en lisant leurs versions de la légende de Spellman, on se demande ce qu'il va leur arriver. Leurs histoires sont très sanglantes et décrites avec des détails morbides très visuels. J'ai préféré la dernière version de la Légende pour ma part.
Après cela, les jeunes se rendent à la maison de Spellman pour donner le fameux gage. Evidemment, comme dans les films, on a cette réflexion : "mais noooon, n'y va paaaas !". Ce chapitre final est captivant et toujours angoissant. L'auteur sait faire monter la peur et nous filer la chair de poule !

J'ai découvert Spellman dans "Les Gourmandises de Noël" du Club des Indés (voir article ICI) et ce court récit du "Noël de Spellman" m'avait donné envie de lire la Légende. Je ne suis pas déçue de ce livre, il est très prenant et nous donne des frissons par sa plume remarquable... J'aurais voulu qu'il fasse quelques pages de plus !

Ma note : 4,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2OQtPRI

"Ton coeur pour un café" d'Emilia

Genre : Nouvelle, Romance

Résumé :
Un bar, une commande et une rencontre qui va bouleverser la vie d'Abby et Hayley.

Extrait :
"Je sursaute quand mon téléphone sonne, un numéro que je ne connais pas.
«Désolée, je me suis permis de prendre ton numéro sur le CV, t'as oublié ton écharpe au café.»
Mon cœur fait un raté, elle sait pourtant que je reviendrai demain matin, mais elle a pris mon numéro, et m'a envoyé ce message. J'essaye de ne pas sourire, de ne pas m'emballer. [...]
«Merci, je passerais la chercher après mon cours, vers onze heures, c'est possible ?» [...]
«Pas de souci, tu passes quand tu veux, on ne refuse rien à une cliente aussi fidèle et agréable que toi.»[...]
Respirer, se calmer, ne pas s'emporter, ce sont de simples mots, et je sais que j'en fais déjà trop."

Mon avis :
Abby est une étudiante qui passe tous les matins par un café avant de se rendre en cours. Cela lui permet d'être au contact de la serveuse, Hayley, qui lui plait énormément. D'une nature très réservée, Abby ne lui a jamais parlé, en dehors des politesses habituelles. Pourtant, ce matin là, Abby et Hayley échangeront plus que de simples formalités. Abby en profite pour laisser son CV. Plus tard, elle reçoit un SMS d'Hayley. Abby n'ose pas croire que quelque chose est possible entre elles.

Cette nouvelle est très romantique et bourrée d'émotions. On suit Abby et Hayley qui se désirent mais n'osent pas se déclarer. Abby n'a jamais eu de relation avec une femme et ne sait pas comment s'y prendre. Hayley ne sait pas si elle plait à Abby. Leurs doutes créent des situations de quiproquos et de malentendus. Les deux jeunes femmes sont attachantes et touchantes.

L'auteure a su partager une très jolie histoire grâce une écriture soignée et agréable  à lire.

Ma note : 3,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver → 

"C'est pour ton bien" de Cindy Costes

Genre : Nouvelle

Résumé :
Laetitia est une jeune femme d'aujourd'hui, une battante. Bien entourée par ses collègues, sa meilleure amie et sa mère.... Bien entourée ? Oui... effectivement, tous sont là pour la conseiller, la pousser à prendre les bonnes décisions que ce soit dans la vie amoureuse ou professionnelle.
Mais finalement, qui sont-ils pour juger et dire « ce qui est bon » ?

Extrait :
"- Et tu as des nouvelles de Grégoire ? [...]
- Non, et je n'en aurai plus. C'est fini définitivement cette fois-ci.
- Mais s'il te contacte, tu ne lui répondras pas, n'est-ce pas ?
- Ne t'inquiète pas, j'ai compris que nous n'avions pas d'avenir.
- J'espère bien. De toute façon, tu savais depuis le début que ça ne marcherait pas avec ton dépressif. [...] Et en plus tu l'avais présenté à tes gamins, reprend-elle sans se soucier de ma réaction. A quoi tu pensais ?
Je crois que je vais me liquéfier sur place. elle sait que nous souffrons tous les trois de cette séparation. Greg est entré dans nos vies il y a maintenant deux ans, ça laisse le temps de s'attacher."

Mon avis :
Laetitia est une mère célibataire qui assume sa famille en travaillant dur. Elle peut compter sur le soutien de sa mère et de sa meilleure amie. Mais on se rend vite compte qu'en voulant bien faire, elles infantilisent Laetitia en lui dictant sa conduite et ses décisions. La situation devient pesante pour Laetitia, on sent le malaise grandir.

Puis, un événement imprévu va bouleverser Laetitia. Naturellement, elle va se confier à son amie et à sa mère. Au lieu de trouver un soutien bienveillant, Laetitia va se heurter, une nouvelle fois, à leurs jugements et discours moralisateurs. Va-t-elle réussir à s'imposer et vivre pour elle ?

J'ai aimé cette nouvelle, elle est bien écrite. On se range très vite du côté de Laetitia, car on voit qu'elle souffre d'un entourage oppressant. Ce récit nous amène à réfléchir sur nos réactions envers nos proches. On comprend qu'il est important d'être dans une écoute empathique et de se souvenir qu'on est pas l'autre : chacun fait ses propres choix.

Je dois dire que ça ne m'aurait pas déplu d'avoir quelques pages en plus !

Ma note : 3,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2OOYfnB

"L'habit ne fait pas le moineau" de Zoé Brisby

Genre : Roman, Humoristique, Feel-Good

Résumé
Maxine, fringante nonagénaire, a décidé de faire l'école buissonnière et quitte sa maison de retraite. Elle a besoin d'une voiture et cherche à faire du covoiturage. C'est alors qu'elle rencontre Alex, 25 ans, un peu perdu à cause d'un chagrin d'amour, qui a une place dans sa voiture.
Une rencontre peut-elle être le départ de l'aventure la plus belle de votre vie ?
Un road-trip frais et plein de surprises où les événements s'enchaînent au même rythme que les sentiments.

Extrait :
"Il se raccrochait à ce que Maxine lui avait dit plus tôt. Il devait faire croire à son cerveau qu'il était heureux et peut-être que, par chance, il finirait par l'être vraiment. [...]
Alex se tourna vers elle en affichant son plus beau sourire. Le voyant de face, elle eut une expression horrifiée.
- Oh non ! Tu es en train de faire un AVC ! Tu as un rictus affreux sur les lèvres, c'est comme ça que ça commence. Ne t'inquiète pas, je vais appeler une ambulance. [...] C'est bon, je prends les choses en main. Le SAMU c'est combien déjà ? 15 ? 17 ? Je vais faire une moyenne, j'appelle le 16.
Alex lui confisqua le téléphone.
- Qu'est-ce que vous faites ? Je ne fais pas un AVC.
- Mais c'était quoi cette expression sur ton visage ?
- Je souriais, souffla Alex d'exaspération. [...]
- On dirait une grimace.
- Je montre mes dents, ça fait plus heureux.
- On dirait que tu as la rage.
- Alors il faut que je ferme la bouche quand je souris ?
- Montre-moi pour voir.
Le dépressif souriant se concentra. [...]
- Tu as l'air d'un gorille idiot. Et constipé."

Mon avis :
Ce roman feel-good nous présente deux personnages : Alex, 25 ans, dépressif; et Maxine, 95 ans, retraitée. Alex souhaite se rendre en Belgique pour tenter de trouver l'amour. Maxine souhaite s'y rendre pour une raison plus funeste : se faire euthanasier. C'est par le biais d'un site de covoiturage qu'ils se rencontrent. Les deux compagnons apprennent à se connaître tranquillement et chacun se donne la mission secrète d'aider l'autre. A mi-chemin de leur destination, Alex et Maxine se voient au JT : Alex est accusé d'avoir enlevé la mamie ! Elle avait malencontreusement oublié de lui dire qu'elle était partie sans prévenir personne... La police les recherchent activement, ils sont maintenant en cavale ! Le périple continue et les rebondissements vont s'enchainer.

Dès les premières pages de ce livre, on plonge dans un univers humoristique. On s'attache très vite aux personnages. Ils sont touchants. En effet, ils renferment tous deux des blessures qu'ils vont se dévoiler petit à petit dans une ambiance très légère. Leurs discours sont drôles tout en étant sérieux; Maxine a une sacrée répartie.  De plus, leurs soucis sont des sujets actuels de notre société : la dépression touche beaucoup de personnes et l'euthanasie est un débat qui revient régulièrement. Maxine et Alex donnent tour à tour des leçons de vie à l'autre. Ils transmettent des émotions et des sentiments forts.

En parallèle, certains passages sont également consacrés aux médias (radio et TV)  qui se sont saisis de l'affaire "Maxine". J'ai beaucoup aimé ces passages, car ils reflètent exactement la réalité des médias, qui sautent sur le moindre fait divers en apportant la moindre information, souvent erronée; et qui arrivent à faire des conclusions sur la résolution des enquêtes avant la police elle-même.

Ce livre est par ailleurs bien écrit : la plume est soignée. C'est un coup de cœur pour moi, je le recommande fortement ! J'ai passé un excellent moment avec Alex et Maxine, ils m'ont beaucoup fait rire.

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2NEXBwc

"Les Anglo-Saxons pour les nulles" de Mélanie Blitz

Genre : Nouvelle, Humoristique

Résumé :
Un guide de séduction (à prendre au second degré) ou un one woman show à sketches par étude de cas, où toute ressemblance avec une personne vivante ou décédée ne serait que fortuite et involontaire.
Quelques portraits brossés pour démystifier les clichés et prouver que les Anglo-Saxons sont avant tout des gens étonnants dont les Françaises ont beaucoup à apprendre en acceptant de se remettre en question pour les séduire au-delà des a priori et des quant-à-soi.

Extrait :
"Pourquoi ce guide ? Depuis qu’Amal nous a piqué George Clooney, un grand malaise persiste au sein des femmes banales qui se demandent si, en dehors d’être une déesse, il existe des règles qu’il est possible de respecter afin de séduire un Anglo-Saxon. Moi, Mélanie Blitz, femme banale entre toutes, je me suis penchée sur la question et je vous invite à partager mon analyse. Ce qui ne tue pas rend plus forte donc voici ce qu’il ne faut PAS faire." 

Mon avis :
Nous faisons la connaissance de Mélanie à travers un court récit humoristique, d'une vingtaine de pages.
Ce livre est plutôt composé, comme expliqué dans le résumé, de petits sketches sur les hommes Anglo-Saxons.

L'auteure raconte avec humour quels types de relations une femme peut vivre avec un Anglais... Selon le type d'Anglais !... (Anglais marié, Anglais provincial, Anglais américanisé, etc.). L'écriture est fluide et intéressante.

Malgré le potentiel, je n'ai que moyennement accroché. On ressent bien l'impression du One Woman Show; pour ma part, j'aurais préféré le voir sur scène plutôt qu'à l'écrit.

Ma note : 2/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2NEXBwc


"Le secret du peuple rose" de Jean-Luc Lafarge

Genre : Roman, Aventure, Romance, Suspense

Résumé :
Mat Landes, ex-grand reporter sur la touche, se voit embarqué malgré lui dans une aventure extraordinaire : la rencontre du « peuple rose », une tribu étrange et oubliée dont il devra percer le mystère. Son périple le mènera jusqu’en Mongolie, et sera semé d’embûches et de rebondissements, en découvrant qu’il n’est pas le seul à convoiter le secret du Peuple Rose…

Extrait :
"Je partais pour une fois, serein et détendu pour une raison que j'ignorais. C'était comme ça, mon corps et ma tête faisaient une sorte de pause. Sans savoir à ce moment précis ce que ces prochains jours allaient encore me réserver. J'étais bien calé dans mon siège, en attendant le décollage. Jaidha était à mes côtés, silencieuse, comme à son habitude, j'avais envie de lui prendre la main, mais je n'osai pas, de peur de sa réaction. Si j'avais su ce qu'il allait se passer là-bas, je l'aurai fait sans hésitation. Ce retour en Mongolie bouleversera ma vie, à tout jamais."

Mon avis :
Dans cette histoire, nous faisons la connaissance de Mat, un ex-journaliste qui a perdu sa femme, Jade. Un jour, son beau-frère lui confie une mission : aller perpétuer la tradition de Jade en Mongolie en rencontrant le Peuple Rose, lui-même ne pouvant plus le faire. En mémoire de sa femme décédée, Mat accepte de partir sur ses traces. Le voyage ne se déroulera pas comme prévu. Le Peuple Rose n'est désormais représenté que par Jaidha et sa fille Shaina. Elles se cachent de gens qui veulent les tuer. Pourquoi ? A cause de leur secret.
Mat décide de les aider  et de les protéger, une mission qui va s'avérer difficile. Il va vivre une aventure hors du commun à travers plusieurs pays. Il voudra découvrir ce secret, si précieux, que convoitent plusieurs gouvernements. Connaitra-t-il la vérité à propos du Peuple Rose ? Réussira-t-il à sauver Jaidha et Shaina ?

Dans ce récit rythmé, on n'a pas le temps de se poser : les péripéties s'enchaînent rapidement. Il y a beaucoup d'action. L'histoire de Mat est touchante, et lui-même est attachant, notamment lorsqu'il découvre que sa femme avait gardé le secret du Peuple Rose. Jaidha et Shaina sont aussi attendrissantes et fragiles.  On a autant envie que Mat de les protéger.

A mon goût, il y a beaucoup de personnages secondaires : différents hommes de main qui représentent les gouvernements qui traquent le Peuple Rose. Il faut veiller à rester concentrer pour ne pas perdre le fil, car ceux-ci reviennent régulièrement.

Le livre est bien écrit, l'histoire est originale et on a l'impression de voyager en même temps que Mat.

Ma note : 3,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici →

"Clara au Guatemala" de Sophie Rouzier

Genre : Roman, Feel-Good, Romance, Humoristique

Résumé :
«Clara, Clara, Clara, qu’est-ce qu’on va faire de toi!». Cette phrase Clara l’a déjà entendue des millions de fois, que ce soit de la bouche de son patron, de ses parents ou même de ses amis. Elle ne sait que faire de sa vie. Un jour, elle est pigiste pour un magazine féminin, le lendemain serveuse dans un bistrot. Quand trouvera-t-elle sa voie? Quelle est sa destinée? C’est lorsque sa tante Flor lui parle de ses origines guatémaltèques que Clara n’a plus qu’une idée en tête: partir au Guatemala pour découvrir l’histoire de sa famille! Un événement troublant a obligé ses grands-parents à fuir leur pays. Pourquoi sa mère rejette-t-elle tout ce qui a trait à ses origines? Pourquoi personne ne s’est donné la peine de lui apprendre l’espagnol? Accompagnée de ses deux acolytes Matthew et Clay, elle va mener une enquête qui va les conduire à la capitale de Guatemala City, dans la jungle de El Mirador mais aussi dans la superbe ville coloniale d’Antigua. Entre secrets de famille et histoires d’amour, bronzette et rando, nouvelle culture et découverte de soi, Clara va en vivre des aventures, sans perdre pour autant son côté glamour!

Extrait :
"J'ai rencontré Benjamin, que j'ai revu deux fois. La deuxième nuit s'est encore mieux passée que la première. Je me suis levée en vitesse, pour faire le lavage de dents et le petit déjeuner pour Monsieur. Quand je suis revenue dans la chambre, un mot se trouvait sur l'oreiller. En voilà un mec romantique, il est parti chercher les croissants ! En fait non... Voici son mot : «Tu peux effacer mon numéro, je ne te rappellerai pas. Merci pour cette nuit.» [...] Si j'avais su qu'il était comme ça, j'aurais fait la technique du portable. Je vous explique. Je me réveille pendant la nuit, je vole le téléphone du jeune homme. [...] Monsieur, qui part en quatrième vitesse au petit matin, ne remarque pas l'absence de celui-ci et est obligé de revenir sonner chez moi pour le récupérer. Cette technique, je l'adore !"

Mon avis :
Nous faisons la connaissance de Clara, jeune femme dynamique, qui enchaine les jobs et les déconvenues amoureuses. Alors qu'une fois encore elle se retrouve sans emploi et sans amoureux, sa mère lui apprend que sa tante Flor a fait un AVC. Clara se rend immédiatement à son chevet. Secouée par cet incident médical, sa tante se confie à elle. Leur histoire familiale renferme un secret : la raison de la venue en France de ses propres parents. En effet, Clara est une descendante Guatémaltèque. Flor se souvient de leur départ précipité en 1975. Elle pense que quelque chose de grave s'est produit. Ayant frôlé la mort, elle aimerait connaître la vérité. Clara prend alors une décision : partir au Guatemala et enquêter.

Ce roman chick-lit est raconté à la première personne, un peu à la façon "Bridget Jones". Nous découvrons une jeune femme attendrissante, drôle et féminine. On accroche très vite avec elle et on la suit dans ses aventures rocambolesques. Le récit est rythmé et bien écrit. On n'a pas le temps de s'ennuyer grâce aux divers rebondissements.

Durant le séjour au Guatemala, on a vraiment l'impression d'être là bas tant tout y est bien décrit. L'histoire est amusante et romantique, avec un côté mystérieux. L'enquête que Clara doit mener apporte un soupçon de suspense. Le dénouement est préservé jusqu'à la quasi fin du livre.

Ma note : 4/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2OSgatF

"La femme de l'ombre" de Maude Perrier

Genre : Roman, Romance

Résumé :
Garce. Traînée. Briseuse de ménage.
Des mots qu'Alysson employait fréquemment pour parler des femmes qui couchent avec un homme marié. Jusqu’à Luc. Il est son patron. Il est marié. Et la jeune femme en est éperdument amoureuse. Pour lui, elle renonce à tous ses principes. Mais est-elle prête à faire tous les sacrifices ?
Audrey a tout pour être heureuse. Un mari qu'elle aime énormément, un emploi qu'elle adore, une vie où elle ne manque de rien. Ou de presque rien. Chef d'entreprise, Luc passe tellement d'heures à son bureau que son épouse se sent délaissée, invisible. Et leur couple en souffre. Lorsqu'un nouveau collègue entre dans sa vie, si séduisant et plein d’attentions à son égard, Audrey manque de vaciller. Osera-t-elle céder à la tentation du beau Karim ? Et si à cause de cet homme, tout volait en éclat ?

Extrait :
"La vie de maîtresse n'a rien de folichon. Surtout, elle fait de moi une femme que je reconnais plus. J'étais indépendante, me voilà réduite à vivre suspendue à mon téléphone, matin, midi et soir, espérant un appel ou un S.M.S. J'étais une personne franche et directe, je suis la reine du mensonge. Je suis une comédienne qui prétend, et trompe mon monde en permanence. Le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ? Parfois je m'interroge.

Mon avis :
Alysson est une jeune femme éprise de Luc, son patron. Celui-ci est marié. Pourtant, elle devient sa maîtresse lors d'un voyage professionnel au Vietnam. Luc ne lui promet rien, juste des instants volés et cela lui convient. Audrey est la femme de Luc. Elle aimerait qu'il soit plus présent dans leur vie de couple. En effet, Luc passe beaucoup de temps dans son entreprise, au point d'elle en soit jalouse et se sente délaissée.
Les choses se compliquent alors qu'Audrey a un nouveau collègue séduisant et qu'Alysson fait face à une situation imprévue... Quels choix feront Audrey, Alysson et Luc ?  Quelles seront les conséquences de tout cela ?

Dans ce roman écrit à deux voix, nous découvrons tour à tour la vie de ces deux femmes. Entre elles, un homme, Luc. Nous les suivons durant plusieurs mois et on ressent leurs émotions, alors qu'elles se sentent coincées dans un quotidien qui ne les satisfait pas  : doutes, espoirs,  envies, colères, tristesse, déceptions... Nous partageons deux points de vue différents : la femme trompée et la femme qui prend le mari...

Le récit est émouvant, la situation réaliste et captivante. L'histoire est bien écrite. Elle invite à la réflexion : ne pas juger trop vite; personne n'est parfait, chacun a  une part de responsabilité, chaque situation est unique.

Ma note : 4/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2QWmT7c


"Gourmandises de Noël" du Club des Indés

Genre : Recueil, Nouvelle

Résumé :
NOËL approche et nous murmure de fabuleuses histoires... Êtes-vous prêts à vivre plein d'émotions ? À rire, pleurer ou frissonner sous votre plaid bien chaud ?
Le Club des Indés* vous offre ce panel de 11 FRIANDISES LITTÉRAIRES INÉDITES à déguster ! Des moelleuses, douces, acidulées, fourrées ou piquantes, qui raviront toutes les papilles. N'hésitez pas, goûtez-les et partagez-les ! Vous ne serez pas déçus.

*les auteurs participants : Isabelle Morot-Sir, Aurélien Grall, Amélie B, Sélène Derose, Audrey Martinez, Nina Jo, Sophia Laurent, Daryl Delight, Marjorie Levasseur, Elijaah Lebaron et Line Marlin.

Extrait :
"La saison des fêtes approche. Les jours raccourcissent, la température baisse et l'ambiance est propice aux couvertures, plaids, chocolats chauds, bougies à la cannelle et lectures de toutes sortes. Que vous croyiez à la nativité ou au vieux monsieur habillé de rouge, vous attendez impatiemment la distribution des cadeaux. Ce moment rempli d'enchantement où en déballant un paquet vous aurez le plaisir de découvrir l'une de ces boîtes pleines de douceurs.
C'est exactement ce que vous offre la crème des auteurs indépendants [...], réunis sous la bannière du «Club des Indés».[...]
L'esprit de Noël vous attend au bout du chemin et vous murmure dès à présent de fabuleuses histoires..."

Mon avis :
Voici un petit mot à propos des nouvelles présentées dans le livre :

  • "Un miracle pour Noël ?" - Isabelle Morot-Sir : Max, une jeune femme, fête Noël en compagnie de ses amis et enfants. Alors que ce matin de Noël devrait être l'un des plus beaux de l'année, elle ne parvient pas à être heureuse...
  • "Encore un Noël en Amérique" - Aurélien Grall : Le soir de Noël, une banque américaine s'apprête à fermer, après ses deux derniers clients : un homme riche, impatient et hautain; et une femme sans un sous pour son réveillon. Alors qu'ils pensent vivre un moment pénible, ils sont loin d'imaginer ce qu'il va se passer…
  • "Emma" - Amélie B : Jeune fille révoltée, Emma, 16 ans, passe son premier Noël loin de sa famille. Entre doutes et haine, elle n'imagine pas une seconde qu'elle n'est pas encore au fond du trou…
  • "L'intrus de Noël" - Sélène Derose : Alors que le Père-Noël, Klaus, est en train de préparer le jour J, les rennes s'agitent. On frappe à sa porte... Qui est donc cet inconnu qui s'est glissé jusque chez lui et que lui veut-il ?
  • "Mon Héloïse" - Audrey Martinez : Héloïse est une dame âgée, qui profite d'un banc au parc, comme tous les jours. Un homme laisse échapper une enveloppe, elle la ramasse et la lit... Ce qu'elle découvre la bouleverse...
  • "Mes angelots de Noël" - Nina Jo : Un matin de décembre, Dominique reçoit un appel de son ami. Ses enfants ont été enlevés. Une rançon est demandée. Elle part rejoindre ses amis, qui espèrent que les enfants seront avec eux pour Noël. 
  • "Priorité sur la détresse" - Sophia Laurent : Un soir de Noël dans une boite de nuit, elle est seule et triste; il est seul et malheureux. Ils se voient, se parlent et décident s'entraider pour s'offrir un avenir meilleur. 
  • "Le Noël de Spellman" - Daryl Delight : George et Mathilde doivent passer Noël dans la maison où, quelques années auparavant, leur fils Alan a été tué avec ses amis. Aucun coupable n'a été arrêté. Et s'il était toujours là ? …
  • "Un Noël à t'attendre" - Marjorie Levasseur : Marguerite, vivant en maison de retraite, attend son petit-fils pour fêter Noël. Il est tout ce qu'il lui reste. La journée a passé sans qu'elle ne le voit. Elle commence à s'inquiéter, s'il était arrivé quelque chose ?
  • "Le fantôme des Noëls passés" - Elijaah Lebaron : Dans un futur (proche ?), un groupe d'individus survit aux zombies, après la grande catastrophe. Ils visitent des maisons pour manger et se loger. Dans l'une d'elles, ils trouvent des décorations de Noël, une occasion pour se remémorer ce qu'était le monde avant…
  • "Merii Kurisumasu" - Line Marlin : Pauline est une jeune femme qui vit au Japon. Le jour de Noël, elle se retrouve seule. Elle décide de se balader et pense sa famille en France. En rentrant chez elle, elle est surprise de ne pas trouver son appartement vide...
Globalement, c'est un joli recueil. Des nouvelles plaisantes et rapides à lire. On retrouve plusieurs styles littéraires (thriller, suspense,  romance,...) puisque chaque auteur à sa propre plume. Chaque lecteur peut donc y trouver son compte. Les textes sont tous bien écrits. On trouve dans les récits tantôt du romantisme, de la tendresse; tantôt du mystère, de l'action, du suspense... Les nouvelles sont surprenantes, captivantes et attendrissantes.

Ma nouvelle préférée est "Mon Héloïse".

Parmi les auteurs, j'en connaissais déjà pour avoir lu un de leurs livres; j'en ai découvert d'autres qui m'ont donné envie de lire leurs œuvres. Bravo aux auteur-e-s pour votre travail !

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2OMq8fY