"Engelmann" d'Eve Ruby Lenn

Genre : Roman, Drame, Suspense, Historique

Résumé :
En décembre 1942, un soldat de la Wehrmacht se réveille d'un coma de 21 jours. Amnésique et amputé, il ne se voit aucun avenir et menace de sombrer dans une profonde dépression. Son chirurgien, le docteur Leroy, se lie d'amitié avec cet Allemand au français irréprochable et se surprend à vouloir l'aider. Le sergent, tentant de démêler le réel de son passé, lui fait part des douloureux et dérangeants cauchemars qui peuplent ses nuits, réveillant par là même ceux du bon docteur. Ensemble, ils cheminent vers la reconquête d'une identité qui ne plaît à aucun, celle d'un sombre nazi aux crimes sanglants. 

Extrait :
"- Une dernière chose, Docteur. J'ai eu la visite d'un prêtre, ce matin, il m'a demandé si j'avais besoin de parler ou de me confesser. Je lui ai répondu que j'étais devenu amnésique suite à un traumatisme crânien. Il a souri, puis il s'est assis près de moi en me murmurant ces quelques mots. «Si vous vous sentez fautif de certains actes commis dans votre passé, il est possible que cette amnésie soit le fruit du refoulement de votre culpabilité. Quand les souvenirs vous reviendront, dressez l'inventaire de vos fautes, de vos erreurs. En les écrivant, vous vous apercevrez que vous avez surchargé votre subconscient de remords, jusqu'à en effacer le contenu de votre mémoire.»
- Je vois que vous avez rencontré le père Robin, c'est un homme à l'esprit droit.[...]"

Mon avis :
A Paris, durant la Seconde Guerre Mondiale, le Dr Philippe Leroy exerce son métier avec plus ou moins de réticence envers les Allemands. Son regard sur eux se modifie lorsqu'il se prend d'affection pour un soldat Allemand, devenu amnésique. Avec l'aide de l'infirmière Rose, ils vont essayer d'aider ce Sergent à recouvrer la mémoire, même si cela implique qu'il se remémore des choses ignobles. Partagé entre la réalité nazie et une nature bienveillante, le Sergent est perdu : qui est-il ? Quels crimes a-t-il commis ?  Est-il quelqu'un de bien ? Ou un tueur infâme ?
En parallèle de cette histoire, nous découvrons la vie du Dr Leroy, ainsi que de l'infirmière Rose. Ils ont tous deux vécu des événements tragiques avant la guerre, mais aussi pendant celle-ci. Leur vie est loin d'être facile et heureuse.

Ce récit est très poignant. Il est empreint de tristesse et reflète la réalité des années noires de la guerre 39/45. On découvre des collabos, qui dénoncent leurs voisins sans scrupules; des personnes qui ne sont pas d'accords avec les nazis, mais qui ne peuvent rien dire, sous peine de voir exécuter ses proches; des résistants, qui essayent de lutter malgré tout...

Le livre est prenant et très bien écrit. Les personnages principaux sont très attachants et émouvants. Le mystère autour de l'identité du Sergent nous captive et on a envie de savoir qui il est réellement. Comme le Dr Leroy et Rose, on a du mal à l'imaginer en sanguinaire nazi...

J'ai beaucoup aimé ce roman. C'est un coup de cœur !

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2NH9h1J

"Sans elle" d'Amélie Antoine

Genre : Suspense, Drame

Résumé :
Il était une fois une famille heureuse et unie.
Des jumelles de six ans qui se ressemblaient comme deux gouttes d'eau.
Des enfants fusionnelles qui grandissaient ensemble et s’adoraient.
Jusqu’à un soir de feu d’artifice où l’une d’elles se volatilise brutalement.
Il était une fois deux fillettes inséparables.
Jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une.
Il était une fois une histoire qui n’a rien d’un conte de fées.

Extrait :
"La famille aurait dû être au bord du lac de Gérardmer à l'heure qu'il est. Patricia et Thierry auraient dû être allongés sur une serviette de plage, à quelques mètres de l'eau. [...] Non loin d'eux, les jumelles auraient dû être en train de s'éclabousser en piaillant, une bouée autour de la taille, et peut-être aussi des brassards aux bras, Patricia étant toujours inquiète qu'un malheur arrive. [...] Un instant de distraction et tout pouvait basculer."

Mon avis :
Je vous copie/colle tout d'abord le contexte original de l'écriture de ce livre :
"Avec elle, de Solène Bakowski et Sans elle, d'Amélie Antoine, deux romans pour un projet commun. Un point de départ identique pour deux histoires distinctes qui peuvent se lire indépendamment l'une de l'autre. Une même famille, une même situation initiale, mais un événement qui vient tout bouleverser. Pour tous ceux qui se sont un jour demandé : et si un seul détail de ma vie avait chané, est-ce que tout aurait été radicalement différent ? Pour tout ceux qui aiment voir les deux faces d'une même pièce."

Nous découvrons la famille Simoëns : Patricia et Thierry, les parents; Jessica et Coline, leurs jumelles de 6 ans. Le soir du 14 juillet, Patricia conduit Jessica aux feux d'artifice. Coline reste à la maison avec son père, car elle est punie. Jessica disparaît durant le spectacle pyrotechnique. Elle reste introuvable, la gendarmerie est appelée... Les jours passent, les semaines, les mois... La famille sombre, minée par cette perte inexplicable. Très vite, les parents se déchirent. Coline peine à trouver sa place : celle qui reste, celle qui n'est pas sa sœur disparue, celle qu'on néglige, celle qui se fait alors oublier...

Durant plusieurs années, on assiste à la destruction de cette famille et de chacun de ses membres.  L'ambiance est morose. Le suspense reste entier durant tout le récit : l'enquête autour de la disparition de Jessica comporte plusieurs rebondissements. J'ai bien aimé ce livre, il est très bien écrit. Cependant, le dénouement est assez frustrant pour moi. Je n'en dis pas plus pour ne pas faire de spoil.

Je redis aussi dans cet article que le projet est intéressant : avoir les mêmes personnages au début, et voir ce qu'ils peuvent vivre en fonction de l'imagination d'un auteur. Cela donne presque envie d'avoir une autre version encore (la nôtre !?).

Ma note : 4/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2zuVZwH

"Avec elle" de Solène Bakowski

Genre : Suspense, Drame

Résumé :
Il était une fois une famille heureuse et unie.
Des jumelles de six ans qui se ressemblaient comme deux gouttes d'eau.
Des enfants fusionnelles qui grandissaient ensemble et s’adoraient.
Avant de se jalouser et s’empoisonner.
Il était une fois deux fillettes inséparables.
Pour le meilleur, ou pour le pire ?
Il était une fois une histoire qui n’a rien d’un conte de fées.

Extrait :
"Quoi qu'il se passe, on n'en parlera jamais. Si on nous pose des questions, on dira qu'on n'en sait rien, qu'on a pas vu, qu'on était pas sur cette route-là. Je serai là pour toi, toute la vie. On est plus fortes. Je te le jure. Il pourront rien contre ça."

Mon avis :
Je vous copie/colle tout d'abord le contexte original de l'écriture de ce livre :
"Avec elle, de Solène Bakowski et Sans elle, d'Amélie Antoine, deux romans pour un projet commun. Un point de départ identique pour deux histoires distinctes qui peuvent se lire indépendamment l'une de l'autre. Une même famille, une même situation initiale, mais un événement qui vient tout bouleverser. Pour tous ceux qui se sont un jour demandé : et si un seul détail de ma vie avait changé, est-ce que tout aurait été radicalement différent ? Pour tout ceux qui aiment voir les deux faces d'une même pièce." 

Dans ce livre, on rencontre une famille : Thierry et Patricia, les parents; Jessica et Coline, leurs jumelles de 6 ans. Au cours du 14 juillet, Patricia et Jessica vont voir les feux d'artifice. Jessica chute, un bel homme l'aide à se relever. Il ne laissera pas Patricia indifférente. Puis durant le récit, nous suivons la vie de la famille, plus particulièrement des jumelles, jusqu'à leurs 19 ans.

En débutant la lecture, on s'attend à un événement dramatique. Finalement, ce n'est qu'une rencontre qui fera basculer le destin de la famille. Pour moi, le drame arrive quelques pages après le 14 juillet, lorsqu'au retour d'une balade à la plage, les jumelles rentrent choquées. Il s'est passé quelque chose, on ne sait pas quoi, mais cela semble détruire Coline. Le suspense autour de cet incident reste entier une bonne partie du livre. Cela ne manque pas de piquer la curiosité. 

L'atmosphère du récit est plutôt tendue et pesante, tout comme la relation qu'entretiennent les jumelles. Elle s'envient, se jalousent, s'aiment et se détestent. On suit un processus de destruction d'une famille, suite à plusieurs situations banales : un adultère, une phrase mal interprétée, des malentendus. Les conséquences de toutes ces attitudes vont s'amplifier, les non-dits n'arrangent rien.

J'ai bien aimé le livre, même s'il manquait un peu de rythme à mon goût. Je m'attendais à plus d'action. Cependant, l'histoire est quand même bien faite et j'adore le style de l'auteure. Le texte est fluide, la plume est belle, presque poétique. 
J'ai aussi hâte de découvrir la version de Amélie Antoine. Le projet est intéressant : avoir les mêmes personnages au début, et voir ce qu'ils peuvent vivre en fonction de l'imagination d'un auteur.

Ma note : 3,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2R1SJQb

"Autopsie d'un coeur amoureux" de Karine Haulin

Genre : Roman, Drame

Résumé :
Il m’a quittée ce matin.

Je me rappelle le bruit grinçant de la porte qui se referme sur son corps frêle.
Corps soudain vêtu de transparence.
La mine basse et les gestes hésitants.
Et la voix mal assurée, tremblotante. Quelques mots simples mais violents, foudroyants.
Tombé amoureux- Une autre- Désolé- Partir.

Ces mots, ils pouvaient exister pour les autres. Mais ni lui ni moi n’aurions dû pouvoir les prononcer.
Ces mots, il n’aurait pas dû les connaître.
Je le regarde et c’est un étranger que je vois. Un enfant gauche, maladroit, ne parvenant pas à soutenir mon regard. Un corps mou qui ne cherche qu’à fuir.
Il est déjà dans une autre vie, loin de la mienne.

Il n’est que faiblesse à ce moment précis.
Une ombre qui s’efface dans l’obscurité d’un couloir.
Huit années de ma vie qui s’envolent aussi vite qu’une feuille dans le vent de l’automne.


C'est ainsi que Marie décrit le départ de Pierre, départ qui signe pour cette femme de presque quarante ans le début d'une descente aux enfers. Entre détresse, solitude, souvenirs obsédants et questionnements, elle va tenter de se relever, jour après jour, tant bien que mal. Mais certains événements vont rendre cette tâche difficile. Bienvenue au plus près d’un cœur brisé, un cœur amoureux.

Extrait :
"Pour l'heure, les symptômes sont physiques. Epuisement, vertiges, migraine et tremblements. Semblables à une énorme gueule de bois, sauf que celle-ci risque de durer plus longtemps."

Mon avis :
Marie est une femme blessée qui vient d'être quittée par Pierre. Ils ont vécu huit ans ensemble et cette rupture, inattendue, est un choc pour elle. Marie nous parle des semaines qui suivent cette désunion, sa descente aux enfers, sa déprime voire dépression. Va-t-elle s'en sortir ? Reprendra-t-elle le goût de vivre ?

Ce livre est raconté à la première personne, par Marie. Elle couche sur le papier ses pensées, ses réflexions, ses questions; mais aussi des souvenirs de sa vie avec Pierre. Marie tente de se reconstruire malgré la douleur qu'elle ressent. Elle est dévastée et se sent perdue.

Dans cette ambiance mélancolique, elle essaye d'avancer dans les étapes de son deuil. On se sent un peu en vase clos avec Marie, c'est parfois oppressant car on vit intensément cela avec elle. On a l'impression d'être à ses côtés dans cette douloureuse épreuve.

Ce livre est un peu comme un journal intime dont le style est assez poétique, la plume est très belle.  C'est un récit très réaliste qui peut faire écho à tous ceux qui ont vécu cette situation.

Ma note : 3,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2DvXdLX

"Otage de ma mémoire" de Marilyse Trécourt

Genre : Suspense, Roman

Résumé :
En se réveillant ce matin-là dans un lit d'hôpital, tous ses souvenirs ont disparu. Sa voix également. Qui est-elle? Que lui est-il arrivé? Pourquoi personne ne s'inquiète de son absence? Quelles sont les réelles motivations de ceux qui prétendent l'aider? Et surtout, pourquoi l'éventualité de retrouver la mémoire l'effraie-t-elle autant?
On lui propose de lui donner un nom, Arielle. Et de retrouver le fil de sa vie grâce à l'hypnose. Au cours de ces séances, lui reviennent peu à peu des fragments de son identité et des joies et drames qu'elle a vécus. Mais quand les souvenirs et la réalité ne semblent plus concorder, Arielle comprend que le destin s'obstine à l'égarer...

Extrait :
"Elle posa sa main sur mon bras, avant de poursuivre :
- Même dans les heures les plus sombres, il y a toujours un chemin vers la lumière.
[...]
Je ne peux même pas me rappeler ma propre identité, ni ma propre histoire. Je ne peux rien faire. Je ne peux rien être. Je ne suis personne. Je n'existe pas. Cela fait une semaine que je suis ici et personne n'est venu me chercher ou s'inquiéter de mon état. Personne ne s'intéresse à moi. Je devais bien connaître des gens auparavant, avoir des amis, une famille ?"

Mon avis :
Dès les premières lignes, nous sommes dans le vif du sujet : une jeune femme se réveille dans un hôpital, blessée, sans aucun souvenir : qui est-elle ? Que fait-elle là ? Comment y est-elle arrivée ? Que lui a-t-on fait ? ... Beaucoup de questions sans réponses. Pour couronner le tout, elle n'a plus l'usage de la parole. D'après les docteurs, elle a subi un choc psychologique. Elle commence une thérapie avec un médecin, qui utilise l'hypnose pour tenter de faire émerger des souvenirs. Des mots, des odeurs lui reviennent, mais rien de concret. Quelques jours après, une femme se présente comme sa mère. Elle part donc avec elle. Cependant, sa mémoire ne s'améliore pas. Au contraire, elle s'emmêle les pinceaux... Réussira-t-elle à redécouvrir son identité ? Sa mémoire ? Sa vie ?

Ce livre est raconté à la première personne, par la jeune femme, nommée Arielle provisoirement. Le récit est au présent, mais à travers les séances d'hypnose, on découvre progressivement la vie d'Arielle depuis sa naissance jusqu'à aujourd'hui grâce à des flash-back. Le lecteur essaye d'assembler les pièces du puzzle, comme Arielle.

Le personnage principal est touchant et attachant, tout comme son infirmière Amélie. D'autres personnages seront moins sympathiques... L'histoire est prenante et passionnante : le suspense reste entier jusqu'à la fin.

C'est bien écrit, on devient vite addict au livre, pour connaître le dénouement au plus vite. 

Ma note : 4,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2QYxH4I

"Tout peut arriver (ou presque)" de Sonia Dagotor

Genre : Roman, Humoristique, Feel-Good, Chick-Lit

Résumé :
A l'issue d'un entretien d'embauche, Élisa erre dans la rue du Faubourg Poissonnière, connue pour ses nombreux magasins de robes de mariée. Face à la robe de ses rêves, elle décide de passer à l'action.
Alors qu'elle passe la soirée à imaginer le mariage idéal, son petit ami rentre à l'aube, couvert de traces de rouge à lèvres. Une dispute éclate et Élisa s'en va. C'est ainsi qu'elle s'embarque dans une aventure improvisée, dans laquelle tout peut arriver ou presque.

Extrait :
"Je mesure un mètre soixante-huit, je suis blonde à forte poitrine. Non, c'est faux, je suis presque blonde, aidée par le spray blondeur de Garnier et quant à ma poitrine, elle a grossi grâce à ma légère prise de poids. Donc, du poids, on n'en parle pas. Cela ne se fait pas. C'est impoli. Disons que depuis que nous sommes installés avec David, j'ai décrété que l'usage de la balance était inutile."

Mon avis :
Elisa est une jeune femme pétillante qui prend l'initiative de demander son petit ami, David, en mariage. Elle en assez d'attendre qu'il se décide à le faire. Mais le beau David tarde à rentrer chez eux, et pour cause : il fait une soirée avec ses amis. Quand elle le retrouve enfin, il est couvert de traces de rouge à lèvres et empeste l'alcool. Folle de rage, elle tente de le faire parler, mais à moitié endormi, il lui demande de partir. Ni une, ni deux, Elisa prend son sac, quelques affaires et s'en va. Dévastée, elle prend le premier train qu'elle trouve, et la voici partie pour l'aventure... De Paris à Lille, en passant par la Belgique, puis l'Italie, nous suivons intensément le voyage d'Elisa qui sera pleins de rebondissements.

Elisa est une jeune femme romantique, fleur bleue qui rêve d'épouser son petit-ami. Réagissant au quart de tour, elle part de manière impulsive quand David lui dit de s'en aller. Elle ne prévient personne, elle veut faire le point sur sa vie. Après tout, ce n'est pas à ce goujat de David qu'elle manquera !

Un peu à la façon d'une Bridget Jones, nous suivons donc Elisa dans ses nombreuses péripéties qui la mèneront bien plus loin qu'elle ne l'aurait cru. C'est un personnage très attachant et bourré d'humour.  L'histoire va l'amener à rencontrer de belles personnes. Elle en aidera certaines; puis elle réfléchira aussi à sa vie et à ce qu'elle veut faire de son avenir. Malgré la claque qu'elle a pris, elle reste toujours de bonne humeur. Elle sait positiver et ne se laisse pas démonter. C'est une femme qui a du caractère à qui on aimerait ressembler.

Le livre est agréable à lire et drôle. Il est raconté à la première personne et donne donc l'impression qu'Elisa se confie à nous, comme un journal intime. Aventure, romance, humour, tout est réuni pour passer un bon moment. J'ai bien aimé ce livre qu'on a du mal à lâcher une fois commencé.

Ma note : 3,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2OPsXwJ

"Sisters" de Michelle Adams

Genre : Thriller, Suspense

Résumé :
Deux sœurs. Deux vies séparées. Une seule et même famille, unie par un atroce secret. Irène n’avait que trois ans lorsqu’elle a été abandonnée par ses parents. Sa sœur, elle, est restée. Ils lui ont préféré cette sœur tyrannique, destructrice et méchante. Près de trente ans ont passé. Une nuit, Irène reçoit un coup de téléphone de cette sœur qu’elle n’a pas revue depuis si longtemps. Eleanor lui apprend que leur mère vient de mourir, et la presse de revenir dans la maison familiale, en Ecosse, pour l’enterrement. En acceptant de renouer avec sa famille, Irène ne se doute pas qu’elle va découvrir une vérité plus traumatisante que celle qu'elle recherche depuis toujours. Elle pensait que ses parents ne voulaient plus d’elle. Et si la vérité était plus horrible encore ?

Extrait :
"- Cassandra était une mère dévouée; prête à tous les sacrifices, pour le bien de son enfant.
[...] Mon père me regarde. Pour de bon, cette fois. [...] Mais je ne vais certainement pas m'en aller maintenant : il vient de dire que sa femme était une mère dévouée, tout en me regardant. Ca a forcément un sens. [...]Quel secret me cache-t-il encore ? Je n'ai jamais été aussi près de croire que ma mère m'aimait, qu'elle me voulait, et qu'elle a fait ce qu'elle a cru de son devoir de faire. Il est en train de me dire qu'ils n'avaient pas le choix. Que ça leur a fait mal à eux aussi."

Mon avis :
Ce livre parle de l'histoire d'Irène, une jeune femme mal dans sa peau, à cause de son enfance. Irène a été abandonnée à sa tante alors qu'elle n'avait que trois ans. La raison de cette décision est restée un sujet tabou. Sa famille ? Elle n'a plus de contact avec, en dehors de sa sœur Eleanor qui fait de courtes apparitions dans sa vie. Les deux sœurs se cherchent et se fuient. Irène sait que sa sœur est mauvaise, et qu'elle ne fera que la détruire; cependant, elle est toujours attirée par elle.
Cette fois, elles se retrouvent lors des funérailles de leur mère. C'est la première fois qu'Irène va dans sa maison, qu'elle voit son père. Elle pense pouvoir trouver enfin des réponses à ses questions. Mais personne ne veut dévoiler quoique ce soit... Irène est perdue et ne sait plus quoi faire. Trouvera-t-elle la vérité un jour ? A quel prix ? Que cache réellement son abandon, qui semble faire peur à tant de monde ?

C'est une histoire sombre qui nous tient en haleine du début à la fin. L'auteur installe dès le départ une atmosphère pesante, lourde : on nous explique la vie actuelle d'Irène; mais aussi quelques souvenirs de son passé durant quelques chapitres, notamment les relations entre elle et sa sœur. Le malaise est palpable. On ressent le mal-être d'Irène et la folie d'Eleanor. Le secret familial rend l'ambiance tendue et malsaine.

Le récit est bien écrit, il garde le suspense jusqu'à la toute fin. Le dénouement balaye les certitudes que l'on a pu se forger. Cependant, je trouve qu'il n'a pas été assez développé, j'aurais aimé encore quelques précisions. Cela reste un très bon livre !

Ma note : 4/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2DxKqJb

"Trevor Payre : Une vie de rêve" d'Anthony G.R. Caillet

Genre : Roman, Humoristique, Feel-Good

Résumé :
Trevor Payre est un richissime homme d'affaire qui, bien qu'à la tête de multiples entreprises telles que l'enseigne TextiPayre et la chaîne de fast-food McPayre, n'est pas un forçat du travail. Pour éviter ce dernier, Trevor est prêt à suivre sa pulpeuse secrétaire dans une ennuyante journée. Un acte anodin qui va changer sa vie.
Mais passés le premier baiser vite gagné et les premiers jours de romance, l'aventure amoureuse s'étiole pour une âme assoiffée de nouvelles choses. C'est ce qui guidera Trevor, avec l'envie d'indigence, dans un périple autour du monde.

Extrait :
"- Profitez du bon temps, personne ne viendra vous réprimander pour avoir aider le patron dans une de ses dures journées !
- Mais vous ne faites rien !
- Oui, mais personne ne le sait.
[...]
- On se sent seul, en haut de l'organigramme, alors on compense avec la compagnie d'un subalterne, c'est ça ?
- Un peu, peut-être. Mais aussi, c'est toujours plus agréable avec ma secrétaire qui arbore un magnifique 90C, avec une silhouette irréprochable, qu'avec un de mes vice-présidents, aux trois quarts chauve et bedonnant. D'autant qu'aujourd'hui, c'est votre anniversaire.
- Comment vous savez pour...
- J'ai l'œil. J'ai discrètement apprécié cette mesure dans la voiture, 90C, je ne me suis pas trompé ?
- Non. Mais je ne parlais pas de ça, soupira-t-elle. Je parlais de mon anniversaire."

Mon avis :
Ce livre parle d'un riche et bel homme d'affaire, très fainéant. Un patron qui pèse des millions, mais plutôt cool avec ses employés, ferme quand il y a de l'injustice, et avec un (gros) côté Picsou quand il s'agit de débourser un sous. Il aime déléguer au maximum pour ne rien avoir à faire. Celui-ci va passer une journée avec sa secrétaire, qui gère ses rendez-vous, son planning. Ils vont faire plus ample connaissance et tomber sous le charme l'un de l'autre. 

J'ai beaucoup aimé toute la première moitié du roman : la rencontre, les répliques, la séduction de Trevor (un poil macho sur les bords...); un peu moins la seconde moitié, c'est là où cela part dans le côté plus farfelu : l'exil, les sirènes. L'ensemble reste bien. Les personnages sont drôles et attachants. On passe un bon moment en leur compagnie. 

Le livre se lit rapidement. J'ai bien aimé la plume de l'auteur, c'est bien écrit. C'est un récit très humoristique et parfois farfelu, mais agréable à lire.

Ma note : 3/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2OOSNkv

"Juste une seconde" de Sylvie Grignon

Genre : Roman, Drame

Résumé :
Il suffit d’une seule seconde pour faire basculer une vie, pas une de plus, juste une seule. Un regard, un appel téléphonique, un mot de trop, un acte manqué, un mot d’amour non dit. Une seconde qui nous poussera d’un côté ou de l’autre. Un choix parmi des dizaines, une rencontre, la rencontre, unique, qui va déstabiliser nos idées, notre vie, balayant nos convictions. Une seconde qui n’est peut-être pas un simple hasard. Juste une seconde chance.

Extrait :
"Moi, j'en ferais un livre si je savais écrire, le titre est tout trouvé Faiseuse de Bonheur. Vous êtes une miraculée Nadia, vous avez la manière de faire le bien. Rien n'arrive par hasard. Vous allez vous en sortir. C'est écrit."

Mon avis :
Dans ce livre, on fait la rencontre de Nadia, une jeune femme au passé tourmenté : des peurs, des phobies empêchait son esprit d'être en paix et elle s'enfermait à cause de ces blocages psychologiques. Pour tenter de les vaincre, elle choisi d'exprimer ses émotions par écrit. C'est la seule chose qui l'aide et cela fonctionne. La vie ne fait parfois pas de cadeau... Un jour, une seconde et un drame... Nadia est à l'hôpital, immobilisée, enfermée, cette fois dans son corps. Elle est totalement résignée.
Au même moment, dans ce même hôpital, Marc est au chevet de sa fille. Elle a manqué d'attention une seconde, ce qui a bouleversé sa vie et celle de ses parents.
Marc et Nadia se croisent un jour, il lit ses petits mots. Nadia a en effet continué d'écrire. Cette philosophie aide Marc, ainsi que sa femme. Nadia, la faiseuse de bonheur refait surface et elle décide de reprendre sa vie en main.

C'est un livre émouvant qui parle d'un épisode de la vie de ces personnages. Ils vivent des moments difficiles. Nadia encore plus car elle sort juste d'un passé compliqué pour finalement connaître un présent tout aussi dramatique. Elle pourrait baisser les bras et se laisser aller. Mais elle décide de ne pas le faire. Elle veut se battre, pour elle, mais aussi pour ceux qui n'ont pas la chance d'avoir cette possibilité.

Ce livre donne une leçon de vie aux lecteurs : se recentrer sur ce qui est vraiment important dans nos vies, oublier le superflu. On a tendance à ne voit et à ne retenir que le mauvais, à s'apitoyer sur soi et se renfermer. Il faut s'ouvrir et regarder autour de soi, car il y a toujours pire que soi. Notre vie est ce qu'on en fait. Il faut profiter de l'instant présent, des bonheurs que la vie nous offre... car on ne sait jamais de quoi demain est fait.
«Carpe Diem».

Ma note : 3/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2DvYpPr

"L'ennui du mort-vivant" de Luc Doyelle

Genre : Polar, Humoristique, Policier

Résumé :
Tout le monde a, dans son entourage, un ou plusieurs tueurs en série (serial killers). C’est du dernier chic dans les salons mondains. Mais connaissez-vous les tués en série (serial killed) ? Ah, on fait moins le malin, hein ? Oui, je sais, vous allez me dire : ça n’existe pas. Personne ne peut mourir plusieurs fois. Vraiment ?
Laissez-moi vous raconter l’histoire d’un casse-couilles de classe mondiale, un alcoolo de premier ordre, surnommé le vrai con malté. Peut-il, à l’instar des chats, posséder neuf vies ? Ou s’épuisera-t-il avant ? Une seule façon de le savoir : se jeter sur « L’ennui du mort-vivant ». À vos risques et périls.

Extrait :
"Un moustique en plein mois de février ! Le seul de tout le pays à avoir survécu à l’hiver, ou alors né trop tôt, et il est justement chez moi !
Mais pourquoi tant de haine ?"

Mon avis :
Les chapitres sont racontés tour à tour par Lucius, un homme détective-écrivain, qui aide parfois son meilleur ami à embaumer des corps; et par un grand Vizir qui pourchasse une peau de mouton. Ils sont chacun sur un continent et leurs chemins vont finir par ce croiser suite à une enquête un peu folle.

Dès le début, j'ai eu du mal à plonger dans cette lecture. Les chapitres concernant le grand vizir, je les ai survolés, je ne comprenais pas tout. Les chapitres racontés par Lucius était plus terre-à-terre mais c'est sans compter les de jeux de mots. Il y en a un peu trop à mon goût. Même si j'ai rigolé à certains moments, j'avais une sensation de lourdeur.

Je n'ai pas vraiment compris l'histoire en elle-même, l'enquête : un ami de Lucius s'est fait volé une peau de mouton (la même que cherche le Vizir) par un homme; ce dernier meurt mais son corps disparaît, il est revu vivant, puis retrouvé mort à nouveau, etc. Lucius tente donc de percer ce mystère.

Les noms de tous les personnages sont loufoques (j'ai bien aimé le nom du chien : Moisi !).

Je ne m'attendais pas trop à cela en lisant le résumé. Je n'ai pas accroché, l'univers de cet auteur ne me correspond pas. C'est un récit (très) décalé, mais bien écrit.

Ma note : 1,5/5

Intéressé.e par ce livre ? vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2zvem4F

"Voyage au pays de l'envie" de Frédéric Marcou

Genre : Fantastique

Résumé :
Ce livre est un recueil de cinq nouvelles fantastiques teintées de science-fiction. Il se veut ancré dans la réalité tout en laissant une large place à l’imagination et à l’imaginaire.

Extrait :
"Son corps multicolore le déserte. Il pose un genou à terre, il revoit sa vie, ses bonheurs, son épouse ; dans ces images qui partent, il voit ses réussites, ses défaites, ses échecs. Il distingue tout ce qu’il a accompli, ce qu’il aurait préféré oublier."

Mon avis :
Ce livre se compose de cinq petites nouvelles :

1ère nouvelle - traite de la réincarnation, l'auteur de ce livre se serait réincarné dans un petit enfant.
2ème nouvelle - parle de quelqu'un qui est en enfer, un damné.
3ème nouvelle - relate un rêve de l'auteur qui se déroule dans une autre galaxie, un homme qui est un magicien pourchassé.
4ème nouvelle - raconte l'histoire d'une Russe qui vient vivre en France, elle fait une découverte scientifique.
5ème nouvelle - présente un texte inédit, où un homme perd la vie.

Le livre se lit rapidement. C'est plutôt bien écrit.

En revanche, je n'ai pas trop accroché, les nouvelles sont trop abstraites pour moi, clairement pas mon style de lecture.

Ma note : 1,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2zvMgWP

"Et j'ai choisi de vivre" de Marilyse Trécourt

Genre : Roman, Romance, Suspense

Résumé :
— Allô, pouvez-vous envoyer une ambulance ? C’est pour mon mari. Il… il est inconscient. » Alice et Maxime avaient un rêve : s’installer aux Etats-Unis pour ouvrir une boulangerie en plein cœur de Manhattan. La vie les a exaucés, même au-delà de leurs espoirs. Jusqu’au jour où le cauchemar commence. Maxime est retrouvé inanimé, souffrant d’un traumatisme crânien. Que lui est-il arrivé ? Pourquoi Alice est-elle suspectée, alors qu’elle l’aime depuis leur premier regard ? Que cherche-t-elle à cacher, au péril de sa propre vie ? Une histoire qui sonde les secrets qui sommeillent au fond de nous, ceux que l’on ne se pardonne pas, ceux qui reviennent nous hanter alors qu’on les croyait enfouis dans les cendres du passé.

Extrait :
"Moi aussi, je suis tellement triste de ce qui est arrivé. Mais on ne peut pas remonter le temps, réparer ses erreurs, même si on le souhaite de toutes ses forces. [...] Le destin nous poursuit, quoi qu'on fasse, quels que soient les arrangements que l'on ait conclu avec sa conscience."

Mon avis :
Dès les premières phrases, nous sommes dans le vif du sujet : Alice retrouve son mari, Maxime, inanimé dans leur boulangerie de New York. Ces français expatriés y vivent depuis plusieurs années. Maxime est dans le coma. Alice se retrouve vite accusée de tentative de meurtre. Un de leurs clients, Brad, est avocat. Il va représenter Alice durant l'affaire. Il est persuadé de son innocence, mais elle semble avoir des choses à cacher... Maxime se réveillera-t-il ? La vérité éclatera-t-elle ? Alice parlera-t-elle de son secret, au risque de tout perdre ?

Le livre est raconté à la première personne, tour à tour par plusieurs personnages : Alice, Brad, Maxime, ... Si Brad nous parait un peu faux, voire antipathique, Alice elle, est très attachante. On a vraiment envie de l'aider mais aussi de connaître son fameux secret. Nous tentons de mener l'enquête durant le récit, autant pour l'accident de Maxime, que pour le mystère d'Alice.

Prenant, le roman est très bien écrit. Le rythme est dynamique, il n'y a pas de temps mort. Le mystère autour du passé d'Alice se maintient quasiment jusqu'au bout du livre, la vérité autour du coma de Maxime également. Cela amplifie l'envie de savoir, et donc de lire : dur de lâcher le livre ! Le dénouement est bien amené, plaisant et la fin surprend ! J'ai beaucoup aimé !

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2ORSxS2

"L'autre moi" de Sam Carda

Genre : Thriller, Suspense

Résumé :
Nous avons tous en nous une part d’ombre. On tente souvent de la dissimuler, mais quand elle fait surface, elle peut être dévastatrice.
Je m’appelle Sam Carda et je suis un écrivain célèbre. Mon dernier roman m’a propulsé en haut du podium. Ma tête est placardée sur les murs de toutes les librairies. Mon œuvre a même été adaptée à la télévision. Tout va bien. Mais rien ne va en moi. Je n’ai plus d’inspiration. Et ce n’est pas le pire. Je crois que je perds pied.
Je dois vous dire un secret… Le personnage principal de mon roman est vivant. Oui, je l’ai croisé en chair et en os. Il m’a parlé ! Il m’a menacé ! Il veut me faire payer toutes les souffrances que je lui ai infligées. Vous allez me prendre pour un fou et me dire que je n’arrive plus à distinguer la réalité de la fiction. Et vous aurez peut-être raison. Pourtant, tout au fond de moi, je sens que je ne suis pas dément. Et s’il s’agissait d’un complot ? Je vais tout faire pour le prouver…

Extrait :
"Je suis écrivain. J'invente des histoires et des personnages. Mais avant tout, je dois bien l'avouer, je suis un homme. Un homme avec ses peurs et ses angoisses. Un homme complètement perdu. Si je suis ici, c'est pour vous raconter mon histoire. Celle d'un homme qui s'est laissé piéger par la réalité. Ne me jugez pas, je vous en supplie ! Nous avons tous nos failles, n'est-ce pas ? Nous avons tous nos secrets. Je suis toujours le même. Je vous assure. Je n'ai pas changé. Je suis toujours Sam Carda. Ou peut-être pas."

Mon avis :
Ce livre a comme personnage principal Sam Carda, l'auteur, lui-même. Nous sommes après la sortie de son premier roman (Secrets Mortels) et il fait la promo pour la suite, qui devrait bientôt sortir. Mais Sam se sent bizarre, des événements étranges ne tardent pas à se produire : il voit les personnages de son roman en chair et en os. Ils veulent se venger, lui faire du mal. Délire ou réalité ? Sam ne sait plus quoi ni qui croire. La fatigue de la promotion lui joue peut-être des tours, d'autant qu'il a du mal à assurer ces derniers temps pour l'écriture de la suite de sa saga... Il en parle à des proches, mais on le prend pour un fou. Sam se retrouve complètement perdu. Ce n'est pourtant qu'un début... En effet, d'autres événements, tous aussi curieux les uns que les autres, vont s'enchainer à un rythme effréné...

On perd la boule avec Sam, le héros du livre, qui ne sait plus vraiment où il en est. Le fait que ce soit raconté à la première personne nous rapproche davantage de Sam. On va de certitudes en incertitudes...  On se met à douter de tout et tout le monde. Quand on croit tenir une explication, quelques pages suffisent à nous contredire. On se retrouve tout aussi perdu et troublé que le personnage.
L'auteur, Sam Carda, nous manipule du début à la fin. Il faut bien l'admettre : on se retrouve pris dans une spirale qui semble interminable. J'ai été totalement happée dans ce thriller aux rebondissements incalculables, surprenants et inattendus.

Il est impossible de lâcher ce livre tant il est captivant. Bien écrit, il se lit facilement. Attention cependant, cela surchauffe légèrement dans la tête, à force de réflexion, haha ! Le récit est très dynamique, on est entrainé dedans avec une naïveté déconcertante jusqu'à la toute dernière page.
C'est un coup de cœur !

NB : Je n'ai pas (encore) lu Secrets Mortels, mais ça n'empêche pas de comprendre quoique ce soit dans ce roman. 

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2DtK2eI

"Le voyage de Kirikoustra, livre premier" de Kirikoustra

Genre : Autre

Résumé :
Cet ouvrage est déconseillé aux personnes adeptes de normes et autres conventions. Dépourvu de toute logique, il vous laissera soit dans l'indifférence la plus totale, soit dans un état quelque peu perplexe. Se voulant ni subversif, ni constructif et en aucune manière utile, il semble n'être qu'un simple étalage abracadabrantesque des méandres de la pensée de celui qui est parmi nous. Vous vous perdrez donc à vouloir en comprendre le sens, si tant est qu'il y en ait un ! Balançant à tout va ce qu'il nomme la "Libre Ecriture" et non pas l'écriture libre, l'auteur se noie dans un ouvrage dont il ne maîtrise ni le fond, ni la forme. Passez donc votre chemin car il y a bien mieux à lire. Quant à vous qui en parcourrez les pages, il vous est rappelé ceci : un autre disait qu'écrire c'était parler sans vouloir être interrompu... Mais aujourd'hui je vous prie, à vous qui vous êtes désarmés de tous vos bagages, de bien vouloir m'interrompre !

Extrait :
"Franchement, la bêtise humaine semble être sans fin ! Nous savons bien faire preuve d'ingéniosité sans bornes quand il faut faire étalage de notre égoïsme."

Mon avis :
C'est un auteur auto-édité qui a écrit un livre un peu hors norme : pas de genre précis, même si cela me paraît plutôt philosophique; pas de résumé, car il souhaite que les personnes se fassent leur avis après la lecture. Comme c'est un livre hors norme, il m'est donc difficile de me faire un avis bien tranché. 

Kirikoustra raconte sa pensée à travers ce petit livre. Il y parle du genre humain : des hommes qui sont devenus individualistes, passifs; et de notre société moderne (dérives, mode de vie, consommation,...). Le récit me semble moraliste. Il nous incite à la réflexion, à nous remettre en question, nous et notre comportement.

Cependant, je dois avouer que je n'ai pas tout saisi à certains moments beaucoup plus philosophiques, c'est particulier, et cela ne me plait pas forcément.

Je trouve que la plume de l'auteur est belle, c'est vraiment bien écrit. Parfois cela me fait penser à de la poésie, sans structure poétique pourtant. 

Ma note : 2/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2QZnKnu

"Les filles de Roanoke" d'Amy Engel

Genre : Thriller, Suspense, Drame

Résumé :
Dans cette petite ville du Kansas, tout le monde envie les filles Roanoke. Elles sont belles, jeunes et riches. Elles vivent avec leurs grands-parents dans le domaine familial, au milieu des champs de blé. Leur vie semble douce. Mais il y a quelque chose de pourri au royaume des Roanoke. Camilla, Penelope, Eleanor, toutes les filles de la lignée ont connu des fins tragiques. Quand sa cousine Allegra disparaît à son tour, Lane se lance à sa recherche, sans se douter qu'elle va déterrer les plus noirs des secrets de famille.

Extrait :
"Je rêve des filles de Roanoke, perdues ou brisées. Regards fixes et corps fracassés. Sophia, Penelope, Eleanor, Camilla, Emmeline, Allegra. Elles m'appellent, me supplient de les aider. Je les cherche tant et plus, sans jamais en trouver une."

Mon avis :
Lane avait 16 ans lorsqu'elle est allée vivre chez ses grands-parents, suite au décès de sa mère. Une dizaine d'années plus tard, on la retrouve à l'autre bout des Etats-Unis. Elle est partie de la maison Roanoke très rapidement après son arrivée. Elle n'y est jamais retournée depuis. Son grand-père l'appelle un soir : sa cousine Allegra, qui vivait là-bas depuis toujours, a disparu. Lane décide de retourner dans cette maison pour retrouver sa cousine. Lane le sait, la vie à Roanoke n'est pas ce qu'elle parait. La vérité est tout autre. Arrivera-t-elle à faire face à ce qu'elle a vécu à 16 ans ? Retrouvera-t-elle Allegra ? Quels sont tous les secrets et les mystères qui entourent cette famille ? Comment va finir la lignée Roanoke ?

J'ai eu du mal à me plonger dans le livre au début : se repérer dans les filles Roanoke, difficile de se rappeler qui était qui et quels liens elles avaient avec entres elles (certaines sont les sœurs du grand-père, d'autres ses filles, ...). Mais une fois le premier quart du livre passé, je ne l'ai plus lâché. Il est raconté à la fois au présent et au passé (Lane qui se souvient de l'été de ses 16 ans). Il y a également quelques chapitres flash-back racontés par les filles Roanoke disparues, ce qui nous permet de mieux comprendre les raisons de leurs disparitions.

Ce livre s'avère être assez glauque, mais prenant. Il m'a fait penser à un épisode de la série Profilage (saison 5, épisode 1 : Un pour tous) : ce n'est pas exactement la même histoire, mais on est dans la même ambiance tordue et sombre.
Lane est un personnage torturée qui a du mal à vivre sa vie et on comprend bien pourquoi. A côté du suspense de la disparition d'Allegra, on est toujours dans une atmosphère lourde, triste, morose. L'emprise qu'exerce le grand-père sur les filles Roanoke est subtile, mais destructrice.

Le roman est facile à lire et relativement captivant. L'auteure a su nous emporter dans son univers.

Ma note : 3/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2N0XOVu