"Une bonne intention" de Solène Bakowski

Genre : Thriller, Suspense

Résumé :
Mati a neuf ans. Elle a perdu sa maman. Son père s'enlise dans le deuil et sa grand-mère s'efforce, à sa manière, de recoller les morceaux. Un soir, la petite ne rentre pas de l'école.
On imagine le pire, évidemment. Comment croire que tout, pourtant, partait d'une bonne intention ?

Extrait :
"Tous passeront à côté du sacrifice de l'un, de la confiance aveugle de l'autre, tourneront le dos à cet amour dingue, car c'est de ça qu'il s'agit, cet amour inconditionnel d'un jeune homme pour une fillette qui écrivait des lettres, cet amour d'une petite fille pour le jeune homme qui savait lui inventer des histoires."

Mon avis :
Ce livre débute par l'enterrement de la mère de Mati, puis quelques chapitres résument la vie après cette perte : le deuil difficile à faire. Le père devient dépressif, la grand-mère est omniprésente pour soutenir la famille. Mati tente de se construire dans cette vie devenue triste, et trouve du réconfort en écrivant à sa mère, qui lui manque cruellement.
En parallèle, nous découvrons Rémi, un jeune homme, qui se mêle petit à petit à la vie de Mati, d'une manière imprévue. Rémi n'est pas comme tout le monde, il est attendrissant et plein de bonne volonté. Il s'attache à Mati, il est prêt à tout pour elle.
Un jour, la petite fille ne rentre pas de l'école. La police est prévenue. Le père est retrouvé à l'hôpital après avoir eu un accident de voiture. Plongé dans le coma, il ne peut pas répondre aux questions que tous se posent : a-t-il un lien avec la disparition de Mati ? Et si c'était Rémi le responsable ?

Durant les deux tiers du livre, l'auteure installe le décor, les personnages : on découvre d'abord la vie de Mati, sa famille, son quotidien jusqu'à sa disparition. On est très touché par cette petite fille triste. Elle semble tellement seule pour affronter la perte de sa mère. L'ambiance chez eux est glauque, on aimerait beaucoup l'aider, surtout face à son père qui perd pied. Ensuite, on découvre le curieux personnage de Rémi, qui a un lien indirect avec la famille, plus particulièrement avec Mati. Il est lui aussi attachant.

Une fois que Mati a disparu, on est encore plus happé par le récit : où est-elle ? Qui s'en est pris à elle ? Est-elle en vie ? Va-t-on la retrouver ? On découvre des secrets, on rassemble les pièces du puzzle. On se questionne.

L'auteur nous offre un thriller au rythme entrainant dans une atmosphère lourde et pesante. La plume est fluide, le livre est bien écrit. Intrigué, on ne le lâchera pas jusqu'à la dernière page. Le dénouement de cette histoire est bien amené : émouvant et surprenant. J'ai adoré !

Ma note : 🌑🌑🌑🌑🌑

"Bande annonce" :



2 commentaires: