"Autopsie d'un coeur amoureux" de Karine Haulin

Genre : Roman, Drame

Résumé :
Il m’a quittée ce matin.

Je me rappelle le bruit grinçant de la porte qui se referme sur son corps frêle.
Corps soudain vêtu de transparence.
La mine basse et les gestes hésitants.
Et la voix mal assurée, tremblotante. Quelques mots simples mais violents, foudroyants.
Tombé amoureux- Une autre- Désolé- Partir.

Ces mots, ils pouvaient exister pour les autres. Mais ni lui ni moi n’aurions dû pouvoir les prononcer.
Ces mots, il n’aurait pas dû les connaître.
Je le regarde et c’est un étranger que je vois. Un enfant gauche, maladroit, ne parvenant pas à soutenir mon regard. Un corps mou qui ne cherche qu’à fuir.
Il est déjà dans une autre vie, loin de la mienne.

Il n’est que faiblesse à ce moment précis.
Une ombre qui s’efface dans l’obscurité d’un couloir.
Huit années de ma vie qui s’envolent aussi vite qu’une feuille dans le vent de l’automne.


C'est ainsi que Marie décrit le départ de Pierre, départ qui signe pour cette femme de presque quarante ans le début d'une descente aux enfers. Entre détresse, solitude, souvenirs obsédants et questionnements, elle va tenter de se relever, jour après jour, tant bien que mal. Mais certains événements vont rendre cette tâche difficile. Bienvenue au plus près d’un cœur brisé, un cœur amoureux.


Extrait :
"Pour l'heure, les symptômes sont physiques. Epuisement, vertiges, migraine et tremblements. Semblables à une énorme gueule de bois, sauf que celle-ci risque de durer plus longtemps."

Mon avis :
Marie est une femme blessée qui vient d'être quittée par Pierre. Ils ont vécu huit ans ensemble et cette rupture, inattendue, est un choc pour elle. Marie nous parle des semaines qui suivent cette désunion, sa descente aux enfers, sa déprime voire dépression. Va-t-elle s'en sortir ? Reprendra-t-elle le goût de vivre ?

Ce livre est raconté à la première personne, par Marie. Elle couche sur le papier ses pensées, ses réflexions, ses questions; mais aussi des souvenirs de sa vie avec Pierre. Marie tente de se reconstruire malgré la douleur qu'elle ressent. Elle est dévastée et se sent perdue.
Dans cette ambiance mélancolique, elle essaye d'avancer dans les étapes de son deuil. On se sent un peu en vase clos avec Marie, c'est parfois oppressant car on vit intensément cela avec elle. On a l'impression d'être à ses côtés dans cette douloureuse épreuve.

Ce livre est un peu comme un journal intime dont le style est assez poétique, la plume est très belle.  C'est un récit très réaliste qui peut faire écho à tous ceux qui ont vécu cette situation.

Ma note : 🌑🌑🌑🌓🌕



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire