"Juste une seconde" de Sylvie Grignon

Genre : Roman, Drame

Résumé :
Il suffit d’une seule seconde pour faire basculer une vie, pas une de plus, juste une seule. Un regard, un appel téléphonique, un mot de trop, un acte manqué, un mot d’amour non dit. Une seconde qui nous poussera d’un côté ou de l’autre. Un choix parmi des dizaines, une rencontre, la rencontre, unique, qui va déstabiliser nos idées, notre vie, balayant nos convictions. Une seconde qui n’est peut-être pas un simple hasard. Juste une seconde chance.

Extrait :
"Moi, j'en ferais un livre si je savais écrire, le titre est tout trouvé Faiseuse de Bonheur. Vous êtes une miraculée Nadia, vous avez la manière de faire le bien. Rien n'arrive par hasard. Vous allez vous en sortir. C'est écrit."

Mon avis :
Dans ce livre, on fait la rencontre de Nadia, une jeune femme au passé tourmenté : des peurs, des phobies empêchait son esprit d'être en paix et elle s'enfermait à cause de ces blocages psychologiques. Pour tenter de les vaincre, elle choisi d'exprimer ses émotions par écrit. C'est la seule chose qui l'aide et cela fonctionne. La vie ne fait parfois pas de cadeau... Un jour, une seconde et un drame... Nadia est à l'hôpital, immobilisée, enfermée, cette fois dans son corps. Elle est totalement résignée.
Au même moment, dans ce même hôpital, Marc est au chevet de sa fille. Elle a manqué d'attention une seconde, ce qui a bouleversé sa vie et celle de ses parents.
Marc et Nadia se croisent un jour, il lit ses petits mots. Nadia a en effet continué d'écrire. Cette philosophie aide Marc, ainsi que sa femme. Nadia, la faiseuse de bonheur refait surface et elle décide de reprendre sa vie en main.

C'est un livre émouvant qui parle d'un épisode de la vie de ces personnages. Ils vivent des moments difficiles. Nadia encore plus car elle sort juste d'un passé compliqué pour finalement connaître un présent tout aussi dramatique. Elle pourrait baisser les bras et se laisser aller. Mais elle décide de ne pas le faire. Elle veut se battre, pour elle, mais aussi pour ceux qui n'ont pas la chance d'avoir cette possibilité.

Ce livre donne une leçon de vie aux lecteurs : se recentrer sur ce qui est vraiment important dans nos vies, oublier le superflu. On a tendance à ne voit et à ne retenir que le mauvais, à s'apitoyer sur soi et se renfermer. Il faut s'ouvrir et regarder autour de soi, car il y a toujours pire que soi. Notre vie est ce qu'on en fait. Il faut profiter de l'instant présent, des bonheurs que la vie nous offre... car on ne sait jamais de quoi demain est fait.
«Carpe Diem».

Ma note : 3/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2DvYpPr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire