"Te revoir à Penn Avel" de Marjorie Levasseur

Genre : Roman, Romance

Résumé :
Quatre années se sont écoulées depuis que Pauline, trente ans, est venue se terrer au Croisic dans la maison de sa grand-mère. Lors de son escapade annuelle à Nantes, elle fait la connaissance de Louis, un sans-abri septuagénaire qui la sauve in extremis d’un mauvais pas. Se sentant redevable, Pauline l’accueille dans cette grande maison. Louis est un homme mystérieux et méfiant, mais il accepte cette main tendue et se livre peu à peu à la jeune femme jusqu’à lui confier sa plus grande peine. Pauline ne se doute pas un seul instant à quel point cet élan de générosité va changer sa vie…

Extrait :
"Louis Candert fronça les sourcils.
- Mon dossier médical, mais... je ne suis plus couvert depuis longtemps.
- Ne vous inquiétez pas pour ça, vos soins sont réglés.
- Quoi ??? Mais il est hors de question que vous me fassiez la charité, vous m'entendez ?! Combien je vous dois ?
Ce que la fierté d'un homme pouvait être mal placée parfois !
- Monsieur Candert, au cas où vous l'auriez oublié, les types qui vous sont tombés dessus m'avaient pris pour cible au départ. Vous êtes intervenu pour m'aider, payer vos soins était la moindre des choses. Un prêté pour un rendu, si vous préférez...
- Nous sommes donc quittes, alors."

Mon avis :
Pauline vit depuis quelques années au Croisic. Un soir à Nantes, elle est sur le point de se faire agresser lorsqu'un sans abri s'interpose. Si Pauline s'en sort bien, ce n'est pas le cas de Louis qui est amoché. Elle l'hébergera le temps de sa convalescence, une façon de le remercier. Pauline étant une jeune femme curieuse, elle ne tarde pas à se poser des questions sur cet homme de 70 ans : que fait-il dans la rue ? A-t-il une famille ?  Au fil des jours, un lien se créé entre eux, et Louis fini par lui raconter des bribes de son passé. Le mystère est en partie levé : elle sait qu'il a un fils, Tiburce. Pauline ne s'arrête pas là et veut bien faire en les réunissant à nouveau... Mais la tâche ne sera pas aussi aisée qu'elle le pense...

Cette histoire est racontée en trois parties : tout d'abord par Pauline, puis par Tiburce et enfin par les deux.
Pauline est une femme indépendante qui travaille pour un site de rencontres. Alors, mettre en lien les gens, c'est une seconde nature. Elle ne résiste pas à la détresse communiquée par son nouvel ami, Louis. Celui-ci semble morose et profondément blessé par son passé. Tout n'est pas clair, mais on devine qu'il n'est pas quelqu'un de mauvais. Pourtant, des années auparavant, il a coupé les ponts avec sa famille, sans explication.
Lorsque nous rencontrons Tiburce, c'est un homme seul, tourmenté et plein de rancœur face à l'abandon de son père. Au départ, il refuse de renouer des liens avec lui, mais sa curiosité est tout de même piquée lorsqu'il apprend que son père est devenu un SDF. Et pour aller de l'avant, il a besoin de réponses à ses questions.
Ces trois personnages sont très touchants, car chacun d'eux renferme des blessures dont ils ne parlent pas (ou peu). Ils sont finalement très proches, sans le savoir, de par leurs histoires familiales compliquées.

Même si l'auteure nous dévoile  au fil des pages des éléments sur Louis, Pauline et Tiburce, elle garde tout de même une part de mystère autour de ces personnages, ce qui rend la lecture encore plus captivante. Cela donne également lieu a des surprises et des rebondissements auxquels on ne s'attendait pas.

L'histoire est belle, agréable à lire et prenante. Ce livre parle d'entraide, d'amitié et d'amour. Les lieux sont réels et décrits de manière précise, ce qui nous permet de visualiser l'environnement facilement (j'ai aussi regardé des images sur Google...).
C'est avec joie que j'ai découvert un deuxième livre de cette auteure. Sa plume est fluide et plaisante.

Ma note : 🌑🌑🌑🌑🌕

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire