"Amalia" de Daryl Delight

Genre : Thriller

Résumé :
Amalia se rend au manoir des rêves pour y retrouver Daniel, son mari. Un lieu qu'ils connaissent puisqu'ils y ont passé leur nuit de noces dix ans auparavant. Bien avant que les disputes ne deviennent la routine dans leur couple et qu'ils décident de faire une pause. Il s'y retrouvent pour tenter une réconciliation. Et même si l'orage et la pluie décident de lui pourrir le week-end, Amalia compte bien régler ses comptes avant de laisser Daniel poser à nouveau les mains sur elle. Malheureusement, le naturel de son mari manipulateur revient au galop et une dispute éclate. Dans la tourmente, Amalia l'assassine accidentellement. Prise de panique, elle va tout faire pour élaborer un stratagème et se débarrasser des preuves. Mais une fois revenue dans la chambre, alors que tout semble se dérouler parfaitement, Amalia découvre que le cadavre a disparu... 
Rêve ? Folie ? Manipulation ? Le cauchemar ne fait que commencer.

Extrait :
"Daniel et elle avaient débattu, un soir de mauvais temps postés devant la télé, de la manière dont faire disparaître un mort. Daniel  avait parlé de s'en débarrasser dans un de ses chantiers de l'époque. Amalia avait opté pour l'acide. Le dire est une chose, mais passer à l'acte en est une autre, tout se complique. Quel acide choisir ? Où le trouver ? Et puis faire ça où exactement ?"

Mon avis :
Amalia et Daniel sont mariés depuis dix ans. Leur vie de couple s'est délitée il y a quelques années, à cause de Daniel, un homme infidèle, violent et manipulateur. Suite à une énième dispute, ils ont décidé de se retrouver dans le Manoir des rêves, là où ils avaient passé leur nuit de noce. Ils voient là une dernière chance de recoller les morceaux. Malheureusement, une nouvelle altercation éclate et se solde par un tragique accident : Amalia tue son mari. Affolée, elle ne voit qu'une issue : camoufler son crime. Une chance pour elle, en dehors des discrets propriétaires, M. et  Mme Nilsen, il n'y a personne au manoir. Elle fait donc un saut dans la voiture de son mari pour y dissimuler ses affaires. En remontant, le corps de Daniel a disparu... Amalia croit devenir folle ! Est-ce l'abus du vin et des anxiolytiques qui lui ont fait imaginer tout cela ? Ou Daniel s'est-il finalement relevé et parti ? Amalia sombre dans le brouillard, sans se douter que le pire n'est peut-être pas encore arrivé...

Ce roman débute avec Amalia, qui fait route vers le manoir. Elle nous fait connaître son passé et les raisons pour lesquelles son mariage est un fiasco. Pourtant, elle envisage de lui donner une dernière chance. Amalia est poignante, c'est une femme blessée mais qui ne parvient pas à se défaire de son mari, elle est comme sous son emprise. Pour l'aider à surmonter son quotidien, elle a même recours à des anxiolytiques. Elle espère donc que tout cela va se finir, que ce soit par une vie de couple à nouveau heureuse, ou par un divorce.
Alors qu'elle perd les pédales et devient une meurtrière, le lecteur est pourtant toujours de son côté, même si ses décisions paraissent irraisonnées. Attachante, Amalia aura notre soutien jusqu'au bout, face à des événements tous plus fous les uns que les autres. On traverse avec elle ses doutes, ses angoisses, ses peurs; on essaye de résoudre le mystère en élaborant des hypothèses plus ou moins farfelues.

Le récit est très prenant, il peut se lire d'une traite tant on est happé par l'histoire. Il y a du rythme, du suspense et de l'action. Grâce à tous ces ingrédients, l'auteur nous offre un thriller glaçant, où les rebondissements ne manquent pas. L'adrénaline coule à flot jusqu'au dénouement remarquablement tordu et épatant.

La lecture est agréable compte tenu de la plume soignée et percutante. Ce livre est un coup de cœur !

Ma note : 🌑🌑🌑🌑🌑

4 commentaires:

  1. Un roman qui me fait très envie pour le coup ! Mais bon, j'ai déjà le précédent dans ma PAL il faudrait que je le sorte d'ailleurs !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai préféré celui là à "la légende de Spellman" (qui était très bon!)...
    Il est vraiment top !
    @Leslecturesdangelique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prends note haha ; merci pour ton avis !

      Supprimer
    2. De rien hihi
      @Leslecturesdangelique

      Supprimer