"Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens" de Becky Albertalli

Genre : Roman, Romance, Young Adult

Résumé :
Moi, c'est Simon. Simon Spier. Je vis dans une petit ville en banlieue d'Atlanta (traduisez : un trou paumé). J'ai deux sœurs, un chien, Bieber (oui, oui, comme Justin), et les trois meilleurs amis du monde. Je suis fan d'Harry Potter, j'ai une passion profonde pour les Oréos, je fais du théâtre. Et je suis raide dingue de Blue.
Blue, c'est un garçon que j'ai rencontré sur le Tumblr du lycée. On se dit tout, sauf notre nom. Je le croise peut-être tous les jours dans le couloir, mais je ne sais pas qui c'est. En fait, ça me plait bien : je ne suis pas du tout pressé d'annoncer à tout le monde que je suis gay. Personne n'est au courant, à part lui, Blue... et aussi cette fouine de Martin Addison, qui a lu mes e-mails et menace de tout révéler.

Extrait :
"Nous sommes dans les coulisses, assis sur des chaises pliantes en métal, quand Martin Addison m'annonce :
- J'ai lu tes mails.
- Quoi ?
Je lève la tête.
- Tout à l'heure. A la bibliothèque. Sans le faire exprès, bien sûr.
- Tu as lu mes mails ?
- Disons que j'ai utilisé l'ordi juste après toi, et quand je suis allé sur Gmail, ton compte s'est ouvert. Tu aurais dû te déconnecter.
Je le dévisage, médusé.
- Pourquoi ce pseudo ? demande-t-il en martelant le pied de sa chaise.
Merde, excellente question. A quoi bon utiliser un pseudonyme si le premier clown venu perce à jour mon identité secrète ?"

Mon avis :
Simon est un adolescent de 16 ans plutôt populaire. Il a deux amis d'enfance : Nick et Leah, et une amie arrivée dans leur lycée récemment, Abby. La vie de lycéen se passe plutôt bien, Simon a de bons résultats et pratique le théâtre. Chez lui aussi, tout va bien, il est proche de ses parents et de ses deux sœurs. Pourtant, Simon a un secret : il est homosexuel mais ne l'a avoué à personne. Non pas qu'il ait peur de la réaction de ses proches, mais il n'a pas encore trouvé le bon moment pour l'annoncer. La seule personne à être au courant, c'est Blue, un jeune homme mystérieux de son lycée. Ni l'un, ni l'autre ne connait l'identité de l'autre. Leur secret commun, l'homosexualité, les a rapproché : ils en parlent ensemble et deviennent amis, voir plus. En effet, Simon tombe même amoureux de son bel inconnu. Il aimerait donc pouvoir le rencontrer un jour... Ce qui risque de tout compliquer, c'est que Martin, un de ses camardes, a découvert ce secret, et qu'il menace de tout révéler. Quelles décisions Simon prendra-t-il ? Découvira-t-il qui est Blue ? Martin mettra-t-il ses menaces à exécution ?

Dans ce roman, nous découvrons Simon, un jeune garçon attachant qui attend le bon moment pour faire son coming-out et qui entretient une relation virtuelle avec Blue, qui semble être très gentil. On le suit dans son quotidien. Le fait que ce soit raconté du point de vue de Simon nous rapproche de lui. Cela nous permet d'être au plus près de ses sentiments.
Les amis de Simon sont tous sympathiques, l'ambiance est conviviale entre eux. Il n'y a pas de gros conflits, juste des malentendus et parfois des jalousies. Même Martin, qui utilise un procédé douteux, n'a pas un mauvais fond. La famille du héros est comme une famille lambda : des parents ouverts et à l'écoute qui vivent comme n'importe qui. Cela donne du réalisme aux personnages. 
Les échanges entre Simon et Blue apportent un suspense qui nous tient en haleine, car comme Simon, on a envie de connaitre l'identité de son prince charmant. On est convaincu, en lisant leurs mails, qu'ils sont fait l'un pour l'autre.

Ce livre aborde le thème de l'homosexualité et le questionnement qu'un jeune homme peut avoir quant à son coming out : les doutes, les conséquences,... C'est intéressant, mais je trouve que tout est très simple dans l'histoire. En effet, il n'y a aucun conflit, aucun rejet ni des parents de Simon, ni des parents de Blue suite à leurs annonces; au lycée non plus, il n'y a pas d'effluves particulières. Bien évidemment, l'homosexualité est intégrée dans les mœurs depuis plusieurs années. Malgré cela, on voit encore régulièrement des soucis, notamment lors de la marche des fiertés ou avec mariage pour tous. De plus, on lit souvent des messages insultants et haineux sur les réseaux sociaux. Enfin, dans le cercle familial, il arrive que certains parents rejettent leur enfant à cause de son orientation sexuelle, parfois de façon très violente.

Rien n'est tout blanc ou tout noir dans la vie et j'ai eu l'impression qu'ici, c'était très blanc. Je pensais que le comportement de Martin allait aller loin, je m'attendais à le détester, mais ça n'a pas été le cas. J'imaginais qu'un des parents auraient pu avoir avoir besoin de temps pour accepter, ou encore que les camarades au lycée se seraient montrés plus virulents. J'ai eu la sensation que la situation ne reflétait pas vraiment la réalité de ce qu'il se passe réellement dans notre société (même si l'histoire ne se déroule pas en France).

Ce n'est pas désagréable de lire une histoire où tout va bien, mais cela m'a paru un peu plat. Cependant, j'ai quand même beaucoup apprécié la relation de Simon et Blue. Cela reste une lecture plaisante. Le récit est tendre et amusant. La plume de l'auteure est fluide et agréable à lire.

Affiche du film et couverture des nouvelles éditions du livre (dont le mien) :
Ma note : 3/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2DqTq2o

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire