"Les couloirs démoniaques" de Jean-Marc Dhainaut

Genre : Roman, Thriller, Fantastique

Résumé :
Le Foyer des Galibots, une maison de retraite paisible située dans le Nord de la France, ferma ses portes en 1992 après une effroyable série de morts mystérieuses. Des suicides, selon l'enquête. Détails troublants : certains pensionnaires avaient témoigné de présences effrayantes, et une aide-soignante avait affirmé avoir été attaquée par une force invisible. Alan Lambin, enquêteur en paranormal, sent que cet endroit, construit sur les ruines d'un hôpital exploré quinze ans plus tôt, a besoin de lui. A-t-il oublié la menace qui y rôde ?

Extrait :
"Mina, silencieuse, écoutait ces deux amis de longue date discuter. Elle regardait Paul s'acharner à convaincre un sourd dont elle ignorait aussi les cause d'une telle obstination. Alan avait enquêté de nombreuses années sur les phénomènes de hantises, depuis l'aube de ses vingt ans. Les fantômes, c'était toute sa vie. Sa grand-mère maternelle l'avait initié presque malgré lui, à travers toutes les légendes bretonnes dont elle l'avait nourri, les soirs d'hiver, devant l'âtre de sa cheminée. Mais la dernière enquête qu'il avait effectuée en 1987, dans cet endroit qu'il redoutait désormais, avait sonné le glas de sa carrière. Quelque chose l'avait fait renoncer et comprendre le risque d'un réel danger s'il poursuivait sa quête scientifique. Il avait compris que depuis toutes ces années on l'observait et on le suivait discrètement dans l'ombre. Et cette fois-là, à cet endroit dont son ami ne cesse de lui parler, quelque chose l'avait mis en garde. Il n'avait jamais voulu en discuter. Il avait jeté l'éponge, soulevant la consternation la plus totale de Paul et de Mina."

Mon avis :
2002. Des années après sa dernière enquête, Alan Lambin est sollicité par son ami Paul, pour aller explorer une maison de retraite à l'abandon depuis 1992. Elle a la particularité d'avoir été construite sur l'ancien hôpital qu'Alan a visité en 1987, visite qui l'avait marqué à jamais et fait renoncer aux enquêtes paranormales. Malgré tout, il fini par céder et va affronter ces lieux chargés de douleur, mais pas que... Paul, Alan et Mina ne sont pas au bout de leurs surprises et des émotions fortes les attendent... Peut-être même la mort... 

Nous faisons un bond dans le temps depuis la dernière affaire d'Alan Lambin (voir Les galeries hurlantes) et nous le retrouvons, toujours accompagné de Mina, quinze ans plus tard. Très ébranlé et choqué par sa rencontre avec ce qu'il pense être un ankou, Alan avait senti que cette entité pourrait s'en prendre à ses proches ou à lui. C'est pourquoi, il a tout arrêté pour profiter de Mina et d'un quotidien plus apaisé, moins dangereux. Pourtant, quand Paul vient le trouver pour tenter de comprendre ce qu'il s'est passé dans cette maison de retraite, Alan ne refuse pas longtemps. L'établissement a été construit sur les ruines de l'hôpital qu'il a exploré en 1987 et qui avait été ravagé par un coup de grisou. Interrompu par l'ankou, il sait que de nombreuses âmes restent coincées là-bas et son envie de les libérer est plus forte que sa peur.

Pourtant, sur place, les trois amis assisteront à des phénomènes qui dépassent ce qu'ils ont pu voir jusque là. Le danger est plus proche que jamais, ils en ont conscience... Contrairement à Erwan Diwen, un médium de pacotille, ennemi juré d'Alan depuis des décennies. Motivé par la notoriété et l'argent, Erwan et son fils, Lucas, sont aussi dans l'ancienne maison de retraite et n'hésitent pas à provoquer les esprits... Dans une ambiance glaciale et inquiétante, nous sommes emportés par Alan, Mina et Paul dans l'ancienne bâtisse qui n'a pas livré tous ses secrets. Une chose est certaine : quelque soit l'issue, cette affaire sera la dernière d'Alan... 

Encore une fois, j'ai été totalement emportée dans l'histoire. De plus, celle-ci est liée à la précédente, et s'avère très intrigante. Notre curiosité est attisée à plusieurs reprises : concernant les suicides de l'ancienne maison de retraite, les apparitions d'enfants, l'ankou mais aussi la grand-mère d'Alan. L'atmosphère est sombre, parfois oppressante ; l'angoisse monte au fil des pages tout comme notre crainte pour l'avenir de Lambin, Mina ou Paul. Attachés aux personnages, on ne souhaite pas qu'il leur arrive quoique ce soit... Dynamique, le récit est passionnant et réaliste. Les aventures d'Alan Lambin se terminent en apothéose. La plume de Jean-Marc Dhainaut est toujours agréable à lire.

Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les livres précédents : ils sont fait de façon à être indépendants les uns des autres. Les autres enquêtes d'Alan Lambin (par ordre chronologique) : La maison bleu horizon (que je n'ai pas encore lu !), Les prières de sang, Les galeries hurlantes. Vous pouvez aussi découvrir gratuitement deux enquêtes d'Alan Lambin (Alan Lambin et le fantôme au crayon & Alan Lambin et l'esprit qui pleurait) sur le site de l'éditeur Taurnada ici

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → DECRITE ou https://amzn.to/2XCeQBB

Commentaires