"Regarde" d'Hervé Commère

Genre : Roman, Thriller, Suspense

Résumé :
Jadis, Mylène a aimé un homme. Ensemble, ils ont fait les 400 coups. Jusqu'au braquage raté d'une bijouterie en Espagne, au cours duquel les deux amoureux se sont fait prendre. Mylène n'a jamais revu Paco : il a été retrouvé poignardé dans sa cellule un soir.
Aujourd'hui, Mylène est libre. Elle travaille dans un dépôt-vente en banlieue parisienne, et vit dans une chambre de bonne. Parfois, le temps d'un week-end, elle loue un appartement quelque part, et s'imagine une autre vie. Celle qu'elle aurait pu avoir si elle n'avait pas commis toutes ces erreurs. Elle rêve.
Ce week-end pourtant, Mylène ne rêve pas : dans la roulotte qu'elle a louée, tout la ramène à Paco. Les meubles, les objets, il y a même une photo de lui au mur. Cela semble inconcevable, mais on dirait qu'elle est chez lui.

Extrait :
"Le temps  a passé, que j'ai vécu comme une somnambule.
Puis est venu le matin de ma sortie. J'avais 54 ans, des cheveux gris et ras, et le sentiment bien réel d'être seule au monde.
Il m'a fallu des années pour reprendre pied. Mes cheveux ont poussé. Aujourd'hui je travaille dans un dépôt-vente en banlieue parisienne, loin de mes origines, et loue parfois un endroit pour quelques jours, de la caravane au château. Je fais les départements dans l'ordre. Je vivrai assez longtemps pour les faire tous. J'en suis au Lot. Le temps d'un week-end, je rêve.
Mais ce matin je ne rêve pas.
Ce que je vois autour de moi n'a rien d'une hallucination."

Mon avis :
À l'âge de 45 ans, Mylène a plaqué sa vie bourgeoise pour vivre une seconde jeunesse avec Pascal (alias Paco). Mais l'idylle ne dure pas et se termine tragiquement : la prison, la mort. Plus de quinze ans après sa libération, lors d'un week-end, sa location évoque tout de son amour perdu : le doute s'insinue... Pascal est-il toujours en vie ? L'espoir renaît, Mylène va tout faire pour connaitre la vérité... Elle n'a plus rien à perdre !

Dans ce roman, j'ai fait la connaissance de Mylène alors âgée de 62 ans. Cette femme a passé huit années en prison : sa vie a volé en éclat, notamment lorsque Pascal a été tué dans sa cellule. Son grand amour éteint, plus rien n'avait de saveur. Désormais libre, elle vit chichement, entourée d'une poignée d'amis : Gary, Mathieu et Anna. J'ai été surprise de découvrir cette femme aux multiples facettes. J'ai été emportée par son histoire personnelle qu'elle raconte petit à petit. Elle revient sur son mariage, sa vie plutôt luxueuse, puis sa rencontre avec Pascal et ce qui les a menés en prison. J'ai aimé le suspense que l'auteur a distillé et entretenu pour ne pas tout livrer d'un coup. 

En parallèle, j'ai été tout autant troublée que Mylène lorsqu'elle découvre une location avec des objets de Pascal, ainsi que du courrier confirmant cette identité. Pourtant, un certificat de décès lui a été fourni. Comme elle, j'ai été perdue et une multitude de questions et de théories ont germé dans ma tête. J'ai suivi avec assiduité l'enquête de Mylène, assisté à des découvertes, des rebondissements... J'ai été intriguée par des éléments qui ne semblent pas avoir de lien entre eux... Jusqu'à ce que toutes les pièces du puzzle s'assemblent lentement, laissant entrevoir un dénouement sournois, machiavélique...

Globalement, j'ai bien aimé cette histoire : pas de sang, pas de violence. Tout est insidieux, pesant et indécis. Le flou est total et les contradictions ne manquent pas. On sent la folie s'emparer de Mylène : elle est au bord du gouffre à certains moments. Attachée à cette femme, j'ai ressenti ses diverses émotions (tristesse, joie, colère...). L'ambiance est mélancolique, lugubre et menaçante. J'ai eu le sentiment que Mylène faisait face à un fantôme, quelqu'un d'insaisissable. Tenue en haleine, j'ai aussi cherché à comprendre le pourquoi : quelles motivations ? Le final m'a étonnée : je ne m'attendais pas à cela. J'ai retrouvé avec plaisir la plume d'Hervé Commère.

Ma note : 4/5

De cet auteur, j'ai aussi lu : Sauf.

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2MKP8bd

Commentaires