"Mathilde a disparu" de Leno Solveig

Genre : Roman, Policier, Suspense

Résumé :
Où est passé Mathilde ? 
Sa voiture est retrouvée sur le parking de l'entreprise.
Sa voisine, ses collègues de bureau, ses parents, son ex-compagnon, son amoureux transi, d'autres personnes encore l'ont croisée le jour de sa disparition, mais finalement, qui la connaissait vraiment ? Au fil des témoignages, le policier chargé de l'enquête découvre une jeune femme aux prises avec de redoutables dangers. Parviendra-t-il à la sauver ?
La course contre la montre est lancée...

Extrait :
"Il avait eu le temps de la réflexion, au fil des kilomètres. Mille bornes vous transforment n'importe quel imbécile en philosophe. Vous avez le temps, alors vous repassez toute votre vie dans votre tête, comme au cinéma. Cette dernière année et demie, et surtout ces derniers jours, ces dernières heures. Mais que diable s'était-il passé ? Comme tous les drames, c'était une histoire banale, finalement : au début tout va bien, et puis vous faites une chose qui en entraîne une autre, et ainsi de suite.
[...]
Au fil des kilomètres, à force d'y réfléchir, il s'était rendu à l'évidence : il fallait mettre un point final à cette histoire."

Mon avis :
Sans aucune nouvelle de leur fille Mathilde, depuis plusieurs jours, ses parents signalent sa disparition. Le brigadier-chef Rémy constate que la jeune femme est majeure. Il réalise une enquête de routine en pensant qu'elle est partie quelques jours et qu'elle reviendra. Pourtant, au fil des interrogatoires, il dresse un portrait de Mathilde bien différent que ce qu'on pouvait imaginer et il découvre des éléments inquiétants. Qui est vraiment Mathilde ? Que s'est-il passé ? 

Ce roman tourne autour de Mathilde, l'héroïne, mais je ne l'ai pourtant découverte qu'à travers les témoignages de ses proches et des découvertes du policier. Mathilde n'est qu'une ombre dans cette histoire, insaisissable et mystérieuse. J'ai été captivée par ce point de vue. Je me suis sentie au même niveau que le policier car il est extérieur à la vie de Mathilde. Il doit tout apprendre d'elle : vie privée, famille, travail, emploi du temps... Grâce à ses investigations, j'ai pu me faire une idée de qui elle était et surtout, comprendre que personne ne la comprenait réellement. Ca a été émouvant, j'ai eu de la compassion pour elle.

Dans une ambiance oppressante, j'ai suivi le brigadier-chef dans son enquête qui consiste à retracer sa dernière journée avant sa disparition. Des parents aux collègues en passant par une voisine ou encore l'ex-petit-ami, j'ai pu rencontrer toutes les personnes qui gravitent autour de Mathilde. J'ai pu percevoir les relations avec chacun, sentir les malaises et deviner des secrets... Bien ficelée, l'histoire m'a captivée. J'ai eu l'impression de dérouler une pelote de laine : en tirant, on trouve un nœud sans savoir si c'est le dernier, s'il n'en reste pas d'autres, plus gros encore... Après plusieurs rebondissements, j'ai découvert des révélations surprenantes et un dénouement auquel je ne m'attendais pas mais qui m'a tout de même satisfaite.

Ma lecture a été très plaisante. Sans temps mort, le récit est très rythmé et entrainant. L'auteur a pris soin de préserver le suspense tout au long du roman en baladant le lecteur d'une piste à une autre. En effet, j'ai échafaudé plusieurs hypothèses qui se révélaient inexactes ou peu probables... pour ensuite refaire surface. J'ai bien aimé cette réflexion permanente. J'ai apprécié la structure du roman : nous suivons le policier, avec une narration à la troisième personne. Mais au fil de ses découvertes, j'ai assisté aux témoignages de certains personnages. Cela m'a fait penser aux émissions TV : lorsqu'un protagoniste est assis et interviewé seul sur les événements. On peut ainsi avoir aperçu des pensées, des ressentis et de l'avis de l'entourage sur l'affaire. J'ai trouvé ça judicieux. Agréable, la plume de Leno Solveig est une bonne découverte.

Ma note : 4,5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2Q5gnPH

Commentaires