"Mots croisés" de Fanny Vandermeersch

Genre : Roman, Feel-Good

Résumé :
Elles sont quatre. Quatre femmes de générations et d'horizons différents qui ne se connaissent pas, mais ont des destins étonnamment similaires : les années passent, sans saveur, sans drames ni véritable bonheur. Jusqu'au moment où leurs vies se croisent.
il y a Juliette qui écrit en secret un roman qu'elle no'se pas envoyer aux éditeurs. Madelaine qui, malgré ses 82 ans, n'a pas renoncé à rencontrer l'amour. Quant à Christina, elle a décidé de prendre une colocataire pour tromper l'ennui. Ce sera l'arrivée de Béatrice, jeune femme au passé tourmenté mais qui est pourtant l'incarnation de l'optimisme.
Ce sont autant de tranches de vie que vont partager ces femmes. Elles vont réaliser qu'elles ne sont plus seules et qu'elles ont beaucoup à offrir... De ce amitiés vont naître de nouvelles opportunités et de nouvelles chances de trouver le bonheur, enfin.

Extrait :
"9 heures. Juliette ferme avec douceur la lourde porte blanche de son immeuble qu'elle quitte en chantonnant, un sourire vissé sur les lèvres depuis son réveil. Elle laisse derrière elle sa fille Roxane encore endormie ‒ elle a bien compris qu'il ne servait à rien de vouloir réveiller une adolescente un samedi matin ‒ et leur poisson rouge Baobob, occupé à végéter dans l'eau claire de son aquarium rond. Le temps est au beau fixe, comme son moral.
[…]
La lumière se faufile paresseusement à travers les volets. Madelaine soupire : encore une fois, elle n'a fermé ni les volets, ni les rideaux, mais il est trop tôt, elle n'a pas envie de se lever. Dehors, pourtant, les oiseaux sont déjà en joie et sifflent avec entrain : elle s'est toujours demandé ce qui pouvait les rendre aussi joyeux.
[…]
Le réveil sonne depuis de longues minutes maintenant. Christina reste blottie sous la couette : elle peut bien attendre encore un peu de temps, il ne peut pas être si tard que ça… Pourtant, elle ouvre un œil et ce dernier se hasarde à se poser sur les chiffres rouges qu'affiche le réveil. Le second œil s'ouvre aussitôt afin de s'assurer de ce que le premier a vu : c'est bien ça, elle commence dans une heure…" 

Mon avis :
Dans le nord de la France, Juliette, Madelaine et Christina vivent un quotidien banal fait d'habitudes bien encrées. Au fil des jours, la route de Juliette et de Madelaine se croise à la médiathèque. Des échanges cordiaux deviennent peu à peu plus amicaux grâce au hasard. De son côté, Christina, solitaire, décide de prendre une colocataire dans sa grande maison. C'est ainsi qu'elle rencontre Béatrice et qu'une jolie amitié débute. Leur passé respectif a dessiné leur vie actuelle, mais ces nouvelles connaissances vont influencer l'avenir de chacune.

Dans ce roman raconté à la troisième personne, nous faisons alternativement la connaissance de nos trois protagonistes : Juliette, quarantenaire ; Madelaine, 82 ans et Christina, la cinquantaine. Juliette vit seule avec sa fille Roxane ; le père, un musicien, est absent. Employée dans une médiathèque, Juliette aime les livres et vient tout juste de finir d'écrire un roman d'amour. Sans l'intervention de Madelaine, une dame veuve en manque d'activité, jamais elle n'aurait pensé avoir autant de talent. La vieille dame, avide d'histoire d'amour, l'a adoré et s'en inspire même pour franchir un cap : trouver l'amour ! À l'inverse, Christina fuit les hommes et ne rêve que de tranquillité. Débarquée depuis peu dans la région, elle a pris ses marques mais manque de compagnie. C'est pourquoi, l'idée d'une colocation lui plait. Béatrice s'avère la candidate idéale : jeune, sans enfant, discrète et gentille. Ce sont leurs douleurs invisibles et non évoquées qui semblent les rapprocher.

Nous sommes témoins de la vie de ces quatre femmes durant quelques semaines. Des semaines qui seront riches en émotions et en rebondissements pour elles, à qui il n'arrive jamais rien d'extraordinaire. Les changements qui s'opèrent , même s'ils leur font peur, finissent par les séduire. Plus confiantes, elles se lancent dans l'inconnu et font face aux conséquences de leurs décisions. Touchantes, ces femmes sont différentes, mais terriblement attachantes. Entre rires, tristesse, peurs et angoisses, on prend plaisir à les voir évoluer. Captivant, le récit aura autant de dénouements que d'héroïnes et nous sommes ravis de savoir ce qu'elles deviennent.

J'ai beaucoup aimé la structure de ce livre. Au départ, je pensais que les quatre femmes étaient comme des amies que l'on allait observer. En réalité, nous suivons individuellement chacune d'entre elles, avant de voir des liens se tisser, entre Juliette et Madelaine d'un côté et entre Christina et Béatrice de l'autre. Elles auront l'occasion de se voir toutes les quatre, sans forcément se parler. Ce moment, particulièrement, était plaisant : comme l'évoque le titre, Mots croisés, les femmes se croisent, se voient l'espace d'un moment, avant de reprendre le cours de leurs vies. Léger, le roman évoque des situations difficiles et d'actualité, mais aussi des instants joyeux et amusants. Pleine de tendresse, l'histoire m'a emportée ; je l'ai dévorée. Agréable, la plume de Fanny Vandermeersch est délicate et soignée.

De la même auteure : Aux livres exquis et Celle que je ne suis pas.

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → DECRITE ou https://amzn.to/2EeV1cU

Commentaires

  1. Ah c’est bien le style de lecture que j’aime merci de la découverte je ne connaissais pas du tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! J'espère que tu apprécieras autant que moi :)

      Supprimer

Publier un commentaire